Belgique – Ce matin, à l’aéroport de Zaventem, un charter a décollé vers Bagdad avec 111 Irakiens à son bord, tous ex-demandeurs d’asile déçus par l’accueil reçu, eux qui croyaient trouver l’Eldorado. Ils repartent, mais pas les mains vides. Certains, hors caméra, avouent même qu’ils comptent bien revenir et recommencer l’opération ! Mais les autorités belges assurent avoir pris leurs empreintes pour éviter ce genre d’arnaque…


Déçus par la Belgique, des réfugiés irakiens ont quitté le pays ce matin

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Jean Monnaie says:

    Personnellement, ça ne me dérange pas et même au contraire ça me fait plutôt très plaisir s’ils ont pu apprécier l’accueil et peuvent rentrer chez eux avec des bras chargés de cadeaux.

    Si les populations occidentales comprenaient vraiment ce qu’est le Quantitative Easing (assouplissement quantitatif), on pourrait même renvoyer nombre d’immigrés chez eux en leur permettant d’avoir des fonds pour démarrer des businesses sans que cela nous fasse le moindre tort, bien au contraire. Sans compter par ailleurs que tout ce qui est vendu chez nous est quasiment payé qu’avec de la dette en échange d’un travail…

    Ca va nous faire bizarre quand les liens marchands seront rompus.

  2. je sais pas où vous avez été peché qu’ils comptaient revenir. au prix que çà coute de venir en europe de si loin. c’est pas comme les roms avec des lignes de bus directes.
    Peut etre que ceux là sont arrivés légalement avec un visa puis ont demandé l’asile, ils ont donc le billet de retour gratuit. mais à ce moment là ils n’auront pas de 2nde chance.

  3. Michèle Chevrier says:

    Ces Irakiens ont voulus venir, qu’ils ne viennent pas se plaindre, il ne faut pas les laisser venir, les aider dans leurs pays est la solution.

  4. aneto2015 says:

    Qu’une fois arrivés, ils racontent avec forces détails comme la vie n’est pas simple en Europe pour tout le monde, eux et nous!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com