legion-etrangere

« Je m’excuse de cette annulation auprès de la population, des anciens combattants et de vos hommes, mon colonel. »

« Je suis un fervent défenseur de la liberté d’expression, mais manifester un jour comme celui-ci, alors que nous commémorons un grand moment de notre Histoire… Il y a un temps pour chaque chose. Je suis très en colère, nous avons fait reculer l’armée pour treize individus. C’est une minorité qui prend en otage une majorité, qui elle est favorable à la venue de la Légion. Il va falloir que les politiques réfléchissent. »

Ces mots prononcés par le maire de Millau le 11 novembre 2016 illustrent la tournure grotesque des événements.

En souvenir de l’Armistice de 1918, la cérémonie officielle autour du monument aux morts érigé dans le parc de la Victoire, devait être marqué par le défilé de la 13e Demi-brigade de la Légion étrangère.

Mais la mairie a été avertie la veille au soir de cette annulation ordonnée par l’état-major de l’armée.

Motif ? Sur les réseaux sociaux, un appel à la manifestation lancé par des militants antimilitaristes.

Ce 11 novembre, la mairie comptait treize manifestants. Suffisant pour faire plier l’état-major de l’armée. Voilà qui n’est guère rassurant. 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

8 commentaires

  1. balaninu says:

    Comme d’habitude ce sont des minorités qui emm… Effectivement ce n’est guère rassurant ! si pour 13 mer…x l’armée recule que fera l’armée lorsque ce sera une horde ? moralité : ARMONS NOUS !!! on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même ! NON ?

  2. tirebouchon says:

    « ordonnée par l’état-major de l’armée » Cet état major doit préférer défiler à la Gay Pride !…Une armée dirigée par des lopes dont le QG doit se trouver du cotè du Marais,…En réalité ils ne sont que le reflet des Hollande, Cazeneuve, Valls et consorts !

  3. C’est pour moi hélas qu’un constat. En France ce sont des millions qui ont honte et la critique facile sur le patriotisme, certains politiques en tête. C’est pourtant ce qui fait une nation, un peuple attaché à ses valeurs républicaines, nationales, en France nous cultivons son contraire, sauf le FN et 43 % de Français de cœur, qui ne veulent pas voir le pays entre les mains de fous religieux et du mondialisme destructeurs des nations et de leur identité. Apparemment nos politiques s’inclinent comme des lâches. Ne réélisez pas ces gens qui devraient au contraire, donner l’exemple aux enfants de la nation.

  4. Elle est belle notre armée, dirigée par des lopettes plus aptes à organiser une gay pride qu’ un défilé militaire !!!

  5. Guiloineau says:

    l’état major aurait du confier à la légion le soin d’assurer le service d’ordre du défilé ; mais , peut être ces officiers généraux pensent ils plus à leur carrière …

  6. Jc gillet says:

    La treizième DBLE s est montrée la plus intelligente legio patria nostra

  7. Messieurs les légionnaires tachez de trouver les noms de ces 13 crapules et laissez les sur le carreau car ce sont des traîtres à leur pays et c’est un affront à tous ceux qui ont donné leur vie pour délivrer la France et non pour qu’un ramassis de crapules s’attaquent à cette commémoration.

  8. Si notre armée recule devant 13 malheureuses crapules, nous avons vraiment beaucoup de soucis à nous faire. Il suffisait pourtant de les embrocher à la baïonnette!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com