Que va-t-on enseigner aux enfants, et que peuvent faire les parents ?

L’Association des parents catholiques du Québec a creusé le sujet et propose un colloque adressé aux parents qui se posent des questions.

Les conférencières de renommée internationale Judith REISMAN (États-Unis) et Marion SIGAUT (France) viennent au Québec exprès pour ce grand évènement. Elles présenteront la genèse du cours (à l’Institut Kinsey et aux Nations unies) et son application (en France) et un membre de l’APCQ présentera le programme québécois tel que proposé par le ministère de l’Éducation.

Les parents pourront poser leurs questions. Il y aura des interprètes et un service de traduction simultanée. Un lunch gratuit sera servi, offert par Il Focolaio. Tout ça pour aussi peu que 15 $ – les participants peuvent remercier nos généreux donateurs qui ont permis de garder le prix du billet aussi bas. Un événement à ne pas manquer !

 

Date et horaire : le 13 mai 2017 de 10h30 à 16h

Endroit :
Salles de réception LDG
2953 Bélanger
Montréal, QC H1Y3G4
Canada

Entrée : 15 $

Billets : eventbrite.ca

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

14 commentaires

  1. MCF68 says:

    Des conférencières de renommée internationale ???? Décidément le niveau est de plus en plus bas.

  2. marco says:

    Pourquoi MPI ne zappe pas la mouche a merde 68???

    • MCF68 says:

      La censure épargne les corbeaux et s’acharne sur les colombes (Juvénal)

      • A.M. says:

        Certes. Mais la mouche à merde, elle ne la calcule même pas. Et le lecteur, lui, passe par dessus ses commentaires. La vie de la mouche à merde est déjà tellement… merdique. Nous pouvons bien lui accorder ses petits moments de jubilation mauvaise. Ça ne coûte rien à personne et ça l’empêche peut-être d’aller se pendre.

        • MCF68 says:

          Quand le sage montre la lune, l’abruti regarde le doigt.

  3. A.M. says:

    Et moi qui pensais que notre lucilia caesar était enfin parvenue à un embryon de conscience réflexive, alors qu’elle persistait seulement dans le persiflage et l’insulte facile!

    • MCF68 says:

      Parce que mouche à merde ce n’est pas du persiflage et une insulte facile ?. Quand on demande du respect aux autres la moindre des choses est de commencer à en avoir pour ses interlocuteurs Mais à l’impossible nul n’est tenu, une enfance difficile et des parents défaillants expliquent sans doute votre comportement.

  4. A.M. says:

    Je reprenais l’expression imagée de Marco. Cela étant, je ne faisais qu’épingler les propos systématiquement dévalorisants dont vous polluez les commentaires. Vous n’oseriez tout de même pas comparer le délinquant multirécidiviste opiniâtré dans ses attaques gratuites et indignes, et celui qui, lassé, lui met une petite fessée sur le même registre?! Et puis cette façon gauchiste de tout expliquer par le père qui boit et la mère qui fait le trottoir, ou le contraire… Admettons. Alors pouvez-vous avec cette théorie expliquer les motivations d’un individu qui perd une partie non négligeable de son existence à hanter un site dont il ne partage pas la ligne éditoriale, plutôt que de d’aller prendre un verre avec des personnes qui partage ses opinions et ainsi communier béatement et en toute tranquillité à toutes ces niaiseries qui satisfont les esprits ordinaires (et Dieu sait qu’ils n’en manque pas!)?

    • MCF68 says:

      Mes commentaires n’ont rien de dévalorisants. ils sont construits. Et reposent sur des faits incontestables. Ou sur des études scientifiques. Évidemment le manque d’arguments de mes adversaires fait que débat tourne court très rapidement. Ils n’ont d’autres choix que le mutisme ou l’insulte.
      MPI est pour moi un lieu de débat. Ceci a été rappelé de nombreuses fois par ses administrateurs. Rencontrer des gens qui ne sont pas d’accord avec vous fait partie de la vie. J’espère que vous vous en êtes rendus compte.
      Quand à ma présence je dirai comme mon ami Chuck, je mets les pieds ou je veux et c’est souvent dans la g….e

      • A.M. says:

        Un jour que Baudelaire croisait Barbey d’Aurevilly, il se planta devant lui et lui déclara avec agressivité : « Eh bien, moi, monsieur, je ne crois pas en Dieu. » Et Barbey de lui répondre : « Dommage. Vous l’eussiez bien diverti. » Car nous savons vous et moi que c’est le véritable prurit qui vous enrage contre ce site…
        Vous remarquerez également qu’on a les références qu’on peut… Bisous.

        • MCF68 says:

          « Si Dieu existe, c’est son problème. »
          (Graffiti de la Sorbonne – mai 68)

  5. Dcembre says:

    J’y serai… RDV à Montréal.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com