bellarminNé à Montepulciano (Italie) en 1542, saint Robert mourut à Rome le 17 septembre 1621. Il fut canonisé par Pie XI le 29 juin 1930 et proclamé Docteur de l’Église le 15 août 1931.

Successivement professeur de théologie et prédicateur à Louvain (1569-1576), chargé du cours de controverse à Rome où il eut pour pénitent saint Louis de Gonzague, envoyé par Sixte V en mission diplomatique en France, provincial des jésuites à Naples, Bellarmin fut élevé aux honneurs du cardinalat en 1599.

Clément VIII donna comme motif de son choix que l’Église n’avait pas son pareil en savoir. A part les trois années qu’il passa comme archevêque à Capoue, le cardinal continua à résider dans la Ville éternelle: il y rendit les services les plus signalés à Clément VIII, Paul V et Grégoire XV.

Par ses livres de controverses, il porta des coups terribles à l’hérésie protestante, pendant que son catéchisme, traduit en quarante langues, répandait dans tous les pays du monde la connaissance de la doctrine chrétienne.

Il est célèbre aussi pour avoir participé aux controverses avec Galilée : c’est lui qui par un artifice diplomatique sauva la tête du mathématicien ; ménageant certains théologiens romains qui voulaient voir dans les Saintes Écritures un exposé d’astronomie, il demanda à Galilée de cesser de défendre sa conception de l’univers sans qu’il fut capable d’en apporter la démonstration mathématique. Cette prudence de Robert Bellarmin était d’autant plus de mise que Galilée se servait de sa théorie de l’héliocentrisme alors non démontrée – quoique juste – pour attaquer les Sainte Écritures en leur donnant, au même titre que ses détracteurs, un sens littéral et astrologique, ce qui n’est évidemment pas le cas.

C’est d’ailleurs le sens de la lettre qu’écrivit le cardinal Bellarmin au Père Foscarini en 1615 :

« Je dis qu’il me semble que Votre Paternité et le seigneur Galilée agiriez prudemment en vous contentant de parler hypothétiquement, et non de façon absolue, comme j’ai toujours cru que Copernic avait parlé. […] Je dis que s’il y avait une véritable démonstration que le soleil se trouve au milieu du monde et la terre dans le troisième ciel, et que le soleil ne tourne pas autour de la terre, mais la terre autour du soleil, alors il faudrait procéder avec grande circonspection dans l’explication des Écritures. »

On est bien loin de l’histoire revisitée et anticléricale telle qu’elle est présentée par les officines maçonniques.

Armé d’une innocence angélique, religieux d’une humilité et d’une obéissance sans égale, il fut dans l’épiscopat le modèle des pasteurs par sa vigilance et par sa charité envers les pauvres. Vers la fin de sa carrière, il obtint du pape l’autorisation de se retirer au noviciat de Saint-André, le berceau de sa vie religieuse, où il se prépara à la plus sainte des morts.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com