Bygmalion-logo-mpi

L’affaire Bygmalion semble un feuilleton sans fin avec son lot régulier de nouveaux éléments concernant la grande gabegie en vigueur à l’UMP.

Un nouvel exemple ? Pour avoir « centralisé la gestion des inscriptions et réservations d’hôtel » lorsque, les 8 et 9 septembre 2011, Bernard Acoyer, alors président de l’Assemblée nationale, a reçu ses homologues présidents des parlements des pays du G8 ainsi que de deux pays « émergents », Bygmalion a facturer 14.352 euros.

Or, ce travail qui n’avait rien d’harassant revenait normalement aux services de l’Assemblée nationale, ce qui n’aurait pas coûté un euro…

Et pendant ce temps les Français doivent se serrer la ceinture !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com