Le Premier Ministre  polonais, Madame Szydło, a tourné en ridicule François Hollande « avec sa popularité de 4% », lors d’un sommet de l’Union européenne à Bruxelles; elle a mis vertement en boîte François Hollande qui prétendait lui faire accepter la réélection de Donald Tusk que la Pologne veut bloquer, en lui faisant du chantage sur les fonds structurels de l’UE alloués à son pays.

La dirigeante polonaise a eu beau jeu de persifler: «Dois-je prendre au sérieux le chantage d’un président qui a une cote de 4% d’approbation et qui ne sera bientôt plus président? Certains dirigeants en Europe croient que tout et n’importe quoi peut être acheté avec de l’argent et j’ai fait savoir que ce n‘est pas notre avis hier soir,«  lui a vertement rétorqué Beata Szydło.

François Hollande, si bas dans les sondages d’opinion qu’il n’a pas osé se représenter devant les électeurs, faisait allusion aux 100 milliards d’euros de financement de l’UE en faveur de la Pologne pour la période budgétaire de 2014 à 2020. 

Varsovie «n’acceptera jamais une Europe à plusieurs vitesses, quitte à aboutir à la désintégration de l’UE»

La réélection de Donald Tusk comme président du Conseil européen est ressentie comme un affront pour la Pologne, les Polonais l’ayant rejeté, lui et la gauche, à plusieurs reprises ces dernières années, notamment lors des élections législatives, alors qu’il était premier ministre. Aussi la dirigeante polonaise a répondu à l’affront en bloquant la déclaration finale du sommet proclamant la réélection de Tusk. Beata Szydło a déclaré aux journalistes que Varsovie «n’accepterait jamais une Europe à plusieurs vitesses, quitte à aboutir à la désintégration de l’UE»Le chef du gouvernement polonais a fait cette déclaration à l’occasion d’une session qui devait se concentrer sur les préparatifs d’une grande réunion en Italie le 25 mars pour célébrer le 60e anniversaire du Traité de Rome.

Il est paradoxal que le peuple polonais après avoir battu démocratiquement Donald Tusk et son parti socialiste à plusieurs reprises, se retrouve néanmoins en but à celui-ci comme président du Conseil européen. Le parti « Droit et Justice » qui détient à présent la présidence, le gouvernement et le parlement polonais, s’oppose régulièrement à la prépondérance de l’UE sur la souveraineté de la Pologne. Les dirigeants polonais, très eurosceptiques, avaient notamment réfuté les quotas d’immigrés clandestins que l’UE entendait lui imposer comme aux autres pays membres. La Pologne fait partie avec la Hongrie, la Slovaquie, et la République tchèque du groupe de Visegrad, très opposé à l’immigration clandestine.

emiliedefresne@medias-presse.info

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

29 commentaires

  1. MCF68 says:

    Donald Tusk a t’il été élu suivant les règles ou pas ?. Si c’est oui madame Szydło est simplement une mauvaise perdante.
    Si se soumettre aux règles les gênent à ce point pourquoi avoir rejoint l’UE ?

    • mouette says:

      transformer madame Szydlo en « perdante », alors que Tusk a perdu les élections est tout de même fort de café !

      • MCF68 says:

        Je pense qu’il y a un quiproquo. Mt Tusk a bien été élu. Réélu devrai je dire. Comme président du conseil européen.
        http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/03/09/le-polonais-donald-tusk-est-reelu-president-du-conseil-europeen_5092126_3214.html.
        Madame Szydlo devrai comprendre que dans ce cas. Une élection parfaitement légale, on se soumet ou on se démet.

        • charbot says:

          Il me semble que Madame Szydlo est en effet parfaitement claire sur ce sujet:

          Varsovie «n’acceptera jamais une Europe à plusieurs vitesses, quitte à aboutir à la désintégration de l’UE».

          Donc soit on les autres pays de l’UE tiennent compte des Polonais et de leur souveraineté dans leurs élections, soit ce sera la désintégration de l’UE!

          MCF68, vous ne lisez pas tout, dommage!

          • MCF68 says:

            C’est possible. mais il y a quand même des points qui m’échappent.
            1- Mr Tusk a été réélu. Donc il occupait déjà ce poste. Je ne crois pas que les polonais avait fait autant d’histoire. Pourquoi en faire sur son 2° mandat ?
            2- Sauf erreur de ma part la Pologne est la seule protester. Pourquoi ?
            Je risque une hypothèse. Je pense qu’il y a un contentieux personnel entre Mme Szydlo et Mr Tusk.

            • Philibert says:

              Apprenez à lire l’article : « La réélection de Donald Tusk comme président du Conseil européen est ressentie comme un affront pour la Pologne, les Polonais l’ayant rejeté, lui et la gauche, à plusieurs reprises ces dernières années, notamment lors des élections législatives, alors qu’il était premier ministre. »

              Quant à vos hypothèses alambiquées, gardez-les pour vous.

              • MCF68 says:

                Et 27 autres l’ont acceptée. Comme il ne se présentait pas à une élection en Pologne ou est le problème ?

            • La Pologne proteste ? Vous parlez de Mr Kaczynski ou des Polonais ? C’est différent.

        • Philibert says:

          Réélu du Conseil Européen ? Quelle blague… Le conseil européen est un machin où les candidats sont choisis en amont des élections, comme lorsque Van Rompuy a été choisi pour en être le premier président durant une soirée quelques temps avant les soi-disantes élections.

    • pamino says:

      mouette a raison. Je ne sais pas quelles sont les règles dans le cas actuel, mais je suis de l’avis que la charge de président de cet organe ne devrait pas être exercée par un national européen au cas où la nation à laquelle il appartient ne le veut pas. Ceci dit, je soupçonne de toute façon que l’UE commence à se désagréger. Moi, je regretterai dans ce cas avant tout la disparition d’une monnaie commune.

      • Boutté says:

        c’est pourtant ce qui nous attend probablement avec la nomination programmée de Hollande qui aura perdu partout sauf en ce qui concerne les prébendes .

      • MCF68 says:

        Ce n’est pas prévu dans les status.

      • charbot says:

        La disparition de la monnaie commune c’est le retour à la souveraineté. Les prix avec l’euro se sont multipliés par 6, il est temps qu’on retrouve notre monnaie et que ce soit la Banque de France qui frappe monnaie de nouveau, comme avant 1974 et non plus les banques privées qui font payer de lourds intérêts aux pays membres de la zone euro rien que pour imprimer des billets.

        jusqu’en 1974 la France était très prospère, quasiment sans dettes. Après 1975 la chute s’est amorcée et ne s’est plus arrêtée et les dettes se sont accumulées et ne cessent de nous étouffer. Tout cela pour enrichir les familles de banksters. Vous ne comprenez donc pas que l’euro c’est la monnaie des banksters avec la BCE. Et la suprématie de l’Allemagne sur l’UE ?

        Par paresse pour ne pas changer votre monnaie en changeant de pays, vous êtes prêt à conduire toute la France à la ruine.

      • lephil says:

        L’année dernière nous avons mis sur la table 70 milliards d’euros et depuis 2008 c’est 400 milliards cumulés pour maintenir à flot l’euro qui d’après vous va devoir payer la facture ?
        La France est caution à hauteur de 40 % sur la Banque centrale Européenne qui passe son temps à racheter les créances pourries des banques Européennes qui sont de statues privées en imprimant à tour de bras des obligations donc des Euros qui va payer la facture d’après vous ??
        Faudra pas dire que vous n’étiez pas au courant quand on vous présentera la facture via vos comptes courant et vos assurances vies si on prête à l’état français pour qu’il puisse dépenser sans compter c’est parce que les puissances de l’argent savent que les Français ont un patrimoine et l’état c’est nous les politiques on une délégation du peuple à fin de gérer au mieux les intérêts du peuple Mort de rire !…

        • blague à part says:

          Cela ne me fait pas rire du tout, mais vous avez raison. Si MLP n’est pas « lue nous allons continuer de nous appauvrir au profit des familles de banquiers apatrides. Leur seule patrie c’est leur domination du monde par l’argent, les Rothschild, Goldman sachs, banque Lazard et Cie… Tous des mêmes tribus.

  2. Soupape says:

    Tiens ! il y aurait encore en France un partisan de Nullande !
    Ce qui confirme que ce partisan n’existe pas, et n’est qu’une apparence.
    Car un humain réel ne pourrait pas revoter Nullande !

  3. Boutté says:

    Tous les pays d’Europe sont traités sur le même pied à condition qu’ils acceptent qu’on leur passe le licol et de renoncer à leur foi et leurs lois.

    • MCF68 says:

      Et si çà e leur convient pas ils ont libres de partir. A moins que vous ayez de meilleures infos que moi, il ne semble pas que la Pologne soit particulièrement pressée de partir. Comme quoi soit ses dirigeants sont idiots (ce que je ne crois pas ) soit il n’y pas pas que des inconvénients (ce que je crois plus volontiers)

      • sergio antoniovicht capa e bomba says:

        cet abruti d’attali a bien précisé que tout avait était ficelé pour empêcher toute sortie
        elle ne peut se faire que par le « haut » cad décision de cette racaille autoprocalmée soit par le « bas » cad révolution : sortons donc la guillotine; point barre.

        • MCF68 says:

          Et les Anglais alors ? Pas si bien ficelé que çà me semble t’il.

          • charbot says:

            Les anglais n’ont jamais fait partie de la zone euro.
            Mais il y a un autre moyen de sortir de l’UE, c’est de dénoncer les traités en réunissant le Congrès, soit d’organiser un référendum, soit la révolution. Ou bien sûr l’explosion en plein vol de cette monnaie des privée qui enrichit les familles apatrides des banquiers. D’une manière ou d’une autre cela se fera.

            • MCF68 says:

              Pour la première partie je crois que vous avez raison. Mais pour la France je ne sais pas au cas ou elle seraient élue si MLP aura la majorité au Sénat et à l’Assemblée Nationale.
              On aura peut être une cohabitation inédite. Ceci dit ce raisonnement vaut aussi pour Mr Macron.

  4. luciferg says:

    Et voila, que Hollandouille veut diriger l’Europe ,en plaçant, qui il souhaite. L’exemple français devrait appeler les européens à la réflexion. Ce type est un désastre à lui tout seul. Il place ses pions pour briguer une super place européenne après son éviction de l’Elysée. Il aura alors besoin de renvois d’ascenseur. si on ne sort pas de l’UE, mon avis est ,qu’il va falloir encore faire avec ce néfaste personnage.

  5. LANKOU RU says:

    « DOBRE POLSKI Cette 1ère Ministre a raison . F.H. , c’est la risée de l’UE entière et des USA ; Peut-être même de la terre entière ! La FRANCE doit reprendre son rang dans le Monde !

  6. Sancenay says:

    Cela a au moins le mérite le mérite d’illustrer, puisque besoin est, le fait que le Système européen n’existe que contre les nations et assurément pas avec celles-ci.
    Quant à la Pologne, ne l’accablons pas car sous surpression américaine, jusqu’alors en tout cas, elle a bien du mal à choisir entre la carotte et le bâton.
    A ce sujet, me revient à l’esprit le souvenir d’une connaissance qui voulait investir dans les années 90 en Pologne dans le domaine agroalimentaire. Ses interlocuteurs sous contrôle des instances européennes adéquates lui avaient dit : « pas en Pologne, ils ne sont pas encore politiquement fiables »…apparemment près de 30 ans plus tard , ils ne le seraient toujours pas aux yeux des oligarques de l’UE.
    Voilà en tout état de cause comment l’Europe, sous couvert d’une singulière « solidarité » étrangle les peuples les uns après les autres pour mieux les jeter dans la gueule pantagruellique du NOM.

  7. champoiseau says:

    Qu’est-ce que cette MCF, la vendue à l’ue? Bravo à Mme. Szydlo pour ses vérités à ce minus de hollandouille et pour sa réponse sur ce tusk . Que des crapules dans cette ue, Pologne quitte donc ce monde de malfrats que représente l’ue et nous devons faire de même et éjecter ce hollandouille.

    • MCF68 says:

      C’est ce MCF…..mais la Pologne ne quittera pas l’UE les espèces sonnantes et trébuchantes çà compte aussi.

  8. Claude says:

    Il semblerait que l’UE soit le dernier refuge en politique pour les socialistes dont leurs pays d’origines ne veulent plus voir exercer leurs méfaits à l’échelon national.

    Quant à l’attitude du fossoyeur qui nous aura servit de président et les menaces qu’il s’autorise à exercer sur les autres, elle est révélatrice de ce que sont ces « dirigeants européens »…..des kapos à la soldes de leurs maîtres financiers…..ceux que l’escroc Hollande prétendait mettre au pas lors de sa campagne électorale de 2012.

  9. Madame Szydło est elle sure d’avoir un taux de popularité plus élevé que Hollande dans son propre pays ? Rien n’est moins sur…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com