Un auteur a pu dire :

« Ceux qui prient font plus pour le monde que ceux qui combattent, et si le monde va de mal en pis, c’est qu’il est plus de batailles que de prières.  » (1)

Dans les circonstances actuelles de combat pour sauvegarder des pans entiers de notre civilisation, nous, la jeunesse de France, nous ne voulons pas oublier la place primordiale de la prière. Spécialement dans les situations désespérées.

En 1917, il y a 101 ans, alors que l’Occident, après avoir rejeté Dieu, se déchirait dans la guerre, Notre-Dame vint porter un message à Fatima : trop d’hommes se perdent car personne ne prie pour eux. Mais si les hommes se retournent vers son Fils, alors leurs souffrances prendront fin.

En 2018, alors que nous traversons la crise de civilisation la plus grave de notre histoire, ne reléguons pas la prière au second plan.

N ‘oublions pas que c’est d’abord par notre foi que nous vaincrons. Demandons à Dieu d’intervenir, et reprenons des forces pour le combat.

Debout, jeunesse de France !

(1) In « L’Âme de tout apostolat » de Dom Jean-Baptiste Chautard

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com