nigeria-otages-de-boko-haram-liberes

L’armée nigériane a annoncé avoir libéré 30 otages de Boko Haram, dont 21 enfants et sept femmes, au cours d’une opération militaire contre le groupe islamiste à Dikwa, dans le Nord-est.

La ville de Dikwa, à quelque 90 km à l’est de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, avait été capturée par Boko Haram puis libérée par l’armée tchadienne lors d’une bataille importante en avril. Retombée par la suite sous contrôle islamiste, elle a été à nouveau libérée par l’armée nigériane la semaine dernière.

«En conséquence de l’opération en cours (…) visant à débarrasser Dikwa et ses environs des terroristes de Boko Haram, la 7e division de l’armée nigériane a secouru hier 30 femmes et enfants des mains des terroristes», a déclaré Sani Usman, porte-parole de l’armée de terre, dans un communiqué.

Parmi les otages secourus se trouvaient «21 enfants, dont un nouveau-né de six jours, et sept femmes» a-t-il précisé.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Mots clefs ,

Un commentaire

  1. Françoise says:

    L’armée nigériane, quand elle veut, elle peut.

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com