cologne-manif-pro-erdogan

Dimanche, ce sont plusieurs dizaines de milliers de partisans de Recep Tayyip Erdogan qui ont envahi les rues de Cologne, en Allemagne, en scandant régulièrement « Allah Akbar ».

Selon la police allemande, ils étaient environ 40.000 manifestants. Cette marée de drapeaux turcs avait de quoi faire froid dans le dos.

La manifestation était organisée par l’Union des démocrates européens turcs (UETD), un lobby agissant en faveur du président turc et qui considère légitime l’épuration en cours sur le sol turc.

Sans honte, ces manifestants déclaraient aux journalistes qu’ils étaient fiers de leur pays, la Turquie. Mais alors, que font-ils en Europe, ces dizaines de milliers d’immigrés ?

Tandis que ces Turcs manifestaient bruyamment,  la police montrait sa force en dispersant en fin d’après-midi une manifestation de quelques centaines de nationalistes allemands.

Par ailleurs, la Cour constitutionnelle allemande avait interdit aux organisateurs de la manifestation pro-Erdogan de pouvoir diffuser sur écran géant une intervention vidéo d’Erdogan.

Les autorités allemandes craignaient qu’un tel discours n’exacerbe encore plus les tensions au sein de la diaspora turque en Allemagne, la plus importante du monde – 1,55 million de Turcs, pour une communauté de trois millions de personnes au total en incluant les Allemands d’origine turque.

La police allemande a également refusé dimanche que des membres du gouvernement turc participent à la manifestation de Cologne. Le ministre turc de la Jeunesse et des Sports, Akif Cagatay Kilic, a néanmoins pris la parole à la tribune.

En réaction à l’interdiction par l’Allemagne de la diffusion du message vidéo d’Erdogan, la Turquie a interdit aux députés allemands de pouvoir rendre visite aux soldats de la Bundeswehr déployés sur la base d’Incirlik (sud) dans le cadre de la coalition contre l’organisation Etat islamique (EI).

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

8 commentaires

  1. claire says:

    Il faut employer des mercennaires pour faire dégager tout ce beau monde .
    Autrement ils vont nous boufer .

  2. pauledesbaux says:

    un bon coup de napalm là-dedans si nous ne trouvions pas de mercenaires BOB DENARD OU ES TU ?

  3. pauledesbaux says:

    erdogan ne veut pas que les occidentaux se mèlent de se affaires parcontre lui vient à Cologne qui n’est pas SON PAYS comment lui faire comprendre son ingérence ?

    • Philibert says:

      Bah s’ils voulaient, plutôt que d’être complice à son prétendu chantage pour 6 milliards d’euros afin de ne pas lâcher les migrants sur l’UE, ils le bombarderaient. Mais voilà, il est le véhicule que nos politiques ont choisi d’utiliser contre nos peuples, donc son ingérence n’en est pas une. Cela fait des siècles que les plus grands traitres proches du pouvoir et progressivement au pouvoir en Europe cherchent à aider les Musulmans pour tenter de régler son compte au Christianisme.

      Les traîtres sont en train de laisser nos frontières être bientôt contrôlées par ces étrangers et ce sera un combat sans fin puisqu’ils pourront entrer toujours plus nombreux.

      • pauledesbaux says:

        qui nous empècherait de nous grouper tout le long de nos frontières et de faire notre police nous-mêmes si n’est le courage de s’armer et de tirer dans tout ce qui bougerait on va finir par y arriver….

  4. pamino says:

    « Cette marée de drapeaux turcs avait de quoi faire froid dans le dos. » Ce n’est pas exprès pour Cologne ; ils font cela en Turquie aussi. D’ailleurs il y a eu sur l’autre rive du Rhin des manifestations turques contre Erdoğan.

    • Ma seconde phrase a besoin d’une correction. Aussi bien les Turcs pro-Erdoğan en question que quelques semaines plus tard les Kurdes turcs anti-Erdoğan ont été exilés au « côté louche » du Rhin, comme on dit à Cologne. La contre-manifestation kurde dans le premier cas a dû avoir lieu sur la rive droite elle aussi, mais la police, qui a été présente en très grand nombre, aura bien eu soin de tenir les Kurdes bien loin des Turcs de souche.

  5. François says:

    En cas d’invasion de l’Union par les ottomans, pour qui les USA prendront-ils parti ? Pour leur grand allié Turc ou pour leurs alliés européens ? Ils sont tous membres de l’otan et tous sous commandement américain. Enfin…. Ce sont surtout les toutous europpéens qui obéissent à ton sam, parce que erdogan il n’en fait qu’à sa tête.

    Si la Turquie nous attaque avec l’accord des USA, l’armée française n’aura plus qu’à se mêler aux troupes turques si les ordres US le leur demande… Parce que l’armée française, maintenat complètement intégrée à l’oTAN doit obéissance à ton ton sam.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com