terrorisme_police_marocaine

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé mercredi l’arrestation de 52 personnes soupçonnées de vouloir établir dans le royaume une branche de l’Etat islamique (EI) et de planifier des attentats.

« Les individus arrêtés planifiaient la création au Maroc d’une province affiliée à l’organisation Daech » (acronyme en arabe de l’EI), précise le communiqué qui ajoute que ces personnes utilisaient les réseaux sociaux pour « faire la propagande de cette organisation terroriste et pour manipuler des mineurs en vue de les envoyer vers des zones de conflit ».

Lors des perquisitions des documents sur le mode de fabrication d’explosifs, de techniques pour déclencher des explosions à distance et d’utilisation de différents types d’armes à feu, ont été retrouvés aux domiciles des individus arrêtés.

Selon les autorités marocaines, il s’agissait de « projets terroristes d’un niveau de préparation très avancé visant des prisons, des établissements sécuritaires, des sites sensibles, des festivals, des centres de loisirs dans plusieurs villes du Maroc, outre des assassinats de responsables sécuritaires, de militaires et de touristes ». 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Christiane says:

    A tous ces terroristes-islamistes arrêtés au Maroc, les autorités marocaines ne feront aucun cadeau; c’est ce qu’ils méritent; les soit-disant « droits de l’homme » ne feront pas mollir le bras de la justice marocaine.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com