bobards d orSalle comble hier soir pour la 5ème cérémonie des bobards d’or à Paris. Médias-Presse-Info y était présent.

Organisé par la fondation Polémia que dirige Jean-Yves Le Gallou, ce grand moment de vérité vise à dénoncer les mensonges des médias grands publics en établissant un palmarès factuel de la désinformation ambiante que diffusent ces médias de propagande du système.

Dans ce palmarès multi-catégories on pouvait retrouver pêle mêle: la propagande autour du tireur fou d’octobre 2013 à Paris – soi-disant blond au yeux bleu et d’extrême droite mais en réalité magrébin d’extrême gauche – mais aussi les mensonges autour des évènements du 11 novembre dernier à Paris où Hollande s’était fait copieusement hué par la foule  ou bien la désinformation, les amalgames ou la manipulation au sujet de l’affaire Méric.  Ainsi qu’une quinzaine d’autres perles journalistiques  de premier ordre comme le journaliste (Tesson) qui voudrait voir Dieudonné fusillé – rien de moins- ou celui (Mercier) qui estime que l’on devrait copier sur les dictatures la censure d’internet.

A la Tribune se sont successivement  et brillamment relayés pour nous conter ces « bobards », Jean-Yves Le Gallou(Polémia), Charles de Meyer (Nouvel Arbitre),  Benjamin Blanchard (TV liberté), Hervé Garrigou-Granchamps (TV liberté) et Gabrielle Cluzel (Bd Voltaire).

Le témoignage de Paul-Marie Couteaux candidat RBM dans le VI° arrondissement de Paris et récente victime de la désinformation de l’AFP qui n’a pas hésité à rom’ ancer ses propos sur les roms, ainsi que la présence de deux dessinateurs de talent ont permis d’enrichir encore le contenu de cette soirée.

Jean-Yves Le Gallou a ouvert cette soirée en faisant le constat du  désintérêt de plus en plus de Français pour les médias de propagande du système (chute de Libération, baisse de l’audience de TF1 ou désabonnements massif de Canal+). Le directeur de la fondation Polémia  évoqua aussi un sondage IPSOS dans lequel on apprend que la majorité des Français considèrent les journaleux comme coupés de la réalité et pas indépendants.

Qualifiant au passage l’AFP de « préfecture de police de la pensée », il annonça pour cette année la création d’une école de journalisme alternatif. Avis aux amateurs.

Après un « intermède rééducation » qui démontra le niveau de propagande de certaines séries grand public (Plus Belle la Vie sur Fr3…) Jean-Yves Le Gallou dénonça le travail de sape et de propagande des « troupes d’occupation mentale » via les films et les séries. Il rappela d’ailleurs très justement qu’un film ou une série pouvait être « très bien » « très intéressant(e) » ou « très distrayant(e) » mais n’en être pas moins un film (ou une série) de propagande pour le système ou ses idées (homosexualisme, cosmopolitisme…).

Le mot de la fin fut prononcé par Gabrielle Cluzel de boulevard Voltaire qui a adressé à un auditoire suspendu à ses lèvres un véritable plaidoyer de bon sens sur la Vérité.

Retrouvez le palmarès sur le site des Bobards d’Or

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. tristan says:

    disons que les voyous de télé ou de cinéma ressemblent assez peu à ceux de la réalité
    un peu comme violence et racisme qui existent bel et bien,mais pas vraiment de la manière dont on nous les présentent

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com