jeunes 2

61 % des jeunes français entre 18-34ans seraient prêts à participer à un mouvement de « révolte », selon une étude baptisée « Génération quoi« , lancée par France Télévision en partenariat avec Europe1 et Le Monde et dont les premiers résultats ont été publiés cette semaine.

Ce sondage en ligne qui abordait différents thèmes comme la famille, les relations ou le travail, a été réalisé depuis l’automne 2013 et a rassemblé en tout  un échantillon de plus de 210 000 réponses.

Jeunes3

 

Grosso modo, il en ressort clairement une frustration de la jeunesse et une vision pessimiste du futur, y compris – ce qui est une première – pour les jeunes en CDI, habituellement considérés comme « tirés d’affaire ».

De multiples raisons sont avancées, comme les difficultés économiques en tout genre, la précarité de l’emploi, les difficultés d’accès  au logement même quand on a un CDI ou la fin du rôle méritocratique de l’école. Tous ces faits qui nourrissent une impression de « non-maîtrise de son destin »  très mal vécue par la jeunesse.

jeune4

Autre résultat intéressant dans notre société où tout est mis en oeuvre petit à petit pour détruire la famille, il ressort de cette étude qu’à l’inverse du contexte des 30 glorieuses qui a aboutit à mai 68, il existe une forte solidarité familiale parent-enfant. Les enfants savent qu’ils peuvent compter sur leurs parents qui en général sont conscient que le contexte auquel leurs enfants sont confrontés n’a rien à voir avec celui qu’ils ont pu eux-mêmes traverser.

D’autre part, l’étude souligne également un rejet de la part de la majorité de la jeunesse française des générations mai 68 et légèrement antérieures, considérées comme responsables de la plupart des difficultés actuelles qu’elles n’ont pas su anticiper ou qu’elles ont clairement provoquées.

Toujours est-il que pour les sociologues qui ont analysés les résultats de ce travail, il s’agit d’un avertissement qu’il ne faut pas négliger…

LMLMLMDSC02603(1) (Copier)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. champar says:

    La société poubelle laissée par mai 68 ne peut qu’être rejetée brutalement par la jeunesse si elle a un minimum d’idéal, c’est plutôt encourageant.
    Le rejet sera d’autant plus brutal si la jeunesse actuelle compare la société qui existait avant mai 68 avec celle qui existe maintenant, quelle destruction provoquée par la génération égoïste et prétentieuse issue de mai 68 !

  2. Exquisiteur says:

    « il existe une forte solidarité familiale parent-enfant. Les enfants savent qu’ils peuvent compter sur leurs parents  »
    Tiens c’est bizarre, des géniteurs qui se sentent responsables des conséquences de leurs actes sexuels ????

    C’est incroyable.
    Encore plus incroyable, des jeunes pratiquants du selfie, du moi je moi je, veulent se révolter ?
    De quoi et pour quel espoir ?
    Ce sera « chacun pour soi » comme d’habitude meme dans la révolte. (voir le résultat de 68)

  3. karr says:

    Je suis également surpris,je fréquente des jeunes par obligation,les élèves d’un lycée professionnel à Uzès,en dehors de fumer des substences encore illicites,de boire ,de se vêtir et de se coiffer comme de sauvages,de taguer n’importe ou et de se coucher très tard.Non vraiment je ne pense pas que ces gamins de 18 à 22 ans soient capables de se mobiliser ,quelque-soit la cause!
    En dehors de ces jeunes analphabètes nous avons des gamins du primaire au lycée qui empruntent le même chemin que leurs aînés,lorsque l’on rencontre les parents ,des irresponsables sans le moindre sou de réflexion on ne s’en étonne pas.
    Cela peut sembler manquer de charité et pourtant c’est la réalité,familles recomposées,monoparentales,parents démissionnaires,mai 68 et nos dirigeants laissent une France totalement revenue aux années sombres de la révolution industrielle (sans les emplois),une population qui ne pense que par un seul et même cerveau,la TL!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com