attentat-de-nice

Le Bilan de l’attentat de Nice sur la Promenade des Anglais le 14 juillet est passé à 85 morts, alors que dans le même temps la police belge révèle que cinq des islamistes qui ont commis les attentats de Paris et de Bruxelles ont perçu plus de 50.000 euros au total, dont 21.000 euros, rien que pour Salah Abdeslam, qui continue de peser sur les finances publiques de la France de la prison dorée d’où il nargue le monde en réclamant des adoucissements supplémentaires, par l’entremise d’un avocat financé par l’aide juridictionnelle, ainsi que s’insurge Elisabeth Boissiniot, la mère d’une des victimes des attentats: « Je ne veux pas que mes impôts […] servent à défendre celui qui a assassiné ma fille. » Le ténor du barreau de Lille, Franck Berton, défenseur de l’islamiste, révélait le 27 avril à FranceTVinfo, qu’il était financé par l’Aide juridictionnelle.

Selon Le Messager, de Haute-Savoie

Pierre Hattermann est décédé des suites de ses blessures ce jeudi 4 août. Il était hospitalisé à l’hôpital Pasteur depuis l’attentat survenu le jeudi 14 juillet sur la promenade des Anglais à Nice. Agé de 56 ans, il exerçait la profession de psychologue à Sallanches. « C’est dramatique. C’est toute une famille qui est dévastée », confie une de ses collègues.

La famille installée à Passy depuis une trentaine d’années a été décimée dans l’attentat. Son épouse, Françoise et leur jeune fils de 12 ans Elouan étaient, eux, décédés sur la promenade des Anglais. (…)

Toujours hospitalisée, une de leur fille, Léane, 14 ans, est aujourd’hui hors de danger. « Elle est toujours en soins mais en voie de rétablissement », indique une proche.

Léane aujourd’hui hors de danger pour sa vie, mais toujours hospitalisée, se retrouve à 14 ans, orpheline de père et de mère et a perdu son frère… Imaginons les drames que représentent chacun des 434 autres blessés encore hospitalisés à Nice et tous les autres, venus innocemment assister à un beau feu d’artifice dans la chaleur de l’été… 

Les aides sociales financent les terroristes 

Alors que le Wall Street Journal, citant une source au sein de la police belge, annonce que les derniers versements des aides sociales belges sur les comptes des futurs terroristes avaient été effectués trois semaines avant les attaques meurtrières de Paris et de Bruxelles.

Ainsi, d’après le Wall Street Journal, Salah Abdeslam, a touché au total 21.000 euros, bien que conformément à la loi belge, il n’y ait pas du tout droit: Abdeslam travaillait en tant que manager dans un bar bruxellois, et plus encore, il en était copropriétaire.

Selon Philippe de Coster, chef du département belge des renseignements financiers, (…) « ces prestations sociales leur ont permis de subvenir à leurs besoins et ont soutenu de façon [directe ou]  indirecte leur activité terroriste », fait remarquer M. de Coster. (Source)

Probablement que le Tunisien auteur de l’attentat de Nice, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, de même que l’auteur marocain de l’agression islamique des Hautes-Alpes, Mohamed Boufarkouch, (etc.) percevaient eux aussi des aides sociales, françaises, mais personne n’en touche mot, tandis que les aides sociales continuent de faire un appel d’air pour les candidats musulmans à l’immigration… Ainsi que le dit Zineb El Rhazoui de Charlie Hebdo: « «Le seul dénominateur commun entre tous les terroristes, c’est l’Islam»

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. pauledesbaux says:

    avant de les larguer sans parachute mais seulement dans un drap leur sécher leur compte en banque que la FRANCE (avec nos impots) leur ont attribués et renvoyer aussi toute leur famille qui risque un jour de nous demander des comptes et se servir aussi de leur compte en banque pour payer leur voyage (aller simple
    bien entendu ) CELA SERVIRAIT DE LECON AUX CANDIDATS AUX MEURTRES A VENIR

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com