dounia bouzar centre de prévention dérives sectaires islam

900 000€ de subventions et 600 000€ euros de budget pour le Centre de prévention des dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI) que préside Dounia Bouzar. Pourquoi autant d’argent public ? Parce que cette association servirait à la « déradicalisation « . La sénatrice Nathalie Goulet, présidente de la commission d’enquête sur les réseaux djihadistes, ne semble pas convaincue. Elle demande au ministère de l’Intérieur de fournir un bilan circonstancié des résultats du CPDSI.

La sénatrice s’interroge sur le fait que cet organisme largement subventionné ne dispose même pas d’un bureau.

Ce Centre de prévention des dérives sectaires liées à l’islam a reçu 900.000 euros de subventions en 18 mois. Officiellement, il y a là 100.000 euros pour former des acteurs publics (les « éducateurs  » ), 130.000 euros pour l’action auprès des jeunes,…

L’inspection interministérielle chargée de réaliser un audit sur le fonctionnement du CPDSI se serait étonné d’un certain « mélange des genres « . L’entreprise Bouzar Expertises, société de conseil fondée par Dounia Bouzar et gérée actuellement par l’une des filles de Dounia Bouzar, vend des prestations de formation à des collectivités susceptibles de travailler avec le CPDSI dirigé par Dounia Bouzar. De quoi avoir suscité des soupçons de conflits d’intérêts.

Rappelons que Dounia Bouzar a siégé au Conseil français du culte musulman de 2003 à 2005. En septembre 2013, elle a été nommée à l’Observatoire de la laïcité. A peine installée dans ses fonctions, Dounia Bouzar propose de supprimer deux fêtes chrétiennes parmi les jours fériés reconnus par l’Etat et de les remplacer par une fête juive et une fête musulmane, en l’occurrence Yom Kippour et l’Aïd. Le 18 janvier 2014, elle prend la parole en l’Hôtel de la Grande Loge de France (GLDF). En décembre 2014, Jean-Louis Bianco, président de l’Observatoire de la laïcité, lui épingle la médaille de chevalier de la Légion d’honneur.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. L’association de DOUNIA BOUZAR, ayant pour objet de tenter de dé-radicaliser des Jeunes musulmans, est respectable, pour le vivre ensemble, mais semble, déjà, floue sur son efficacité.
    Les subventions publiques se doivent d’être justifiées, contrôlées et communiquées.
    Sa proposition de supprimer deux fêtes chrétiennes, parmi les jours fériés reconnus par l’État pour les remplacer par une fête juive et une fête musulmane, ne saurait être consensuelle, car elle s’inscrit dans la politique conflictuelle du grand remplacement.
    Supprimer des fêtes chrétiennes ancestrales, pour satisfaire les nouveaux arrivés musulmans ne peut que heurter la France chrétienne millénaire et rendre possible la tentation de radicalisation de chrétiens. Depuis des siècles de présence en France, aucun Juif, à ma connaissance, n’a fait une telle proposition.
    Quand on prétend militer pour la concorde, il paraît suspect de favoriser les probants conflits.

  2. Notre gouvernement alimente des associations pour s’assurer des électeurs pour 2017. Des sommes phénoménales sont données aux associations écran religieuses.

  3. tirebouchon says:

    Dounia Bouzar n’est rien d’autre qu’une figure dévoilée de l’islam radical qui applique la ruse islamique en conformité avec son Prophète pédophile ! Encore une dont la famille algéro-marocaine à demandé l’indépendance et qui fait fric de tout bois avec les impôts des Souchiens….

  4. Vivement que ça se termine ces aides aux associations que les contribuables paient avec les impots et que certains n’ont pas de quoi manger ou se loger.
    Et puis.piur L’ISLAM je m’en fout éperdument ils peuvent tous repartir en Syrie en Libye en …… ou ils veulent MAIS SURTOUT QU’ILS NE REVIENNENT PAS.

    • tirebouchon says:

      Leur payer le voyage aller les encouragerait à s’y rendre, et cela nous débarrasserait de la racaille que le Karcher de Sarkozy l’escroc n’a pas été en mesure de faire ! En retenant que les 1.500.000 € de subvention de l’algero-marocaine-corso-italienne et française, ouf, nous permettrait avec efficacité de nous débarrasser, à raison de 500 € le voyage par personne, de 3.000 crapules….s’y on y ajoute quelques millions de subvention supplémentaires verser au CRIF à la LICRA à SOS Racisme cela pourrait représenter une centaine de milliers de salopards qui nous coutent encore plus par ans que le prix du voyage….Et la bas qu’ils crèvent tous au nom d’Allah sous les bombes de Bachar et des Russes !

  5. Bonjour. Je souhaiterais vous demander de faire un réel travail de journalisme au lieu de ne reprendre que d’autres articles et des propos de Mme Goulet qui s’inscrivent dans un combat politique entre son parti UDI et les enjeux électoraux à venir.
    – faciles à trouver et à lire, les bilans du Cpdsi tant de 2014 que de 2015 sont disponibles sur notre site http://www.cpdsi.fr
    – aucun conflit d’intérêt entre notre cabinet qui date de 2012 (bien avant que le ministère vienne nous solliciter) et l’association : le cabinet à un panel de clients privés en terme de formations, sur de nbrx domaine. Le Cpdsi est mandaté (circulaire sur notre site également de mai 2015) pour aider les cellules de prévention de la radicalisation de toutes les Préfectures qui le souhaite et s’occupe d’expérimenter une méthodologie de sortie de radicalité des jeunes dont parents /préfectures ont saisi le Cpdsi
    – enfin, accepter une conférence pour la grande loge équivaut à accélérer une conférence au salon du livre, dans un conseil général ou ailleurs…
    Un peu de sérieux, de recherches, de lecture et d’objectivité…?
    Du journalisme quoi?
    Ou pas!
    Bonne journée
    Lylia Bouzar

    • tirebouchon says:

      La soupe doit-être trés bonne ! La LICRA doit adorer…
      Taqyya, Ruse je n’ai aucune confiance en vous ! Êtes vous aussi subventionnée par le Qatar et l’Arabie Saoudite ?….

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com