astana_pyramide_paixAstana, capitale du Kaskhstan depuis la chute de l’URSS. Elle s’appelait, cette petite bourgade au temps des Tzars, Akmola, qui signifie « sépulcre blanc ». Aujourd’hui elle porte un nom à l’anagramme, en langue latine, étonnante, Satana !

Astana la nouvelle, construite au XXIe siècle, ville de la steppe, sortie du désert,  ville lumière, pharaonique, ultra-moderne, grande capitale aux symboles maçonniques à ciel ouvert. Au rôle religieux étonnant !

A Astana en effet, diocèse de Mgr Schneider – évêque auxiliaire -, depuis 2003, se tient régulièrement un « Congrès des religions mondiales et traditionnelles » dans la fameuse Pyramide de la Paix et de la concorde construction à la symbolique hautement maçonnique. Son architecte, le célèbre Norman Foster, avait précisé que ce bâtiment n’a aucun symbole religieux afin de permettre une harmonieuse réunification des confessions.  Le but de ces conférences : promouvoir la paix par l’union des religions. En juillet 2009, le Congrès avait émis un Communiqué final, accepté par le cardinal Tauran, représentant officiel de Benoît XVI, qui spécifiait ce rôle phare du Kazakhstan, pays à majorité musulmane, dans le dialogue inter-religieux global et inter-culturel du XXIe siècle :

« Le Kazakhstan, au cours des dernières années, a développé une plate-forme spirituelle exclusive pour le dialogue inter-religieux. La nécessité et l’importance de la réconciliation entre les différentes religions sont admises par de nombreuses personnalités religieuses, qui sont en train d’adopter des lignes directrices spécifiques pour atteindre cet objectif « 

Cette année 2016, le 30 et 31 mai dernier, a eu lieu le Ve Congrès des Leaders des religions mondiales et traditionnelles qui avait pour thème « Les Religions contre le terrorisme » étant donné l’état d’urgence consécutif aux attentats terroristes sur le sol occidental, – en Orient ils sont le pain quotidien des pauvres populations !

Ce « mal » global a été discuté, décortiqué, étudié, anéanti en paroles, par les représentants religieux et parlementaires provenant de plus de 40 pays du globe. Le cardinal Josef Tomko, président émérite du Comité pontifical pour les congrès eucharistiques internationaux, guidait la délégation catholique. Lamas bouddhistes, représentants du taoïsme et de l’hindouisme, religieux orthodoxes côtoyaient amicalement, dans un climat cordial, de concorde, les imams musulmans. La lutte des religions contre le terrorisme avec son corolaire de vœux pieux est vraiment un stratagème efficace pour mieux imposer une religion mondiale, symbole de l’indifférentisme religieux, singerie diabolique de l’Unique Vérité catholique !

Une ferme et résolue condamnation à l’égard du terrorisme et de la violence fondamentaliste  sous toutes ses formes et manifestations a été la conclusion de ces discussions inter-religieuses et politiques. Le document final du Congrès, résumé en 28 points, a souligné que le terrorisme international est une des menaces les plus dangereuses et graves pour le respect religieux, pour la sécurité internationale et pour le progrès de l’humanité. L’humanité progresse, on ne sait vers où…

Unanimement les leaders religieux présents ont condamné le recours à la violence dans leur propre religion comme dans les autres religions. La religion catholique sur le même plan que l’islam ! Ainsi le « pas d’amalgame » est sauf ! Le Président du Conseil Fédéral National des Émirats Unis, Amal al-Kubaisi, a même défini le terrorisme « un symptôme causé par la pauvreté, l’inégalité sociale et l’ignorance. » Le Coran n’est pas le responsable ! Pas d’amalgame, surtout pas d’amalgame !

Tous les représentants religieux ont rappelé l’importance et le rôle du dialogue inter-religieux, de la coopération internationale, de la diplomatie politique et inter-parlementaire pour garantir les fondements spirituels et juridiques de la paix et de la sécurité globale. Indignation envers les attaques terroristes, compassion pour les réfugiés, intérêt pour la jeunesse malléable, ont été de paire avec la volonté de donner à l’Assemblée des Nations Unies un rôle de protectrice des religions en imposant mondialement des principes de tolérance, de coexistence pacifique et de dialogue inter-religieux et aux États un rôle de contrôle pour protéger les populations contre le terrorisme. L’importance d’une éducation religieuse correcte, religieusement correcte, afin de limiter la diffusion d’idéologies extrémistes a été identifiée comme un moyen pour lutter contre ce fléau. Bien entendu, ce sont ces leaders œcuméniques qui définissent quelles sont « les idéologies extrémistes »! Gageons que la Tradition catholique qui ne reconnaît qu’une seule et unique Vérité, celle de Notre Seigneur Jésus-Christ, en fait partie, assurément. Au même titre que l’islamisme fauteur de terrorisme et de décapitations…

Finalement, pour instaurer la Paix mondiale, c’est l’union des religions qui a été primée ainsi que que le rôle phare du pape François :

« Nous saluons avec plaisir la rencontre du Pape François de l’Église catholique romaine et du patriarche Kirill de Moscou et de toute la Russie, qui a démontré la volonté des leaders religieux de mettre de côté toutes les différences et d’entreprendre un dialogue au nom de la Paix. Nous soutenons l’appel pour une lutte globale contre le terrorisme partagée par les chefs des deux Églises principales. Nous reconnaissons en outre l’importance pour la promotion du dialogue entre les communautés religieuses  de la rencontre entre le Pape François et l’imam suprême de l’Université islamique de Al-Azhar Ahmed El-Tayeb« 

est-il écrit dans la Déclaration finale signée par tous les participants.

Les paroles fermes de Pie XI, dans son encyclique Mortalium animos de 1928, condamnant magistralement ses Congrès œcuméniques sont passées aux oubliettes :

« Convaincus qu’il est très rare de rencontrer des hommes dépourvus de tout sens religieux, on les voit nourrir l’espoir qu’il serait possible d’amener sans difficulté les peuples, malgré leurs divergences religieuses à une entente fraternelle sur la profession de certaines doctrines considérées comme un fondement commun de vie spirituelle. C’est pourquoi, ils se mettent à tenir des congrès, des réunions, des conférences (…) De telles entreprises ne peuvent, en aucune manière, être approuvées par les catholiques, puisqu’elles s’appuient sur la théorie erronée que les religions sont toutes plus ou moins bonnes et louables, en ce sens que toutes également, bien que de manières différentes, manifestent et signifient le sentiment naturel et inné qui nous porte vers Dieu et nous pousse à reconnaître avec respect sa puissance. En vérité, les partisans de cette théorie s’égarent en pleine erreur, mais de plus, en pervertissant la notion de la vraie religion ils la répudient, et ils versent par étapes dans le naturalisme et l’athéisme. »

Ils se mettent au niveau des idéaux maçonniques d’une paix mondiale en dehors de l’unique Prince de la Paix, Notre Seigneur Jésus-Christ.

A ce Ve Congrès des religions mondiales et traditionnelles, dans cette tour de Babel qu’est cette Pyramide de la Paix et de la Concorde, sous couvert de défendre l’humanité et son « progrès », et de promouvoir la paix sur la terre, la gouvernance mondiale a fait un pas de plus dans le contrôle des individus. Ainsi que la « réunification des confessions », chemin indispensable pour la création d’une religion universelle, idéal franc-maçon par excellence.

Francesca de Villasmundo

http://agensir.it/quotidiano/2016/6/1/dialogo-e-pace-astana-kazakhstan-conferenza-religioni-contro-il-terrorismo-eliminare-poverta-e-violenze/

http://www.occhidellaguerra.it/religioni-contro-il-terrorismo-in-kazakhstan/

http://www.religions-congress.org/content/view/391/69/lang,english/

http://www.bvoltaire.fr/pierrehillard/francois-pape-du-nouvel-ordre-mondial,20587

https://geocedille.wordpress.com/2013/11/21/1025/

https://francmaconnerieexposee.wordpress.com/2015/09/20/astana-au-kazakhstan-derniere-grande-capitale-maconnique/

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

13 commentaires

  1. Rémi de Völn says:

    Francesca de Villasmundo,
    merci pour ces informations et votre parfaite analyse.
    Nous arrivons à la « fin des temps »; on ne se moque pas de Dieu; le XXIème siècle est le dernier.
    Sanctifions-nous personnellement, car « nul ne sait ni le jour ni l’heure »: Rosaire quotidien.
    Le règne de l’antéchrist durera trois et demi, avant une période de paix: stockons des provisions, ayons un potager, bois de chauffage, armes et munitions, métaux précieux, …
    Fiat voluntas tua.

  2. Chouanne says:

    Démoniaque! comme Assise, ils ont seulement changé de temple. C’est mieux que l’église d’Assise ne soit pas profanée. Là au moins il n’y a pas d’ambiguïté. cela dure depuis le XIXè siècle, mais à cette époque c’était condamné par les papes qui mettaient les croyants en garde (Voir citation dans l’article).
    La guerre du Moyen Orient n’aura pas seulement servie de prétexte pour le Grand remplacement de peuple et de religion en Union européenne, elle a aussi servi de prétexte à cet immondice.

    Nous n’avons plus de pape, voilà tout. A la grâce de Dieu.

  3. Elbatlebeur says:

     » Malheur à vous , scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis , qui paraissent beaux au dehors , et qui , au – dedans , sont pleins d’ossements de morts et de toutes espèces d’impuretés  »
    (Matthieu 23:27)

  4. Lionel says:

    Le problème auquel nous sommes confrontés en ce qui concerne l’œcuménisme, particulièrement avec les orthodoxes et les protestants, est la recherche de l’unité dans la diversité.
    Or, la recherche de l’unité dans la diversité, c’est vouloir reconstruire la Tour de Babel, alors que l’unité dans la vérité incarne l’œcuménisme vraiment catholique, cette unité à laquelle l’Église sainte a toujours aspiré.

    • Elbatlebeur says:

      Lionel , qu’entendez – vous par » l’unité dans la vérité incarne l’œcuménisme vraiment catholique , cette unité. .. »
      Qu’est-ce que l’oecuménisme catholique ?

      • Lionel says:

        L’unité dans le Christ et fidèle à sa parole.
        L’unité dont il est question fait référence à l’enseignement immuable de Notre Seigneur Jésus-Christ qui a dit: “Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père (Jean 14: 6,7).
        Or, il n’y a pas de place pour la diversité dans cet enseignement!…

        • Elbatlebeur says:

          merci pour la réponse .
          Un seul troupeau , une seule Foi , un seul Baptême , un seul Seigneur .
          L’Église est Une , Sainte , Catholique , Apostolique et romaine .

  5. Maître Cube says:

    Astana est devenu capitale seulement en 2001. Il a fallu le temps de préparer le décor.

    Avant, Almaty était la capitale kazakhe.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com