jerusalem-MPI

Les moines bénédictins de l’abbaye de la Dormition, à Jérusalem, sont depuis plusieurs mois la cible de provocations anticatholiques : crachats, pneus crevés, graffitis blasphématoires,…  En mai, des extrémistes juifs avaient tagué «Jésus est un singe» sur les murs de l’abbaye.  Et maintenant ce sont des tombes qui ont été profanées dans un cimetière protestant attenant au monastère.

«Nous ne sommes plus dans le cadre d’une simple querelle de voisinage, et nul ne sait comment tout cela va finir !», s’inquiète le frère Nikodemus, porte-parole de la communauté qui regroupe douze moines et qui héberge une vingtaine d’étudiants au sommet du mont Sion. «À la nuit tombée, on ne peut plus sortir sans se faire cracher dessus ou sans qu’un jeune éméché nous dise de retourner dans notre pays», raconte le frère Nikodemus.

Cet antichristianisme est le fait de jeunes juifs, des étudiants de la Yeshiva Diaspora, l’école talmudique toute proche. En octobre, dans le cadre de l’enquête sur la profanation d’un cimetière luthérien, la police avait déjà interpellé deux élèves de la Yeshiva Diaspora ainsi que deux jeunes colons récemment bannis de Cisjordanie en raison de leur comportement violent. Mais ces suspects ont été relâchés et la police israélienne ne montre guère de volonté de mettre fin à ces agissements.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com