Présent à la Marche pour la Vie, Alain Escada, président de Civitas, répond aux questions de MPI TV. Il souligne qu’avec ses millions d’enfants mis à mort depuis l’instauration de la loi Veil, l’avortement est un génocide, un crime contre l’humanité, contre la Patrie et contre Dieu. 

Alain Escada demande aussi aux participants à la Marche pour la Vie de faire preuve de cohérence. Il dénonce les « politicailleries » de François Fillon et consorts, qui prétendent être contre l’avortement à titre personnel mais pas en tant qu’élu politique. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

4 commentaires

  1. Si la marche pour la vie a sa raison d’être. Cela ne peut être l’unique sujet ou condition aux élections. IL faut que la France choisisse un homme de qualité, prêt à abroger les lois en faveur de l’IVG. (ce ne sera pas Fillon) et d’autres lois innommables inventés par le pouvoir de gauche . Il y en a d’autres, je pense à Didier Tauzin, capable d’agir en chef d’Etat et non en politique.

  2. Sancenay says:

    à Damien

    Vous vous trompez radicalement, Damien. Pourquoi croyez-vous que les ennemis de la civilisation chrétienne qui s’acharnent à son effacement veulent faire de la défense de la Vie un délit ?
    Eh bien parce que d’une part, ils ont compris que la Lumière (re)commence à se faire dans les esprits sur le sujet, après des années de propagande mensongère, et que ,d’autre part , c’est précisément la clef de leur système politique, le point central de leur stratégie : vous maîtrisez la Vie, vous maîtrisez le monde.
    Vous pouvez, dès lors, procéder, par exemple, ici et là, au « grand remplacement », manipuler et utiliser la « ressource humaine » à merci , banalement, comme toute autre ressource, l’importer – ou la déporter, selon- : « ach, fous m’en meddrez huit-zent-milleuh ! » ça ne vous dit rien ?
    Vous pouvez la stocker par centaines de milliers à moins 180° et, pourquoi pas la ressortir un jour pour une croisade sans croix, histoire de mater une patrie récalcitrante.
    Vous pouvez la cloner, la « régénérer » même –tiens ! la vieille utopie des obscures Lumières qui transparaît !* -pour la rendre plus productive, et, pourquoi s’en priver, plus marchande.
    Personne ne dit que ce doit être « l’unique sujet ».Mais ce doit être le point central de toute stratégie de résistance authentique et de reconquête itou. Comme Philippe de Villiers, l’a rappelé dimanche, citant l’éminent défenseur de la Vie, le Professeur Jérôme Lejeune – bien davantage que son gendre en 2002 auprès de Chirac- : « tout le reste en découle ».
    Car si on ne respecte pas le caractère sacré de la Vie, quelle serait la raison d’être de toute considération humaine, de toute politique sociale, de toute justice même ?
    Vous voyez bien que nous nous trouvons dans cette situation aujourd’hui, où l’espèce des grands primates est mieux protégée par les lois imposées par L’Union européenne que le petit d’homme dans le ventre de sa mère, ou que le grabataire, le grand accidenté, le malade présumé « incurable »sur son lit d’hôpital.
    C’est ainsi que la promotion acharnée de L’IVG, comme celle de l’euthanasie déguisée en « suicide assisté » constituent entre autres démarches mortifères, la mise à mort de la civilisation classique et chrétienne et le triomphe du nihilo-mondialisme.
    C’est donc pour nous chrétiens, comme pour tout homme de bonne volonté conscient de la suprématie de la Loi naturelle, un devoir impératif de nous y opposer de toute notre âme et de toutes nos forces.
    Secondairement, rappelons-nous que l’IVG , c’est la dépression démographique, la chute de la demande intérieure, donc l’affaiblissement de l’économie, soit l’asservissement plus aisé des peuples.
    Sauf à importer –et donc à déporter- ( une petite guéguerre « humanitaire » facilitera les choses ), une « population de remplacement », il n’y a aucun « redressement » possible pour des pays littéralement, et sciemment, vidés de leur sang !
    Monsieur Fillon serait bien inspiré de s’en convaincre plutôt que de se contenter de faire servilement figurer le sujet à la case « sphère privée », sous peine de voir ses ambitions curatives très vite réduites à néant par manque de soutien du peuple, lui, avide de sens.
    Puisque ce n’est pas d’abord l’économie de notre Patrie qui souffre, mais bien son âme. La participation dérisoire à la (très) « primaire » socialiste** indique clairement le rejet par le peuple des poisons qui l’inhibent depuis si longtemps.
    Merci à vous d’y réfléchir gravement et de reprendre le combat à l’endroit avec les personnes de bonne volonté qui auront réellement compris cela et sauront le faire prévaloir, mais pas avec d’autres qui se trouveraient dès lors, « hors sujet ».

    *cf l’ouvrage du Professeur Xavier Martin : « Régénérer l’espèce humaine » Utopie médicale des Lumières » aux éditions Dominique Martin Morin, 2008.
    ** Tous ensemble, les 7 candidats n’ont motivé le déplacement que de 3,6% du corps électoral et le « héros » de la guerre civilisationnelle , le Sinistre Peillon ( « le Révolution n’est pas terminée » éditions du Seuil 2008 ) a , quant à lui ,réussi à recueillir à peine plus de 100 000 voix !

  3. et qui a fait cette loi de l IVG ,,,,chercher bien ,,,,,,,,,,,elle est encore vivante , et tous les des- pûtes ont voter pour ,,,,,,,,,,,,une grande avancé ,d’après ces politicars ,,,,,,,,,,,,,,
    c’est tout simplement la destruction des français ,,,de souches européenne  » » bien combinée ,bien organisé !!!!!!!!!!!!!!

  4. Quand un bateau a dérivé ont ne le remet pas d’un coup sur la bonne voie mais en faisant le chemin inverse. C’est ce que le Général TAUZIN propose en commencant par reconnaitre l’IVG comme un mal duquel il faut protéger les femmes et la société, en permettant aux mouvements provie de dire la vérité , en favorisant systématiquement l’accueil de la vie , et la famille. L’ensemble de ces mesures, à rebours de la politique actuelle, conduira à terme à l’application stricte de la loi Weil et pourquoi pas à son abbrogation.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com