James O’Neill, chef de la police new-yorkaise (NYPD), a fait savoir que les policiers new-yorkais pourront désormais porter barbes et turbans en accord avec leur croyance religieuse, une mesure revendiquée depuis longtemps par des policiers sikhs et musulmans.

Au cours de son discours devant la nouvelle promotion de l’école de police de New York, James O’Neill a notamment déclaré :

« Nous changeons les règles pour que tous ceux qui veulent postuler pour entrer dans la meilleure police du pays puissent le faire. »

« Nous voulons que le NYPD soit le plus intégré possible, et je crois que cela va beaucoup y contribuer. »

Jusqu’à présent, aux Etats-Unis, seules quelques municipalités comme Washington ou Riverside (Californie) autorisent les signes religieux parmi la police.

Les policiers new-yorkais sikhs qui en feront la demande pourront désormais porter des turbans « de longueur normale », à condition qu’ils soient bleus, alors qu’ils étaient jusqu’ici limités à de petits turbans qui tiennent sous la casquette réglementaire. De même, policiers sikhs et musulmans pourront aussi porter des barbes allant jusqu’à 1,3 centimètre. Ces changements interviennent à la suite d’une plainte déposée par policier musulman suspendu pour avoir porté une barbe non réglementaire.

Des femmes musulmanes avaient déjà été autorisées à porter le hijab.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

27 commentaires

  1. Il est grand temps, et plus que sage, d’arrêter la progression de l’Islam dans nos pays incompatibles avec cette idéologie, et de reconduire les conquérants radicaux, nos pires ennemis actuels, dans leurs pays d’origine.

    • L’Occident aveugle se couche devant l’Islam.
      Nous sommes déjà des Dhimmis.

  2. Voyez-vous, l’Amérique n’est plus l’Amérique, Obama a donné le feu vert à l’islam. À fréquenté des infréquentables, on finit par devenir comme eux sinon pire. Ces gens ont gagné, mis plus bas que terre la chrétienté. Nous sommes revenues des centaines d’années en arrière, les syndicats seront désormais religieux et souverains. Fini la liberté d’expression et toutes les autres. Nous rentrons dans un nouvel ordre mondial sectaire et communautaire. La France va faire de même, sans doute plus, nos responsables sont à la botte de cette religion. Nous voilà soumis et esclave. Nous récoltons les conséquences de nos inconséquences.

  3. Il ne fallait pas en attendre moins en mettant un musulman à la Maison Blanche!
    Souhaitons maintenant que Mr Trump rétablisse l’ordre dés que possible et mette un terme à cette dangereuse mascarade.
    Pour ma part, si cela devait par malheur arriver en France, je refuserai quoi qu’il m’en coûte à obéir aux injonctions de ces individus!
    Après tout, puisque la religion semble primer, j’exigerai donc d’avoir à faire à des policiers chrétiens, il n’y a aucune raison de se priver lorsque l’Etat déroge aux règles régaliennes de la laïcité!

    • Absolument ! Il ne faudra pas se priver de faire appel à notre appartenance chrétienne pour répondre à leur suffisance soi-disant religieuse. Mais qui osera? Prions le Saint Esprit de nous donner la vertu de Force pour les temps qui viennent.

    • Trump, (que les médias trainent tous les jours dans la boue) s’entoure de conseillers et de futurs secrétaires d’état chrétiens.
      Il est bon de le signaler, sans préjuger de ce qu’il fera après le 20 janvier.

  4. Cela va renforcer la haine du « blanc de souche ». L’autorité va basculer légalement entre les mains de l’envahisseur.

  5. A moins que cela ait changé, pour être membre de la police de New York il faut être américain. Après que vous soyez musulman, juif, catholique ou autre je ne vois pas ou est le problème ? Des membres du Congrès sont musulmans. Et ont prêté serment sur le Coran. Pour eux comme pour les policiers la seule question qui compte est : Sont t’ils de bons policiers ?

    • L’inverse est’il possible ?
      L’inverse est-il vrai ?
      Fendez-vous d’une de vos analyses anglo-saxonnes pour nous expliquer le pourquoi de cette non réalité ?

      • Là c’est moi qui ne comprends pas. L’inverse de quoi ?. Pou vous on ne peut pas être musulman et être policier ? un bon policier ?
        Remarquez qu’il y a moins d’un siècle, on ne pouvait pas être noir et citoyen à part entière. Nostalgique de cette époque ?

        • Dans les pays du Maghreb , les Émirats arabes , les pays musulmans d’Afrique et du monde entier ont – ils dans leur police de prime abord des chrétiens , des juifs ou autres non musulmans .
          Donnez-nous des exemples de chrétiens portant la Croix ou le chapelet , des juifs portant la Kippa et autres croyants autorisés à arborer leur(s) signes religieux ?
          J’ai beau réfléchir , ma recherche reste infructueuse .
          Pourriez – vous m’expliquer pourquoi la réciprocité (l’inverse) n’existe pas ?
          Peut-être que on ne peut pas être chrétien et policier ? Un bon policier ?
          Remarquez qu’il y a moins de 80 ans on ne pouvait pas être juif et citoyen à part entière.
          Nostalgique de cette époque ?

          • J’ose croire que vous savez lire. Le sujet de l’article est la police de New York. Et pas des pays du Maghreb. Compte tenu que ces pays ne sont pour la plupart pas des démocraties, je peux comprendre que votre recherche soit infructueuse. Si vous m’aviez posé la question avant vous vous seriez épargné bien de la peine.
            Contrairement à vous je réponds aux questions que l’on me pose clairement :
            1- Oui on peut être catholique ou chrétien et être bon policier; il y a d’ailleurs beaucoup d’américains d’origine irlandaise dans le NYPD.
            2- Je ne suis pas nostalgique de cette époque

            • New – York ou Tatawin les Bains aucune importance dans ce débat majeur qui s’impose à la vue de tous dans cette autorisation sans aucune réciprocité de faits …
              Tout comme vous j’ai répondu à vos questions .

              • Justement non. Il y a des choses qui sont permises à New York et pas à Tatawin les bains. Et c’est çà qui compte.

              • Mad-Max says:

                Le compte n’y est pas .

    • Le problème?
      Simplement que l’islam est avant tout une idéologie politico-religieuse et que ses lois « divines » passent avant celles de n’importe quelle république! Le voilà le problème!
      Tant que ces derniers ne sauront faire la différence entre le temporel et le spirituel, il n’y aura nulle compatibilité avec la logique laïque.
      N’oubliez pas qu’Islam signifie « soumission » et que ceux qui prétendent que cela signifie également « paix » (salam), ceux-la oublient de vous préciser que cette paix est réservée à ceux qui se convertissent à l’Islam et à eux seuls, les autres étant les « mécréants » à combattre et à éliminer!
      A part cela, oui, c’est une « religion de paix »!
      Tant que ce problème ne sera pas réglé -et il y a fort à croire qu’il ne le sera jamais- la compatibilité de cette idéologie avec l’esprit républicain parait plus qu’aléatoire pour ne pas dire totalement impossible, d’ailleurs, quel besoin si tel n’était pas le cas d’afficher ostensiblement son appartenance religieuse lorsque l’on représente l’autorité de l’Etat, donc de tous les citoyens sans distinction de race, couleur ou religion?
      Réfléchissez…..

      • Les lois divines qui doivent passer avant celle de la république ne concerne pas que l’islam.
        L’Islam au États Unis est présent depuis très longtemps (19 siècle). Ce sont pour l’immense majorité, des gens parfaitement intégrés.

        http://www.ebooklibrary.org/articles/eng/islam_in_the_united_states

        Je citerai également la cas de Maryam Mirzakhani, Qui est une femme. Incroyable non ? (Ne me demandez pas de vous expliquer ces travaux, il me faudrait quelques milliers de cachets d’aspirine)

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Maryam_Mirzakhani.

        Si on compare l’ensemble, le vrai problème est peut être que leur communauté musulmane est différente de la nôtre.

        Ceci est juste mon point de vue. Mais si afficher votre conviction religieuse ne vous empêche de bien faire votre travail ou est le problème.

        Pour revenir à la France pensez que cette personne n’aurait pas du être nommé ?

        http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/12/13/michel-deneken-professeur-et-pretre-elu-a-la-tete-de-l-universite-de-strasbourg_5048415_4401467.html

      • Les lois divines qui passent avant les lois de la république, il n’y a pas que l’Islam qui dit çà.

        Les musulmans aux États-Unis sont pour l’immense majorité des gens parfaitement intégrés.

        http://www.ebooklibrary.org/articles/eng/islam_in_the_united_states
        Et qui font partie de l’élite de la société : Une femme incroyable non ?

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Maryam_Mirzakhani. Une femme incroyable non ?

        Par contre de me demandez pas de vous expliquer ses travaux, il me faudrait quelques milliers de cachets d’aspirine.

        Si affichez vos convictions religieuses ne vous empêche pas de faire correctement votre travail ou est le problème ?

        Si je vous suis cette personne aurait du renoncer à son poste ?
        http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/12/13/michel-deneken-professeur-et-pretre-elu-a-la-tete-de-l-universite-de-strasbourg_5048415_4401467.html

        • Cyrano says:

          MCF68,
          Que vous pensiez qu’il y ait des musulmans « parfaitement intégrés » est une évidence, et pas qu’aux USA! (Nous avons eu en France notamment l’exemple des harkis…)
          Par contre, lorsque l’on représente l’Etat, il y a un uniforme commun, on accepte ou non de le porter, mais si on l’accepte, cela se doit d’être sans nulle considération religieuse, et certainement pas en exigeant d’exhiber avec ses convictions qui plus est religieuses de manière ostentatoire.
          Si l’on cède sur ce point, on cède sur tous les autres, y compris la « mansuétude communautariste » ce qui est inconcevable dans un Etat de droit!
          Je trouve par contre absolument désolant la méthode qu’à votre instar de plus en plus emploient sur le net consistant à renvoyer sur des liens X ou Y au lieu de débattre de manière plus « personnelle ».
          En effet, pour un lien que vous soumettez, je puis en trouver deux ou trois autres en contradiction totale avec celui-ci, et ainsi de suite, tout dépend où on les puise.
          Cette mode qui est depuis pas mal de temps en expansion sur les réseaux sociaux (tous partis confondus) est parfaitement déplorable car elle dénote l’incapacité des intervenants à débattre positivement et surtout intelligemment….il est vrai que d’idées personnelles…peu en ont vraiment et sont donc sans arguments pour un dialogue constructif.
          Pour répondre sur le fond à vos interrogations, je vous précise, puisque vous semblez ne pas l’avoir (ou voulu) compris, que les convictions religieuses n’empêchent en rien de faire « correctement son travail », dés lors que ces mêmes convictions sont confinées dans la sphère privée et n’interfèrent pas dans ses obligations professionnelles, ce qui pose justement problème avec l’islam- notamment celui dit « radical » -pour lequel cette subtile « barrière » ne saurait exister.
          Question subsidiaire: Au nom de quel dieu et par le fait de quelle religion les actes atroces qui frappent aujourd’hui les nations sont-ils commis?
          Au lieu de hurler au « pas d’amalgame », ne pensez-vous pas qu’il faudrait déjà se pencher sur le « pourquoi du comment » et mettre de l’ordre dans tout ça?
          Car reconnaissez-le, le commun des mortels,-et des victimes- sont à mille lieues des considérations et des débats théologiques, et par malheur les faits sont la!

          • @Cyrano
            Ce qui est surtout évident c’est que ce sont des citoyens américains avant d’être des musulmans.
            Si vous souhaitez porter la barbe, un turban, j’avoue mais c’est juste mon avis personnel que je ne pas ou est le problème. Après tout il y a aussi des policiers en civil, alors parler d’uniforme commun. Mais çà n’est là que mon avis.
            Si maintenant une étude statistique devait montrer que les dits policiers étaient partiaux, malhonnêtes, de parti pris, faisant preuve de mansuétude communautaire pour reprendre votre expression, je réviserai mon jugement.

            Je serai curieux de connaître vos liens en « contradiction totale » avec les miens (En espérant que vous restiez dans le sujet bien sûr). Vous parlez de convictions à réserver dans la sphère privée. Je suis d’accord. Mais ou avez vous vu que ces policiers manifestent un islam radical ?
            Je juge sur des actes pas sur des intention supposées.

            • Cyrano says:

              En effet MCF68, vous mettez comme l’on dit ‘ »le doigt sur le problème » lorsque vous précisez: « Ce qui est surtout évident c’est que ce sont des citoyens américains avant d’être des musulmans. »
              Lorsque l’on est représentant d’un état, que l’on soit en tenue ou en civil, il convient de rester « neutre », savoir de ne point afficher ostensiblement son appartenance notamment à telle ou telle religion, car il convient de s’adresser à TOUS, cela par le fait sans nul prosélytisme particulièrement dans sa tenue par laquelle il convient donc d’être « incolore » afin de ne choquer personne.
              Dés lors que certains revendiquent d’afficher leurs convictions religieuses dans l’exercice de leur fonction de service public, il y a de sérieuses questions à se poser concernant leur impartialité lors ne serait-ce que de contrôles voire d’interventions.
              Quant aux intentions « supposées », principe de précaution oblige, je préfère appliquer la formule « mieux vaut prévenir que guérir », et je maintiens donc que de telles exigences communautaristes ne présagent rien de bon et n’ont par le fait nul droit de cité dans l’exercice d’un service public quel qu’il soit.
              Enfin, pour ce qui est de la « bataille par liens interposés » dont j’ai fait état, ne faites donc pas l’innocent, vous savez pertinemment que l’on peut trouver autant de sources contradictoires dans ce genre de « jeu » suivant les sources que l’on utilise, il s’agit donc dans ce cas d’une « guéguerre » stérile niveau maternelle sans fin et surtout sans intérêt!

              • Mais est ce que le plus important n’est t’il pas d’être neutre en acte ?
                Vous doutez de leur impartialité, vous avez peut être raison mais je dirai attendons de voir avant de condamner.

                D’après l’article cela existe déjà à Washington et Riverside, pour avoir garder des contacts aux Etats-Unis je n’ai pas entendu parler de problème lié à ce type de décision.

                Je gage que certains médias s’en seraient fait immédiatement l’écho.

                Londres a un maire musulman. Regardez tout ce qu’on a dit sur lui avant même qu’il ne se mette au travail.

                • Cyrano says:

                  Vous avez un fâcheuse tendance à interpréter mes propos de façon tendancieuse. Je ne « condamne » personne, je dis simplement que lorsque l’on exerce une fonction publique on se doit de ne pas exhiber ostensiblement sa religion (au même titre d’ailleurs que ses convictions politiques etc…), cela est la moindre des correction puisque l’on a à faire à des gens de toutes origines, religions et convictions. Le fait de vouloir afficher sa religion est donc parfaitement incompatible avec ce simple principe de respect, et on peut légitimement craindre que cette volonté ostentatoire ne cache des intentions moins avouables…
                  Quand à dire de façon laxiste « on laisse faire et on verra après », je maintiens que c’est la un risque qu’il est criminel de faire courir à la population, car nous en avons malheureusement eu divers exemples à maintes reprises!

                  • Suite à mes années d’études aux Etats Unis, j’ai plus la mentalité anglo-saxonne. On essaie des choses çà marche on garde çà ne marche pas, on change. Le chef de la police de New York a voulu essayer quelque chose. Est-ce que ne rien faire est la solution ?
                    Attention je ne dis pas que cela est transposable chez nous. Je l’analyse comme une action particulière dans un pays particulier. La liberté d’expression y compris religieuse est plus grande que chez nous. Aux États-Unis, le port du voile est autorisé dans les établissements publics.

              • Mad-Max says:

                Vous ne connaissez pas non plus le monde naturel MCF68 .
                En tant que bécasse , je connais les différents modes de chasse des prédateurs …
                Les exemples en sont très différents .
                Pour les rapaces type politique :
                http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=3&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiOu-v8kKPRAhUBCBoKHZ5mD70QFggeMAI&url=http%3A%2F%2Fplumage.forum-actif.net%2Ft7617-attaques-de-rapaces&usg=AFQjCNGfRtACsEXocg36tn2lrJlETd41nQ

                Pour les serpents type islam :

                http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=25&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwjViaPXkaPRAhUEnRoKHeriC6gQFghwMBg&url=http%3A%2F%2Fwww.sciencesetavenir.fr%2Fanimaux%2Freptiles-et-amphibiens%2Fl-attaque-d-un-serpent-vraiment-plus-rapide-qu-un-clin-d-oeil_30856&usg=AFQjCNHD3pydxmQnSykucbumyv4lY7uJMw
                Cette étude devrait vous plaire , elle est américaine !

                Pour le maire de Londres , politique et islamiste , il est actuellement en mode furtif .
                Patience …

                • Il paraît qu’il ne faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages.

  6. Daniel Daflon says:

    Les USA? Un pays complètement bougnoulisé.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com