camp_des_saints-mpi

A Lampedusa, chaque jour qui passe démontre à quel point le roman « Le Camp des Saints » de Jean Raspail était prophétique.

Des marées d’immigrés arrivent jour après jour entassés sur des embarcations à l’état d’épaves. Des photos nous en avertissent depuis des années déjà, sans que cela n’entraîne de véritable prise de conscience.

Alors le rythme s’accélère. Les bateaux se font plus nombreux. Et l’immigration incontrôlée prend une dimension massive qui submerge les côtes italiennes, portes d’entrée vers le vieux continent erronément considéré comme un Eldorado capable d’accueillir et d’enrichir la planète entière.

immigration-massive-mpi

Entre le 18 octobre 2013 et le 10 avril 2014, ils ont été plus de 18.500 migrants à entrer de la sorte en Italie. Ce n’est rien à côté de ce qui se passe ces jours-ci.

Plus de 850 migrants samedi et dimanche derniers. Encore 200 lundi matin. La semaine dernière, en quatre jours à peine, 6.000 réfugiés, entassés à bord d’une quarantaine de bateaux, ont mis pied sur sol italien.

Quel chef d’Etat s’en inquiète ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Prophétique Jean Raspail ?

    Voici ce qu’il écrit dans la préface de la dernière réédition du Camp des Saints :
    « Dans la nuit, au midi de notre pays, cent navires se sont échoués, chargés d’un million d’immigrants. Ils viennent chercher l’espérance. Ils inspirent la pitié. Ils sont faibles…
    Ils ont la puissance du nombre. Ils sont l’Autre, c’est-à-dire multitude, l’avant-garde de la multitude. A tous les niveaux de la conscience universelle, on se pose alors la question : que faire ? Il est trop tard.

    Paru pour la première fois en 1973, Le Camp des Saints, qui est un roman, relève en 2014 de la réalité. Nous sommes, tous, les acteurs du Camp des Saints. C’est notre destin que ce livre raconte, notre inconsience et notre acquiescement à ce qui va nous dissoudre.

    C’est pourquoi en guise de préface à cette nouvelle édition, dans un texte intitulé Big Other, j’ai voulu une dernière fois, mettre un certain nombre de points sur les i »
    Jean Raspail.

    En diffusion sur Livres en Famille : http://www.livresenfamille.fr/p3698-jean_raspail_le_camp_des_saints.html

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com