Vendredi, environ 200 migrants ont tenté de prendre d’assaut un ferry et ont affronté la police et les gardes-côtes de l’île grecque de Lesbos.

Tous les jours, les citoyens grecs vivant sur l’île assistent désemparés à des scènes de violence dans une ambiance d’invasion. Les résidents de l’île appellent à l’aide mais qui les entendra ? « Partez d’ici! Ici c’est la Grèce, pas le Moyen-Orient! », crie un Grec à bout de nerf.

Le maire de Mytilène, la plus grande ville de l’île de Lesbos, a demandé au gouvernement d’Athènes de déclarer l’état d’urgence sur l’île.

Devant les caméras, les  résidents grecs protestent contre cette invasion d’immigrés. « Ils sont partout. Ils veulent tuer. Nous ne savons plus quoi faire », dit Kalliosi Papadupoulou, une résident de Lesbos. Elle souligne qu’elle et sa famille se sentent menacés. « Quelqu’un doit nous défendre. C’est nous qui sommes les victimes, pas eux. » La femme explique que ses enfants ne peuvent plus retourner à l’école, et qu’elle ne peut plus travailler. « Quelqu’un doit les expulser! C’est une ville, pas un endroit pour les gens comme eux! »

Un homme ajoute: « Je ne sais pas ce que ces gens veulent. Les réfugiés ont commencé à jeter des pierres l’un sur l’autre, ils en jettent dans nos maisons », dit d’une voix forte Angelos Mouzalas. « Nous Grecs, nous vivons ici depuis des milliers d’années et nous prévoyons de continuer à rester ici. Ne nous forcez pas à devenir extrémistes! »

 Il crie à des immigrés groupés devant sa maison: « Ceci est une propriété privée! Sortez d’ici! Ceci est la Grèce, pas le Moyen-Orient! »

Le maire de Kos avait déjà prévenu que se préparait « un bain de sang »…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

11 commentaires

  1. Décidément, les Grecs n’ont pas de chance!
    Et comme pour l’aberration de la monnaie unique, l’Europe va aussi camper sur ses positions catastrophiques?
    A quand des interventions militaires contre les barbares grecs qui ne laissent pas faire?

  2. Il y a bientôt des élections en Grèce.
    « Aube Dorée » doit se frotter les mains.

  3. LANKOUDU says:

    pas un mot de tout ça par les « belles gueules » des J.T. sur la « une » la « deux » et les autres conditionnées !

  4. Champallier says:

    La situation dépasse les moyens humains.
    Il y a une similitude de circonstances entre l’état du royaume de France en 1429 dans le contexte du schisme d’Occident et les circonstances d’aujourd’hui qui sont à multiplier par 100, où c’est l’Occident dans sa totalité qui est en péril et dans un contexte sans précédents de crise de l’Eglise.
    Le Dauphin Charles ne croyait plus en son ascendance et donc à sa légitimité et la France était au bord de la disparition prête à être intégrée à la couronne d’Angleterre dont le Roi Henry V de Lancastre venait d’être sacré à Paris, et l’Occident d’aujourd’hui ne croit plus en son histoire ni à la royauté sociale du Christ, et il est prêt à sombrer dans le melting-pot black-blanc-beur antiraciste et antifasciste le tout coulé dans le chewing-gum yankee et une croyance infaillible en la shoah sous peine de réclusion impitoyable.
    L’Eglise en 1429, minée par le schisme d’Avignon,ne comportait pas encore d’hérétiques en son sein,et c’est pourquoi il y eut des saints des deux côtés. Que l’on pense à St Vincent Ferrier qui suivait le Pape d’Avignon et Sainte Catherine de Sienne le pape de Rome. Mais l’Eglise d’aujourd’hui comporte des ennemis infiltrés depuis plus de cent ans dans ses autorités, et cela Saint Pie X le dénonçait déjà dans « Pascendi ». En ce moment l’infiltration a atteint un degré historiquement inégalé qui l’éclipse littéralement.Ces ennemis n’hésite plus à se servir de l’église jusqu’à introduire un imposteur sur le siège de Pierre pour propager l’hérésie.
    C’est alors qu’il faut méditer profondément ce passage ci-dessous qui n’a jamais été suffisamment enseigné dans l’histoire et qui se rapporte à la triple donation entre Jeanne d’Arc, le Christ Roi de france et Charles VII le 21 juin 1429:

    <>.

  5. belot Christian says:

    Ce site es tenu par civitas groupe d’extrémistes catholique d’extrême droite (FN) permettez moi de douté de votre article bidon!!!! ceux qui partage sont juste des racistes débile qui écoute la tv comme ci c’était dieu

    • Après les portables en prison, Internet dans les asiles?
      Il faudrait demander qu’ils augmentent vos doses…
      Ce n’est pas la TV ici, ballot!

  6. Les relations entre Athènes et Mytilène ont toujours été tendues. Mais je ne comprends pas pourquoi toutes les lesbiennes du monde ne viennent pas défendre Lesbos.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com