Les poches blanches sur la carte sont les dernières positions qui étaient encore tenues par des troupes de Kiev le 26 août, comme on le voit, complètement encerclées par celles de la Novorossiya. Poches que les troupes novorusses se sont depuis employées à réduire, d’où le nombre important de soldats ukrainiens prisonniers.

Carte des combats en Novorossiya le 26 août. (Cliquez pour l'agrandir!)
Carte des combats en Novorossiya le 26 août. (Cliquez pour l’agrandir!)

Les insurgés sont désormais en position d’enchérir sur le plan de paix de Poutine. Les dirigeants de Donetsk et Lougansk ont accepté le cessez-le-feu de principe que Porochenko a décrété, de la tribune de l’OTAN au Pays de Galle, pour demain, vendredi. Mais ils exigent en plus des sept points du plan de paix proposé par Poutine, non seulement le cessez-le-feu, mais en plus l’interdiction des vols au-dessus du territoire du sud-est de l’Ukraine et la surveillance internationale du cessez-le-feu sous l’égide de l’OSCE. De plus, les républiques doivent également obtenir une zone démilitarisée de 50 kilomètres autour de leurs frontières pour prévenir les actions provocatrices des forces de l’ordre ukrainiennes. Ce qui laisse présumer que la Novorossiya prétend à l’octroi d’une large autonomie.

L'un des nombreux chars abandonnés par les troupes de Kiev en déroute
L’un des nombreux chars abandonnés par les troupes de Kiev en déroute

On a du mal à imaginer l’ampleur de la défaite que les troupes de Kiev ont subi dans l’est de l’Ukraine tant qu’on n’a pas visionné la vidéo ci-dessous qui témoigne de l’abandon précipité du matériel militaire, lourd, léger, de toutes sortes. Sans doute le matériel qui a été distribué si généreusement par les USA, l’Allemagne, la France… et qui encombre désormais un paysage dévasté par des semaines de guerre, un matériel maintenant à la disposition des insurgés qui n’en ont pas eu besoin pour mettre ces troupes en déroute.

On reste stupéfait de l’amateurisme de cette armée nationale ukrainienne composée en partie des milices privées financées par les oligarques accusés par Moscou de crimes de guerre et dont les biens ont été mis sous séquestre en Russie. Ces troupes, qui, obnubilées par une stratégie à l’américaine ont pilonné sans compter et sans détail les villes par des attaques aériennes et d’artillerie avant d’éparpiller sur le terrain leurs unités de combat suréquipées, qui, épuisées et mal dirigées, se sont retrouvées encerclées par des forces inférieures en nombre, mais combien plus déterminées et mieux encadrées par de fin stratèges comme Strelkov, l’homme aux bannières frappées de la Sainte-Face.

Ils ont remporté une victoire éclatante sur le terrain qu’il faudra confirmer dans les négociations parce que la guerre est également médiatique et sur ce plan-là, les mondialistes n’ont rien à envier à personne. Mais sur ce plan-là, on peut faire confiance à la diplomatie russe ainsi qu’elle l’a montré déjà en diverses occasions.

Vidéo à ne pas manquer pour comprendre ce qu’est une défaite militaire :

Emilie Defresne

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com