cocktail molotov

Hier soir, 13 juillet, des « jeunes » – appellation cosmétique destinée à éviter de signaler leur origine – ont affronté des policiers dans le quartier de Pernety dans le XIVe arrondissement de Paris.

 Fêtant anticipativement la commémoration révolutionnaire du 14 juillet, ces « jeunes » que le monde entier nous envie, excédaient les riverains en faisant usage de gros pétards et de mortiers. A l’arrivée de la police, ce sont des cocktails molotov qui les ont accueillis.

Malgré ces petites incivilités, il n’y a pas eu d’interpellations. Il faut fermer les yeux sur quelques excès festifs d’une jeunesse enthousiaste.

D’autres incidents, impliquant toujours des « jeunes » allergiques à la police ont été signalés dans les Ve, XVe et XIXe arrondissements hier soir.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

14 commentaires

  1. C’est merveilleux ces petits jeunes qui sont notre chance rance pour la France !

  2. Patrick says:

    Par contre, ceux qui demandaient la démission du petit gros derrière l’assemblée ont été interpellés fissa ce matin:

    https://www.youtube.com/watch?v=F-ToS8b6qpY

    https://www.youtube.com/watch?v=-D5kcLhGwoI

  3. tirebouchon says:

    Ce qui m’étonnera toujours dans ce pays c’est que la police est et reste collabo des pourris…pourquoi donc ne se révoltent-ils pas tous ensemble ? Lacheté, déja corrompu, leur beefsteak qui passe avant la nation ? Si un jour le pouvoir d’hommes et de femmes de courage et pur nationalistes venaient au pouvoir il faudra remplacer cette volaille qui accepte tant de mépris, d’attaque et d’allégeance…

  4. Comment ne pas se réjouir d’ un tel « enthousiasme républicain » de la part de ces « jeunes » patriotes amoureux de leur pays d’ accueil !…..
    « Nique la France » et autres joyeux « allah akhbar » ponctuent ces scènes de liesse populaire ….quel merveilleux pays que le nôtre !…..

  5. LANKOUDU says:

    Et en + , les « flics » vont pouvoir porter la barbe pour mieux se fondre parmi les islamistes !
    Mais c’est CAZENAZE et sa clique qui est derrière tout ce laxisme pour ne pas irriter BOUBAKEUR .(et sa secte )

  6. Ces « jeunes » sont une bonne procuration !
    Ils font ch*** les bobos gauchos, les poulets, la belle marianne et sa raie publique démoncratique…
    « Que du bonheur » comme disent les bulots.

  7. Tchetnik says:

    C’est bien!

    La bonne tradition républicaine, un peu modernisée au pétrole, par les purs produits de l’Education (sic) Nationale (resic). Les bobos devraient apprécier.

  8. A force de baisser l’échine, nos dirigeants, et la prétentieuse bien pensante actuelle, cherchent à nous mettre la tête dans le sable, à estimer notre identité et notre honneur abolis, afin de nous préparer au renoncement, au grand bouleversement capable d’enfouir l’histoire de notre beau pays, à nous soumettre à des idéologies folles ou à des dominants indignes soucieux de nous robotiser pour atteindre leur ambition hégémonique. La France peut accueillir différentes origines ethniques, mais doit demeurer la France, comme il se doit dans chaque vieux pays.
    Les F. de papier qui haïssent et ne respectent pas la France, doivent la quitter, ou ils doivent en être chassés. On ne peut vivre ensemble et durablement avec des gens qui vous haïssent et vous méprisent…

  9. Bravo tous les intervenants. Je n’ajouterai rien à vos propos car tout est dit.

  10. Oui bravo à tous les intervenants, tout est dit et bien dit, rien à ajouter !!

  11. On dirait que ces garçons n’ont pas de pères pour leur coller une bonne branlée. Je me demande bien pourquoi…

    • En diriez-vous autant de ces jeunes qui brulent des voitures, méprisent le drapeau tricolore, vantent ou témoignent de leur attirance pour le terrorisme islamique, cherchent à imposer leur religion radicale rétrograde, sont séduits par l’idée de s’imposer, s’embarquent pour le djihad pour massacrer, égorger … sur notre territoire … ?
      Si vous ne trouvez pas normal que, parmi nos jeunes, il y en ait qui s’indignent et se révoltent …, devant une telle permissivité et cette réelle menace, inadmissible pour tout peuple et en son sein, c’est que vous ne croyez pas en la France et au désir de liberté et de fierté légitime de nombre de Français, de leur attachement à notre beau pays, qui n’a aucunement besoin d’être dénaturé par ceux qui le haïssent pour progresser. Par ailleurs, la liberté d’expression, comme celle de manifester fait partie de nos droits, actuellement réprimés. Comment auriez-vous juger mai 68 ? …Des parents se sont battus pour cette liberté, pourquoi interdiraient-ils à leurs enfants d’en être soucieux ?

      • allinea says:

        Pierre, je ne comprends pas votre réponse. Je suis scandalisé par le comportement de ces jeunes.Il n’y a pas un gamin dans le monde, dans aucune société, qui se comporte de la façon que vous décrivez s’il a bénéficié d’une éducation solide et respectueuse. Que ce soit en Asie, Aux Amériques, en Afrique ou en Europe. Donc il y a un problème éducatif. Or, qui les éduque ? Ou les détruit en fait !
        Lorsqu’un gamin se rebelle, s’oppose, rejette et finit par se radicaliser ce sont « ses parents » qui en sont responsables et coupables. Leurs parents c’est nous. Notre société aux mains de cette femme/mère qui a tué le père et se révèle incapable d’éduquer ses enfants.
        Je crois en la France, mais certainement pas en cette société fémino-maternaliste aussi incompétente que toxique se parant des vertus d’une bienveillance de façade qu’habille des expressions fourre-tout telles que « mixité sociale, lien social ou ce fameux vivre ensemble » que le guignol Élyséen vient encore de nous asséner ce 14 juillet en dérisoire incantation.

        • Je partage votre pensée. Je croyais que vous critiquiez les jeunes qui n’ont pu assister au défilé, et qui, comme nous, s’indignent de la situation permissive de notre pays.
          transrealisme.org

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com