Cet après-midi, Emmanuel Macron a fait son show politique face au Congrès réuni à Versailles, un jour avant le discours attendu du Premier ministre, Édouard Philippe, donnant les grandes orientations du nouveau gouvernement.

Parmi les mesures phares préconisées par Macron, il a annoncé la fin de l’état d’urgence à l’automne. Il avait été mis en place par François Hollande après les attentats de novembre 2015 et avait été renouvelé à cinq reprises. C’est un dispositif qui ne plaît pas à la majeur partie des Français qui se sentent espionnés.

« Je rétablirai les libertés des Français en levant l’état d’urgence à l’automne, parce que ces libertés sont la condition de l’existence d’une démocratie forte », a annoncé le président de la République.

Autre mesure pour changer la France : Macron entend réduire d’un tiers le nombre des parlementaires français. Actuellement ils sont 348 au Sénat et 577 à l’Assemblée nationale. Une réduction drastique que l’hôte de l’Élysée voudrait voir accompagner par un changement du mode de scrutin en y introduisant une dose de proportionnelle. Cette annonce devrait réjouir les partis hors-système comme le FN et singulièrement inquiéter les Républicains ou le PS déjà bien amochés par les dernières élections.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Champtocé says:

    Quelle logorrhée indigeste et soporifique nous a débité le roitelet zozoteur devant un Congrès assommé !
    Et si après tout, à la suite de Tocard 1er en 2007, de Tocard 2 en 2012, on en venait à se rendre compte que les français ont porté Tocard 3 sur le trône au début du mois de mai dernier ?
    Déprimant et désespérant spectacle en tout cas…

  2. Serviteur says:

    Mon Dieu oui. Un britannique me disait récemment :

    monsieur, voulez-vous que je vous dise ce que je pense de votre Macron ?

    Je lui ai dit :

    je sais ce que vous en pensez.

    Il me répond :

    je serai curieux.

    Je lui dit ; vous pensez que c’est ce qu’il fallait aux Français. Un rassembleur.

    Il me répond, surpris : vous êtes surprenant !

    Moi : non, pragmatique comme un britannique, mais je suis Français.

    Il dit : comment cela ?

    Moi : monsieur, votre gouvernement est toujours resté cohérent. Un chef même symbolique est une chef. Ce qu’il nous faut en France, c’est plus qu’un rassembleur, c’est le roi.

    Lui : si tous les français pensaient comme vous, alors nous cesserions de dominer les marchés et le monde aussi d’ailleurs..

    Moi : oui monsieur, le roi et la pape étaient notre défense contre vous et vos sectes.

    Lui : je sais. Au revoir monsieur.

    Moi : silence.

  3. P'tite tête says:

    Depuis hier les journaux ne tarissent pas d’éloges sur Micron.
    Pourtant je vois un problème grave : le respect de la Constitution de la 5ème République
    Tout ce cinéma de « communication » se fait au détriment du respect de la constitution, ce qu’aucun gouvernement n’avais jamais fait.
    L’art. 21 de la Constitution précise que c’est le Premier ministre qui fait la déclaration de politique générale du gouvernement.
    Par ailleurs, le Président de la République ne peut pas convoquer le Congrès de Versailles quand bon lui semble.
    Pour qu’il en soit autrement, il faudrait modifier la Constitution qui précise que la France n’a pas un régime présidentiel
    En clair, nous assistons à un coup d’état avec la bénédiction des médias gouvernementaux.

  4. enfaitpourquoi says:

    Vous êtes trop normatif… alors que justement les Français demandent qu’on les allège de tous ces carcans… que le président s’exprime quand il le veut – et j’aurai préféré à la télé, c’est beaucoup beaucoup moins cher… – et fasse un presse-point en petit comité mais filmé comme le président américain… et enfin qu’il apprenne à tomber la cravate pour faire du sport, un peu comme Trudeau…

  5. Il y a le Congrès et ensuite ce que l’on en fait….
    Qui s’inquiète du fait que 5 présidents de groupe à l’assemblée (sur 7) soient présents dans la commission « Défense »?
    Et pourtant….

    http://wp.me/p4Im0Q-20y

  6. Cyrano says:

    En effet pour un show c’est un show! Imbuvable, pitoyable, ridicule!
    « Les Français se réjouissent de sortir de l’état d’urgence »…certes…mais ont-ils seulement compris que pour en arriver là c’est en fait le pire des régimes liberticide qui sera mis en place ouvrant la porte – déjà bien entrebâillée – aux arrestations et mises en examen arbitraires y compris -et surtout – entre autre pour « délit d’intention » et « atteinte à la bien-pensance »? Bien pratique la manœuvre sous couvert de terrorisme!
    D’autre part, n’oublions pas que le nombre de députés a été augmenté par Mitterrand afin qu’il puisse justement introduire de la proportionnelle. Comment Macron1er va-t-il réussir le miracle d’en introduire à nouveau ne serait-ce qu’une dose tout en réduisant de façon drastique le nombre de députés?
    Et tout à l’avenant…la grande manipulation est en marche!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com