Le témoignage d’un Français sur RMC. Une victime du racisme anti-blanc à Villiers-le-Bel raconte la réalité des zones de non-droit.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Bravo Richard, mais ne faites surtout pas d’amalgame! A M A L G A M E – ON VOUS LE DIT AMALGAME!

    En tout cas bravo Richard et vous avez raison, on s’en fout de ce qu’il vous dit le collabo!

  2. Mais laisses tomber Richard tu vois bien que c’est lui qui a raison,mais demandes lui où il habite ce faux cul ?

  3. Un journaliste faux cul qui oublie qu’il sera un jour décapité.Encore un qui, comme notre gouvernement,a toujours raison.
    Je ne comprends pas que l’on puisse être aussi bête.

  4. le rôle d un journaliste est d’écouter un témoignage et non pas de polémiquer avec le témoin.

    • Raiford says:

      Exactement jpc, c’est le problème en France : les journalistes se prennent pour la conscience du monde et polémiquent au lieu de se contenter de rapporter des faits. Les journalistes n’en sont pas, ce sont des politiciens.

      • Hélas vrai !
        En France (su moins c’est ce qui nous intéresse) les journalistes font autre-chose que du journaliste, comme le dit Raiford, ils se prennent pour la conscience si ce n’est du monde c’est de la France, c’est ça qui est désolent, car vu par les autres pays comme une réalité.

        Non seulement ils se prennent pour NOTRE conscience, mais déforment les faits pour qu’ils soient conformes à leurs façons de voir.

  5. Pour un journaliste il n’a pas l’air de savoir écouter…
    Bravo Richard ! il sait de quoi il parle pour y avoir habité. A force de dire « minorité », ils sont devenus majoritaires. Tous des vendus ces journalistes…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com