François Fillon voit rouge ! Lors de l’Emission Politique sur France 2, jeudi soir 23 mars dernier, le candidat des Républicains s’en est pris ouvertement au président de la République :

«J’accuse officiellement [François Hollande] et je demande à ce qu’une enquête soit ouverte, c’est un scandale d’État. »

Il a accusé François Hollande d’avoir un « cabiner noir » lui permettant d’orchestrer des fuites dans la presse concernant des affaires judiciaires.

« On cherchait un cabinet noir, on l’a trouvé ! » s’est exclamé Fillon.

Pour faire ses révélations sensationnelles, le candidat de la droite se base sur un livre, « Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d’un quinquennat », écrit par trois journalistes, dont deux du Canard enchaîné.

« C’est un livre (…) qui explique que François Hollande fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l’intéressent à son bureau, ce qui est d’une illégalité totale »assure François Fillon. « On cherchait un cabinet noir, on l’a trouvé, en tout cas, à travers ces allégations », explique-t-il, avant de demander « qu’il y ait une enquête d’ouverte sur les allégations qui sont portées dans ce livre ». « François Hollande fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l’intéressent à son bureau, ce qui est d’une illégalité totale, comment il est branché directement sur Bercy, sur Tracfin, sur les informations qui lui sont apportées en permanence, comment il est au courant des moindres faits, des moindres filatures». 

«Si ce qui est écrit dans ce livre est vrai, je pense que dans l’histoire récente de la Ve République, un chef d’Etat n’est jamais allé aussi loin dans l’illégalité, la prise de pouvoir sur des services sur lesquels il ne devrait pas avoir autorité»,

a conclu François Fillon.

François Hollande, avant la fin de l’Émission politique, a

« condamné avec la plus grande fermeté les allégations mensongères de François Fillon ».

Fillon a maintenu cependant  « qu’il porte une accusation » et demande «qu’une enquête soit diligentée

Avant la Présidentielle, c’est la guerre des affaires

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

6 commentaires

  1. LANKOU RU says:

    Fillon , Macron , Hamon , Mélanchon , Sharko (B. Boillon), et tous leurs sbires +ou- impliqués dans des magouilles de « fric » ont TOUS des ramifications juives directes ou indirectes ,
    Quand y aura-t-il un vrai Président pour la FRANCE et les FRANCAIS , les vrais pas les bi-nationaux ?

  2. Champtocé says:

    C’est en matière boursière, je crois, que l’on parle de « journées des 3 sorcières ». Hier soir, sur l’antenne, théoriquement « publique », mais de fait bel et bien gaucho-privatisée par la perfide Ernotte et ses gens de paille, de France 2, c’est bien à une véritable soirée des 3 sorcières que l’on a assisté.
    Entre le succube Angot, vomissant son fiel pâteux de façon continue, mais sans grand talent il faut bien l’admettre, l’illuminée quoiqu’inconnue professeur d’histoire ne pensant, elle, qu’à déverser sa haine laïcarde à l’égard du grand Roi Saint Louis et enfin la lubrique Filipetti, vieillissante et plutôt atone, dont les romans de latrines risquent fort de demeurer le seul marqueur notable d’une carrière d’opportuniste, la féminité n’était en effet vraiment pas à l’honneur sur le plateau du sournois Pujadas.
    Je ne parle même pas de la soi-disant « humoriste » belge, dont on espère que les émoluments touchés pour ses interventions sont à la mesure de celles-ci, à savoir insignifiants. Les fluides maléfiques devaient d’ailleurs avoir envahi le studio, car même « l’expert » économique Lenglet, lèvres rosissantes et fond de teint outrancier, semblait tout droit sorti d’une soirée de sabbat !
    Comme quoi, à l’instar des hommes il faut toutefois le reconnaître, les femmes peuvent être capables du meilleur, Jeanne d’Arc, Sainte Geneviève et… toutes les mères de famille aimantes et apaisantes, mais aussi, malheureusement, du pire !
    De quoi susciter de la sympathie pour François Fillon, que sa suffisance de notable provincial n’amène pourtant pas vraiment à vouloir câliner. Hier soir de fait, en plus de sa résilience très respectable et de sa naïveté peut-être parfois non-feinte, les attaques répétées des 3 harpies à son encontre ne pouvaient que susciter un réel sentiment d’empathie pour le sarthois.
    Comme quoi le mal est parfois l’outil du bien…

    • daflon says:

      Cela fait grand plaisir de lire votre prose.

  3. daflon says:

    Comment peut on être surpris d’apprendre que le pingouin pratique les écoutes telephoniques directes ? Il n’a rien à faire d’autre de ses journées, à part quelques inaugurations. Il faut bien passer le temps jusqu’à sa retraite confortable et tres grassement payée.

  4. SANS SOUCHE says:

    Déjà, le type est toujours présumé innocent, je n’arrive pas à comprendre pourquoi il est déjà condamné avant la justice. Moralement son attitude est parfaitement condamnable je le conçois, mais arrêtons de faire les procès avant que la justice n’ait fait son boulot…En ce sens l’intervention hystérique d’Angot était totalement déplacée! Pourquoi ne pas attendre sagement les conclusions judiciaires avant de le charger ce type!

    Autre chose, le type accuse la presse à longueur de journée la presse de complots et de mensonges, crache sur journalistes en permanence quand il s’agit de ses affaires, mais selon lui cette même presse serait finalement totalement crédible, sincère et objective quand elle attaque l’ennemi… C’est à ne plus rien comprendre sur son avis sur la presse au final. Faudrait savoir ce sont des menteurs ou des sincères?

    Sa stratégie de communication pffff…, mais par qui est-il conseillé dans sa com? …Suicide à la Bérégovoy, complot, cabinet noir, remboursement de costumes usagés…HALLUCINANT!

    A pauvre Fillon! Je ne sais plus si il faut en rire ou en pleurer! Rire et pleurer à la fois peut-être…

  5. Yves ESSYLU says:

    Si l’Etat PS était attaché à l’indépendance de la justice comme il le clame alors il n’aurait pas placé la cour de cassation sous tutelle !!!!!!!
    https://twitter.com/Courdecassation/status/806421599847063552/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=https%3A%2F%2Ffrancais.rt.com%2Ffrance%2F30282-manuel-valls-a-place-cour-cassation-sous-controle-gouvernement-juste-avant-son-depart

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com