L’information vient d’être publiée hier sur le site internet du quotidien sportif (de gauche) : l’ancienne star du football américain Orenthal James (« O.J » ) Simpson.  En octobre 2008, il avait été condamné à une incarcération d’au minimum neuf ans (et pouvant aller jusqu’à trente-trois ans) pour un vol à main armée commis en septembre 2007 dans un casino de Las Vegas, où ses complices et lui avaient braqué des revendeurs de souvenirs sportifs. « The Juice » (O.J., abréviation de ses deux prénoms étant aussi les initiales de « jus d’orange », orange juice en VO) avait alors affirmé que ces objets lui avaient auparavant été volés et qu’il voulait les récupérer.

Or, le site expédie en deux mots l’affaire de la femme de l’ancienne vedette black des Bills de Buffalo que ce dernier avait assassinée ainsi qu’un ami à elle. L’Equipe en rajoute dans le pathos : «  Lors de l’audience, effectuée par visioconférence, l’une des deux victimes de ce vol à main armée, Bruce Fromong, est venue plaider en faveur de Simpson. «C’est un homme bien. Il a fait une erreur. Il devrait être libéré, il mérite une seconde chance.»«Je ne suis pas le genre de gars qui a des conflits dans la rue. Je n’ai pas l’intention d’en avoir en sortant d’ici», avait déclaré O.J. Simpson durant l’audience. A l’annonce du jugement, il a acquiescé de la tête, n’a pu retenir ses larmes, avant de remercier la commission par des gestes de la main. »

Il ne s’agit pas de s’acharner sur O.J. Simpson. On doit respecter la carrière de l’immense joueur qu’il fut. Simpson m’a fait rire dans son rôle-culte du maladroit et malchanceux officier de police Nordberg dans la série « Y’a-t-il un flic pour sauver… (la reine dans le 1er, le Président dans le 2e et Hollywood dans le 3e). Mais « lui donner une seconde chance », c’est un peu fort de café ! Il l’a eu sa « seconde chance », et plusieurs fois (comme quoi la justice américaine soi-disant impitoyable avec les noirs…) !!!

– assassinat de sa seconde femme Nicole Brown et d’un ami à elle, Ronald Lyle Goldman, le 12 juin 1994 pour lequel il fut acquitté par un jury majoritairement noir (8 jurés sur 12). La solidarité raciale a jouée à fond, pour ce qui à leurs yeux n’était que l’élimination de deux « faces de craie ».

– Redressement fiscal pour 1,44 million de $ le 1er septembre 1999.

– arrestation à Miami en février 2001 pour une altercation avec un autre automobiliste.

– implication en 2001 et 2004 dans une affaire de piratage de réseau télévisé par satellite.

– En 2002, amende pour avoir pénétré à pleine vitesse en bateau dans une réserve naturelle de lamantins en Floride, et ce sans permis.

– 2007, nous l’avons vu, braquage dans un casino de Las Vegas, pour récupérer des affaires lui ayant appartenues, mise en ventes et qu’il estimait avoir été volées.

The Juice est donc libre, à 70 ans. Celui que sa première femme dépeignait en homme immature, va retourner chez lui en Floride. Mais il ne faudra jamais faire disparaitre de nos mémoires le visage de son épouse Nicole, l’une des milliers de femmes (et parfois fillettes) blondes immolées sur l’autel du cosmopolitisme obligatoire.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. oups, un bout de phrase a sauté. Il faut lire : l’ancienne star du football américain Orenthal James (« O.J » ) Simpson A ETE LIBERE

  2. Elbatlebeur says:

    La Providence va nous montrer sa fin prochaine , que sa conduite aura induite .

  3. Un voyou doublé d’un assassin, récidiviste qui plus est, remis en liberté par des juges inconscients du danger qu’il représente pour la société au seul motif que l’individu est noir et que l’on a peur de passer pour raciste! Quand à sa carrière, qu’en a-t-on à faire? Le verdict aurait il été autre s’il se fut agi d’un ouvrier lambda?
    Une honte!
    Résultante normale d’un « antiracisme » exacerbé qui consiste en une mansuétude folle envers le coupable pourtant avéré simplement en raison de sa couleur de peau.
    Les blancs, vous n’avez qu’à bien vous tenir, car vous ne bénéficierez jamais d’une telle clémence, bien au contraire!
    Quand l’antiracisme devient du racisme inversé……

    • Pour les avocat US, flic et blanc c’est forcément racistes…

      • Certes, et c’est une pente sur laquelle la France est également entrain de glisser insidieusement sous l’impulsion de plus en plus pressante des lobbies pro-immigrationistes, sans oublier la prépondérance de la FM dans le milieu de la justice…!

      • Surtout quand ils le disent lors d’enregistrements sur bande magnétique.

  4. lauvergeon says:

    Double assassinat, preuves accablantes, acquitté…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com