je-soutiens-piquemal

Le 6 février 2016 n’aura pas été sanglant comme l’a été le 6 février 1934 mais il existe bien un parallèle : la République est toujours prompte à frapper les patriotes en même temps qu’elle se montre toujours clémente pour l’anti-France.

Ainsi, ce 6 février 2016, la République a fait usage de la force contre les patriotes à qui elle a interdit de manifester. Mais la même République a toléré les diverses manifestations de l’extrême gauche.

Ingrat vis-à-vis d’un serviteur estimé de la France, le  gouvernement français a ordonné l’arrestation du général Christian Piquemal, ancien commandant de la Légion Etrangère.

Maniant une sévérité dont elles n’usent guère vis-à-vis des immigrés illégaux ni même des criminels, les autorités de la République ont choisi de faire passer en comparution immédiate lundi au tribunal de Boulogne-sur-Mer le général Piquemal, ainsi que quatre autres personnes arrêtées avec lui.

Le général Christian Piquemal est désigné par les commissaires politiques de la République comme ayant eu «le rôle principal» dans cette manifestation interdite et est poursuivi pour «participation à un attroupement qui ne s’est pas dissout après sommation».

 Les quatre autres personnes qui comparaissent le même jour sont poursuivies pour «port illégal d’armes».

«On sait bien que la manifestation a été interdite et que l’autorité de l’Etat a été défiée. Le général, il n’est pas venu à Calais pour faire de la figuration», a affirmé à l’AFP le procureur de Boulogne-sur-Mer, Jean-Pierre Valensi, docile porte-voix de ses maîtres Valls et Cazeneuve.

Pendant ce temps, à Saint-Brieuc, le préfet des Côtes d’Armor s’est affiché en présence de militants d’extrême-gauche qui avaient organisé une manifestation non autorisée.

Nous ne saurions trop conseiller de relire et de propager cet extrait d’un article publié par Metro à propos d’une autre manifestation mais qui contient de très intéressants propos de la préfecture de Paris qui doivent bien valoir pour le reste de la France.

piquemal-metronews

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

10 commentaires

  1. sergiuzzo says:

    je suis « Piquemal »
    excusez cette familiarité , mon Gérèral.

  2. Nous sommes avec vous Général quoiqu’il arrive . Et nous serons avec vous …. quoiqu’il arrive aussi . Vous êtes ce Général que j’attendais pour sauver La France ….. Courage Général vos frères d’armes vous soutiennent aussi comme le Général Tauzin …. Nous avons besoin de vous !

  3. champar says:

    Peut-on avoir des précisions concernant l’unité de police qui a arrêté le général Piquemal ?

  4. Nous sommes dans une république Stalinienne!

  5. DUFIT THIERRY says:

    Honneur au Général Piquemal. Prions Dieu qu’Il nous donne beaucoup d’hommes de son courage pour défendre la chrétienté et la France menacées par l’islamisation. Quant au pouvoir maçonnique et socialiste il montre une fois de plus son visage répugnant et satanique. Prions pour que Dieu nous débarrasse de toute cette vermine maçonnique et socialiste.

  6. Penser à agir pour le délivrer même avec la force.

  7. Penser à le délivrer manu-military compte tenu que les traîtres et les juges à leurs bottes ne traitent pas de la
    même façon ni les multirécidivistes des « quartiers défavorisés » ni les terroristes.

  8. Etienne says:

    Si – comme dans le propos attribué ci-dessus à la préfecture parisienne – le rassemblement n’est pas interdit, mais bien la mise en mouvement d’une manifestation…

    Dans ce cas, (les vidéos le démontrent) le général étant à l’arrêt sur un trottoir parmi quelques personnes, l’intervention ciblée des forces du désordre pour s’emparer de sa personne serait illégale.

  9. Pierson says:

    Une fois de plus depuis l’Algérie Française, la manif pour tous, le ministère de l’intérieur ne sait pas faire la différence entre le vraie France et les envahisseurs qui veulent faire régner leurs lois. On est Chez Nous, on ne lâche rien.
    Bravo mon Général, respects.
    Bernard Pierson

  10. Anartien says:

    Bonjour à tous,
    Avant tout, mes respects aux courageux généraux Piquemal et Tauzin.
    Concernant le problème de l’interdiction de manifester, il faut rappeler que nous sommes toujours en état d’urgence, ce qui modifie les choses: se rappeler par exemple l’interdiction des rassemblements (de souvenir, de soutien, en mémoire,…) après le 13/11/2015 (Bataclan et autres).

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com