Afrique du Sud – Quatre personnes ont été arrêtées à Estcourt à l’est du pays, pour plusieurs viols, meurtres et… actes de cannibalisme.

C’est l’un de ces cannibales qui s’est lui-même rendu à la police le 18 août en expliquant aux policiers qu’il était « fatigué de manger de la chair humaine« .

Pour prouver ses dires, il a remis à la police une main et une jambe qu’il avait en sa possession. L’individu a ensuite décrit les rituels et livré le nom des autres sorciers, ce qui a conduit à l’arrestation de trois autres personnes.

Les quatre individus sont âgés de 22 à 32 ans et ont donc cherché à perpétuer des pratiques ancestrales de sorcellerie dont le détail est terrifiant.

Les victimes sont des femmes, qui ont été violées, puis tuées et en partie mangées. A ce stade de l’enquête, il n’est pas possible de déterminer combien ces individus ont fait de victimes. Mais la police a découvert huit oreilles chez ces adeptes de sorcellerie africaine antropophage.

Le cannibalisme est sujet tabou mais il est encore pratiqué en cachette dans plusieurs pays d’Afrique noire.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 commentaires

  1. Ted Raquais says:

    Heureusement que la secte conciliaire est arrivée pour en finir avec les missions. Quelle est belle cette liberté religieuse…

    • Geneviève says:

      Et les sorciers-cannibales sont-ils aussi invités aux rencontres interreligieuses d’ Assise ?

  2. Etienne says:

    Sans aucun doute, ça doit être la faute des méchants colons : il n’ont pas assez respecté les « civilisations » locales.

  3. alain peulet says:

    L’afrique en marche ………….! Il paraîtrait que ce continent est notre avenir …. on va finir en hamburgher ? Il est beau notre avenir avec la négritude en marche ……..! ! !

  4. Daflon says:

    C’est sans doute un malentendu. La dernière fois que je suis allé en Afrique du Sud, j’ai questionné des habitants à ce sujet et tous ont été unanimes dans leur réponse : Il n’y a plus de cannibale en Afrique du Sud, le dernier ayant été mangé la semaine précédente.

  5. moumbon henri joel says:

    quand je pense qu’aujourdhui beaucoup de soi-disant intellectuels africains nous demandent de revenir à la « religion de nos ancetres » et de fuir le dieu des « blancs’

  6. A. F. says:

    Encore un échec de la décolonisation, je présume… :):)

  7. gillic says:

    C’ est peut être leur façon à eux de limiter l’ augmentation de la population !!! Chez nous, nous avons l’ avortement ………….

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com