D’après le compte tweeter sud-africain Stop white génocide, des militaires blancs ont signalé à leurs frères de sang que le chef d’Etat du régime racialiste en place à Pretoria a décidé de lancer une offensive armée du groupuscule raciste EFF contre les manifestants blancs pacifiques qui ont l’intention de manifester les 24 et 25 novembre prochain dans tout le pays. Les supérieurs ont annoncé aux soldats qu’ils avaient ordre de ne pas intervenir et de laisser les Blancs se faire massacrer par les milices auxiliaires du régime ANC et de son président Zuma. « Il n’y aura aucune protection pour les Blancs » précise l’informateur. Une femme a d’ailleurs témoigné, photo à l’appui qu’une tentative d’incendie de la maison de ses parents avait été commis et revendiqué par l’EFF.

Cela n’est pas sans rappeler le triste jour du 5 juillet 1962 où 5.000 Européens ont été massacrés par le régime ethno-socialiste du FLN, l’immonde général Joseph Katz (par ailleurs marié ultérieurement à une fellagha de plus de 40 ans sa cadette) ayant donné ordre au 19e Corps de ne pas bouger, gagnant le surnom de « boucher d’Oran » et poussant l’ignominie jusqu’à faire mettre aux arrêts le lieutenant Rabah Klélif, du 30e bataillon de chasseurs portés, qui – désobéissant aux ordres – sauva du massacre des centaines de femmes, enfants et vieillards européens qui allaient se faire exterminer. Katz lui lancera : « Si vous n’étiez pas arabe, je vous casserais ». Par vengeance, le régime gaulliste le bloqua au grade de capitaine.

La dérive raciste du régime mandeliste refroidit même ses plus ardents collabos. Ainsi, le communiste Ronald « Ronnie » Kasrils, juif letton qui comme la plupart de ses coreligionnaires – qui ont œuvrer pour la spoliation des Afrikaners d’abord de leur liberté et de leurs richesses minières (Guerre des Boers), puis du pays qu’ils avaient bâti – a soutenu le régime antiblanc, vient de lâcher définitivement Zuma, qu’il a qualifié de « dangereux, trompeur et traître à son pays ». L’un de ses proches, le journaliste Jacques Pauw, a reçu des menaces de mort le 6 novembre. Quand un régime raciste commence à s’en prendre à ses idiots utiles, le génocide n’est pas loin. L’Afrique du Sud a été longtemps le plus gros producteur mondial d’or, contrôlant jusqu’à la moitié de la production mondiale, et ce jusqu’en 2006. Année après année, l’Afrique du Sud dégringole au classement, au point de n’être en 2014 que la 6e productrice mondiale avec seulement 5 %, loin derrière la Chine, l’Australie, la Russie, les Etats-Unis et le Canada. Les mines étant épuisés, les vautours changent de nids.

Depuis le dernier article, le nombre de Blancs massacrés augmentent : entre le 5 et le 10 novembre, sont décédés : M. Jan Hough, 64 ans, de Kakamas ; M. Bobby van Zyl, de Krugersdrop ; une jeune fille de 15 ans dont l’identité n’a pas été encore communiquée à Driefontein ; un clochard Blanc de 45 découvert mort, le bras arraché, près de la Klein Olifants River ; M. André Saaiman et son épouse Lidia, âgés respectivement de 65 et 69 ans, ont été assassinés à coups de hache à Port-Elizabeth.

Comme pour confirmer l’avenir sombre pour les Afrikaners, chassés du pays qu’ils ont créé et bâtis par des gens qui pour beaucoup n’en sont pas originaires (en 1965, 14 % des Noirs d’Afrique du Sud étaient originaires du Kenya et de Tanzanie), celle qui est présumée succéder à Zuma, son ex-épouse Nkosazana Dlamini Zuma, communiste et raciste fanatique, a déclaré son intention en cas d’accession au pouvoir de spolier les Blancs des fruits de leur travail, comme me fit Mugabe au Zimbabwe avec le succès que l’on sait.

Si les Sud-Africains Noirs ne veulent plus de leurs Blancs, la France pourrait les reprendre. Après tout, nombres de Boers ont des noms français (Rousseau, Du Toit, de Villiers), puisque descendants des Huguenots chassés par Louis XIV.  On pourrait même les échanger contre les 7 millions de Noirs vivants en France métropolitaine et se plaignant constamment du « racisme ». Ce qu’on y perdrait en football (et encore), on y gagnerait en rugby.

Rendez-vous le 25 novembre pour la suite des événements

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

14 commentaires

  1. Vous ne mentionnez pas les blancs anglophones ; je me demande pourquoi.

    • Scaletrans says:

      Vous ne savez pas que les anglophones sont arrivés bien après les afrikaners et qu’ils ont fait la guerre contre eux pour les voler ?
      Ce que peu de gens savent, c’est que les afrikaners sont arrivés dans un pays quasiment vide.

      • Mais oui comme en Palestine !! Les sionistes sont arrivés là-bas avec une phrase toute belle, toute « jolie » et pleine de lyrisme (de pacotille !) :
        « Une terre sans peuple(sic) pour un peuple sans terre(re-sic!) !  »
        Mais pour une terre « sans peuple » ils ont quand du déporter plus de 800.000 palestiniens (en général les plus gros propriétaires terriens et des plus grosses fermes, agricoles, etc etc … Et si la Palestine était vraiment une « terre sans peuple » il n’y aurait là-bas aucun problème ! Pas besoin de foutre en taule « ad vitam eternam » pour avoir lancé des cailloux sur des chars ! Pfffuuu Tu parles d’une putain de « démocrassie » ! Remarque que la France est en train de prendre la meme « voie » que cet hersatz de machin dictatorial ! Et que toutes les « démocrassies » occidentales soutiennent sans aucun dicernement ! Et quoi qu’ils puissent commettre comme infractions à l’égard du peuple palestinien !
        Mais quoi qu’on dise de l’Afrique du Sud, ils n’ont jamais atteint le niveau de régime d’apartheid que pratique israél avec l’approbation de tous leurs complices (ou leurs débiteurs …Faut voir …)

        • Charles Martel says:

          peut-être un  » Bescherelle  » pour l’orthographe

          et un  » culture générale pour les nuls  » comme vous ……

  2. Paul-Emic says:

    ils devraient quitter de pays de merde et le laisser crever ce qui arrivera très rapidement après le départ des Blancs. Le sort de l’Afrique est de retomber rapidement dans la sauvagerie la plus infâme dont on n’aurait jamais dû la sortir.

  3. Excellent l’idée de l’échange. Mais je doute fort que les bougnoules qui nous occupent soit pressés de rentrer dans leur pays merdique.
    Le mieux est de partir de tous ces pays et de les laisser tous s’entretuer.
    Ils semblent aimer beaucoup la sauvagerie, laissons les s’y adonner entre eux.

  4. En Europe a lieu un génocide en douceur, un génocide par remplacement de population.

  5. Boutté says:

    C’est ce qui s’est passé à Hispagnola lors de l’indépendance . La partie hispanophone vit fort bien mais la partie francophone est dans la misère pour l’éternité parce qu’elle a éliminé blancs et métis !

  6. Walker Fiamma Corsa says:

    Pourquoi la case à cocher « Voir les réponses aux commentaires » n’ existe plus ?
    (bien plus rapide pour ajouter/répondre à partir de la boite mail !)

    • chris83 says:

      La « colonisation a bon dos »! mais ce qui se voit après le départ forcé des « colonisateurs » c’est que les efforts faits par eux se retrouvent totalement anéantis et que les colonisateurs se retrouvent colonisés!!! par ceux qui les ont rejetés! TOUS les peuples quelqu’ils soient ont colonisé un jour ou l’autre dans le passé que ce soit tribal, guerrier, financier ou autre. Alors assez avec tout ça, le plus fort sera toujours soit le plus riche ou le plus barbare!!!

  7. patrick says:

    D’où l’impératif obligation de stopper toute migration vers tous les pays occidentaux et certainement asiatiques. L’Afrique est un continent mort, hs. Il ne faut rien lui apporter et le désarmer ainsi ils se feront la guerre avec des cailloux et arrêteront définitivement de se massacrer. Ne plus du tout les aider en aucune matière et les virer de chez nous sans ménagement… Bien sûr, comme toujours, les bons paieront cher pour la grande majorité de mauvais mais si ce doit être le prix de l’évolution et de la tranquillité de l’humanité alors il n’y a pas à hésiter.

    • chris83 says:

      Patrick vous ne tenez pas compte dans votre commentaire du fait que NOUS leur prenons leurs richesses? que nous avons un grand nombre de ressortissants français (et autres) qui y travaillent et qui y gagnent de l’argent? que ce sont en fait des échanges que nous faisons avec eux, je veux dire avec leurs gouvernements pourris, que le petit peuple lui, celui qui se révolte, n’en retire rien! Il faut aller au fond du problème… regardez ou les familles du genre BHL et consorts ont fait fortune? en spoliant les peuples africains et autres (Amérique latine…) avec ce genre d’échanges on n’en sortira jamais!

  8. Vous savez l’enthousiasme déploie lors de la Libération de Mandela ne laissait rien présager de bon pour les blancs dans ce pays qu’ils ont façonné et depuis des années les cultivateurs blancs sont la cible et les victimes de l’ostrasisme des noir.Malheureusement pour ces ciltivateurs,le monde entier les a laissé subir leur triste sort sans leur venir en aide.Volontairement ,le racisme noir a pu s’exercer et vous verrez que dans pas longtemps il nous faudra leur venir en aide incapable qu’ils sont de subvenir à leurs besoins élémentaires.Ivrognerie,paresse,corruption,concussion sont le lot commun à tous ces peuples avide de liberté mais incapable de survivre par leur propre moyen .

Laisser un commentaire

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com