L’armée syrienne vient de reprendre la petite ville d’Al-Qaryatayn à Daesh, ville que les islamistes avaient reconquise le 1er octobre dernier.

Ce n’est pas la première fois que cette localité change de mains, mais s’il est nécessaire de parler d’elle, c’est qu’elle est un symbole de ce que vivent les chrétiens soumis à la barbarie islamiste.

Qaryatayn est située à un endroit stratégique entre Damas et Palmyre. C’est pourquoi c’est un ville très ancienne, dont les thermes étaient réputés à l’époque romaine. Elle est mentionnée au XIIè siècle comme étant une ville entièrement chrétienne.

Son déclin économique commence au XIXè siècle, avec le développement des transports qui réduisent son rôle d’étape nécessaire entre le désert et les grandes villes de l’ouest syrien.

Lorsque la guerre éclate en 2011, Qaryatayn compte 15 000 habitants dont 2000 chrétiens (1500 syriaques orthodoxes et 500 syriaques catholiques). Le monastère de Mar Elian (qui signifie Saint julien l’Ancien) est le centre de la vie chrétienne de la ville. Dirigé par un prêtre exceptionnel, Jacques Mourad, il va servir de refuge à de nombreux chrétiens qui fuient les combats et les exactions islamistes.

Mais au printemps 2015, après la prise de Palmyre par Daesh, un commando islamiste pénètre dans le monastère et enlève Jacques Mourad ainsi que son diacre, Boutros. Ils sont emprisonnés près de Palmyre, enchaînés à un mur et attendent la mort en priant.

Le 4 août 2015, Daesh prend Qaryatayn et déportent les chrétiens, près de Palmyre également.

Un événement étrange va alors se produire : un chef islamiste entre dans la sordide cellule de Mourad et Boutros et les conduit auprès de leurs ouailles enfermées non loin de là. Il aura ce commentaire laconique : « ils nous cassent les oreilles à vous réclamer toute la journée ». Mystérieuse mansuétude..

Mais elle se paiera chère ensuite. Le 21 août, les bulldozers de Daesh rasent le monastère. Fondé au VIè siècle, il abritait le corps de Saint Julien. Pour faire bonne mesure, le cimetière chrétien est également rasé. Les paroissiens prisonniers sont ensuite déportés, vers Raqqa pour la plupart; on ne sait pas ce qu’ils sont devenus.

Quant à Jacques Mourad et Boutros, ils sont frappés tous les jours, subissent des simulacres d’égorgement et des pressions incessantes pour se convertir à l’islam. Finalement, ils vont subir une terrible flagellation. S’encourageant mutuellement et se réjouissant de souffrir comme le Christ, ils tiendront et ne céderont rien.

En octobre, à la suite de mystérieuses tractations dont l’orient a le secret, ils sont, à leur grande surprise, libérés.

Puis, en avril 2016, l’armée syrienne reprend Qaryatayn. Trop tard hélas pour la communauté chrétienne qui a totalement disparu.

Le 1er octobre, alors que l’armée a lancé sa grande offensive vers l’est (l’Euphrate, Deir-ez-Zor et la frontière iraquienne), Daesh multiplie les coups demain dans son dos et reprend plusieurs localités près de Homs, dont la pauvre Qaryatayn. Cela ne durera guère cette fois,  car si les islamistes peuvent encore réaliser des conquêtes ponctuelles, ils ne sont plus assez forts pour tenir des villes.

Aujourd’hui, Qaryatayn est de nouveau  libre, mais quinze siècles d’histoire chrétienne ont été anéantis.

Tout cela s’est fait dans une indifférence à peu près générale, mais aussi avec la complicité active des dirigeants occidentaux, France et Etats-Unis en tête, pour qui Bachar était l’ennemi à abattre : « l’homme qui tue son propre peuple » pour reprendre le slogan stupide des medias.

Les chrétiens de Qaryatayn, ont sans doute une vision des choses légèrement différente, s’ils sont encore vivants…

Antoine de Lacoste

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Le sang des martyr est une semance. Il faut vraiment que les péchés les plus horribles aient été commis pour le Très Haut ait permis des martyrs à ce prix.

  2. DUFIT THIERRY says:

    Et pendant que des chrétiens subissent le martyre dans les pays islamiques le pape apostat et renégat encourage l’islamisation de l’Europe, son complice l’immonde cardinal Tauran écrit une grande lettre pour féliciter et encourager les musulmans pour le Ramadan. Quelle trahison venant des plus hautes autorités de l’Eglise.

  3. L’exemple de ces chrétiens doivent être une leçon pour tous les chrétiens du monde.

  4. Champtocé says:

    Une fois de plus merci à Monsieur de Lacoste et à MPI de nous tenir régulièrement informé de ce qui se passe réellement en Syrie et de porter à notre connaissance les exactions qui s’y commettent à l’encontre des plus qu’admirables populations chrétiennes qui y survivent encore.
    Mais une horreur bien pire tient au silence littéralement « infernal » que la quasi-totalité de la presse française, toutes tendances confondues, entretient à ce propos.
    Et s’il y a aujourd’hui sur cette terre des êtres encore susceptibles et dignes d’être sanctifiés, je crois bien que c’est dans les villes et campagnes de la biblique Syrie qu’ils se trouvent.
    Puisse Dieu ramener enfin la paix sur ce pays martyr qui mérite notre profond respect !

    • Mad-Max says:

      Ces Judas que sont les journalistes font ce que Judas a fait à Jésus-Christ .
      Judas connaissait la vertu de son maître , la verite de sa doctrine , la beauté de sa morale , la droiture de ses intentions , la sublime de son dévouement ; mais son Maître était pauvre , sans puissance ; la Synagogue était riche , puissante et Judas a fait ce que la presse en France fait .
      Elle vend la Vérité , la livre pour de l’or et de la considération mondaine .
      Information apostate , sans conscience et sans conviction .
      Les humains qui la servent n’ont droit qu’au mépris de leurs contemporains et de postérité .
      Bien à vous Champtocé , la France ne pourra échapper au déluge de feu et de sang qu’elle a attiré sur sa tête .
      Elle va monter au Golgotha pour y apostasier l’erreur et y proclamer la Vérité .

      • Champtocé says:

        Mad-Max, je ne peux que partager votre point de vue et me désoler, même en rageant, de l’aveuglement de la très grande majorité de nos compatriotes (ils ne méritent d’ailleurs pas ce qualificatif à mon sens).
        Notre chemin de croix en cours n’en est qu’à ses toutes premières stations…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com