chandelier-juif

Claire Mann, 43 ans, une mère de famille juive, vient d’être condamnée à trois ans de prison pour avoir été l’auteur d’une fausse alerte à la bombe visant une synagogue de Londres.

Le jugement a été rendu lundi par un tribunal de Londres, et est rapporté par Jewish Chronicle.

Les faits reprochés datent de 2013. La fausse alerte à la bombe concernait la synagogue Finchley United. Les menaces avaient été envoyées à l’épouse du rabbin.

Claire Mann avait tenté de faire accuser une autre femme, Roz Page. Tout cela parce que la fille de Claire Mann n’avait pas reçu d’invitation à la fête d’anniversaire de la fille de Roz Page.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. pascal queniart says:

    toujours les mêmes,en France le crif et meyer habib auraient criés a l’antisémitisme a l’encontre du tribunal

  2. Daniel Daflon says:

    Shalom! Shal femme!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com