Au cours d’un entretien avec RT Russia, le 27 février dernier, le géopolitologue Alexandre Del Valle évoque la désinformation occidentale sur la libération de la Ghouta en Syrie :

« Aujourd’hui dans la Ghouta, on a un problème. C’est qu’on a des djihadistes liés à al-Qaïda, ex-Front al-Nosra [désormais] Fatah al-Cham, qui s’est noyé dans un groupe qui a changé de nom pour avoir l’air respectable, et encore d’autres groupes soutenus par l’Arabie saoudite qui ont refusé les termes de l’évacuation. On oublie de le dire. »

« [Ils] prennent des populations civiles en otage, un peu comme fait le Hamas quand Israël veut bombarder. »

«On accuse l’ennemi [Damas] de faire des carnages mais soi-même on se cache exprès [parmi] une population qu’on empêche de partir pour être sûr qu’il y ait un carnage. »

« Donc les véritables criminels qui sont à l’origine de la mort de ces civils, ce sont les djihadistes qui ont refusé les termes de l’évacuation et qui prennent leurs femmes, leurs enfants comme boucliers humains. »

« Il faut quand même dire que la totalité des mouvements soi-disant rebelles – ça fait presque sympathique, « rebelles » – sont des djihadistes d’obédience salafiste ou Frères musulmans […] ce sont des islamistes extrêmement radicaux. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

Un commentaire

  1. Vent d'Est, Vent d'Ouest says:

    Bonjour, problème de connexion sur votre site, la page s’affiche bizarrement. Ceci dit, quand les medias mainstream annoncent quelque chose, quel que soit le sujet abordé, aussi banal que la météo, par exemple, j’ai de sérieux doutes. Alors, grâce aux sites de réinformation tels que vous, je m’informe mieux et plus intelligemment. Merci d’exister. Bien cordialement.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com