meilleur-des-mondes-MPI

La communauté d’Andalousie a menacé de se retirer du conseil éducatif du Collège San Patricia de Malaga s’il ne laisse pas un garçonnet de 6 ans aller en classe vêtu comme une fille et utiliser les sanitaires et vestiaires de celles-ci, comme le désirent ses parents.

Le diocèse de Malaga et les familles des 800 autres élèves du collège ont demandé à la Communauté d’écouter le Conseil d’éducation et de demander l’avis de médecins et psychologues avant de mener des expériences avec ce mineur et toute la communauté scolaire.

La présidente de la Communauté andalouse, Susana Diaz, avait présenté le vendredi 13 décembre la loi sur la Transsexualité qui prévoit notamment l’obligation pour le système public de Santé de payer les traitements hormonaux et les opérations de changement de sexe, et l’envisage pour des enfants.

L’idéologie du genre imposée à la société andalouse est en train d’utiliser des mineurs comme cobayes d’une expérimentation irresponsable et inacceptable.

Une pétition vient d’être lancée contre cette demande et a déjà recueilli 16.384 signatures à ce jour.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com