La revue de l’Association Saint-Christophe (http://www.st-christophe.org/) est toujours riche de brèves religieuse concernant l’Ouest de la France et que l’on trouve nulle part ailleurs. Dans sa livraison du 29 juin, la revue évoque la disparition de trois communes d’Anjou, toute portant un nom de Saint :

« C’étaient 3 communes du Maine et Loire qui s’appelaient :

– Saint Jean de Linières

– Saint Lambert la Potherie

– Saint Léger des Bois

Les 3 communes devant se regrouper, il fallait choisir un nouveau nom.

Dans le courrier de l’Ouest du 15’ avril, le journaliste proposait avec humour le nom de « Saint-Anjou » en demandant s’il ne faudrait pas préciser « Rouge » ou « Blanc ».

La décision a été prise suite a un vote local qui a été réalisé les 19 et 20 mai derniers.

Cette nouvelle commune laïcisée va donc — à partir du 1er janvier 2019 – s’appeler « Lamboisiéres ».

Depuis cette volonté de laïcisation a outrance, nos villages vont perdre toute leur histoire, leur personnalité et- ce qui est le plus grave — toute leur âme. »

Saint-Jean-de-Linières se situe à 9 kilomètres à l’ouest d’Angers dont elle est devenue une banlieue : de 246 habitants en 1962, la commune est passée à 490 habitants en 1975, 635 en 1982, 1008 en 1990, 1400 en 1999, 1555 en 2006 et 1785 en 2014. Au nord, la ville est limitrophe de Saint-Lambert-la-Potherie. Saint-Lambert existait déjà en 1050. Située comme  Saint-Jean-de-Linières à 9 kilomètres à l’ouest d’Angers, elle a une croissance démographique similaire : 385 habitants en 1962, 744 en 1975, 1688 en 1982, 2079 en 1990, 2209 en 1999, 2378 en 2006 et 2507 en 2014. A l’ouest de Saint-Jean et au sud-ouest de Saint-Lambert, la troisième ville, Saint-Léger-des-Bois, existe depuis au moins 1190. Située à 11 kilomètres à l’ouest d’Angers, sa croissance démographique rejoint les deux autres : 416 habitants en 1962, 472 en 1975, 711 en 1982, 978 en 1990, 1307 en 1999, 1444 en 2006 et 1655 en 2014.

On voit que comme sous la Révolution, les noms de saints sont de plus en plus effacés, et ce alors que nulle région d’Europe exceptée la Galicie espagnole n’a autant de noms de saints que la France. Pour réussir le changement de peuple, il faut assassiner la mémoire du peuple premier. C’est ce à quoi s’emploie la République depuis plus de 200 ans…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. balaninu says:

    Et ce n’est que le début de la « dé baptisation » (comment l’appeler ? ) de nos villes et villages ….. la franc-maçonnerie est là depuis 300 ans ! mais l’Enfer n’y arrivera pas ! Jésus l’a dit. Même si 2 ou 1 personne devait rester sur cette Terre pour proclamer la Foi en Dieu, Satan n’y parviendra pas ! ils étaient 12 et quelques disciples et le Monde entier a entendu la Parole de Dieu alors, ne désespérons pas, croyons à ce que le Verbe de Dieu venu sur Terre et pas ailleurs nous a dit ! Qui peut tuer l’Ame ? PERSONNE ! les villes et villages, les prénoms pourront être venus du monde païen, Dieu EST !

  2. Chris... says:

    Que reVive le Royaume de France !

  3. horace says:

    La manœuvre est toujours la même, pour imposer « l’homme nouveau » , il faut détruire l’ancien, couper ses racines historiques, familiales et territoriales. Changer les noms, et « casser les codes ». Expression qu’on peut entendre de plus en plus. Ensuite ré écrire l’histoire après avoir démonté l’ancienne, la vraie. Abêtir l’enseignement sous prétexte d’organisation, de changer les structures et d’améliorer les résultats. Tous les grands dictateurs pratiquent ce système.

    • Tous ces politiques devraient lire le coran. Peut être, mais ce n’est pas sur compte tenu de l’état de leur cervelles, qu’ils verraient les mesures à prendre pour défendre nos traditions face à la menace de ceux qui, demain, vont nous étêter. Honte à eux ces traitres à leur pays et à leur peuple.

  4. Cyrano says:

    Sans parler également de la suppression de nos Saints calendaires; il y a en effet déjà pas mal de temps que nos présentateurs nous servent: « Demain, nous fêterons les X…. » alors qu’hier encore ils disaient: « Demain nous fêterons Saint X…. »
    Insidieuse manipulation laïcarde afin de tenter d’effacer toute trace de notre histoire et de nos racines chrétiennes.
    Francs-maçons et athées de tout poil se frottent sans doute les mains de voir proliférer de telles manœuvres, c’est sans compter la puissance divine avec la foi qui demeure intacte dans le cœur des croyants que rien ne saura détourner du sacré et du divin.
    Vade retro Satanas!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com