Bruno Gollnisch devait prendre la parole à l’université de Strasbourg. L’extrême gauche et ses nervis « antifas » ont cherché à l’en empêché et ont provoqué des violences. Qu’en dit Manuel Valls ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. les antifas, les identitaires et le front national contre l’Ukraine. Gollnish premier arroseur arrosé.

  2. champar says:

    Cela rappelle vraiment une partie du film Z de Costas Gavras, les antifas étant dans le rôle des factieux qui veulent empêcher une réunion publique d’un député de l’opposition avec la complicité des pouvoirs publics.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com