antoine renardA deux jours des élections européennes, nous avons pu interroger Antoine Renard, candidat pour Force Vie dans l’Est. Il nous parle de sa campagne mais aussi de son engagement pour la famille, la vie avec force et conviction.

Antoine Renard, vous êtes tête de liste Force Vie pour l’Est. La campagne pour  les Européennes touche à sa fin. Comment s’est déroulée la vôtre ? En êtes-vous satisfait ?

 

Après la résistance contre des lois nationales imbéciles et des résolutions controversées du Parlement européen, après l’éveil des consciences sur les enjeux nationaux et européens, dont les Veilleurs et les Sentinelles sont une émanation concrète, débute maintenant la troisième phase : le remplacement d’une classe politique qui a fait son temps et qui ne correspond plus aux attentes des citoyens par rapport à l’Europe. Force Vie s’inscrit dans un « ministère d’appel » pour s’engager plus concrètement en politique, au-delà du témoignage. L’appel a été entendu et compris. La sincérité des candidats vis-à-vis du mandat représente une vraie interrogation des électeurs. Il existe en effet des candidats connus parachutés sans vraie ambition européenne. Les partis nationaux abusent du Parlement européen comme « pôle d’emploi de luxe » pour recaser leurs édiles déchus qui annoncent déjà vouloir retourner à la politique nationale en 2017, à mi-parcours du mandat européen. D’autres manquent de courage pour être tête de liste mais profitent de la campagne pour accroître leur visibilité nationale en vue des élections législatives et présidentielles de 2017. Le code électoral mérite une révision à l’exemple de la jurisprudence allemande qui a aboli la barrière de 5% aux élections européennes pour des très bonnes raisons. Ensuite, il conviendrait de revenir sur l’agencement des circonscriptions. Tout le monde s’accorde à dire que leur taille ne joue pas en faveur de la proximité. C’est pourquoi les députés français cumulent avec un mandat local ou régional pour assoir leur visibilité au détriment du mandat européen. L’accès aux médias est politiquement déterminé, même le CSA le conteste ! Ensuite, il faudrait dénoncer le caractère prohibitif des coûts financiers. Nous n’avons d’ailleurs pas pu débourser les 78.000 € nécessaires à l’impression des professions de foi que les électeurs retrouvent dans leurs enveloppes électorales et cela va à l’encontre d’une réelle équité entre listes. Nous nous contentons donc de moyens simples et peu onéreux comme Facebook, Twitter ou encore Youtube, ainsi que les traditionnels meetings locaux et tractages. Notre meilleur avantage reste cependant le contact avec l’électeur qui se fait l’ambassadeur de nos idées. Le grand gagnant du dimanche 25 mai, rendez-vous des convictions, sera le citoyen qui posera un acte de conviction et de confiance, qui glisse dans l’urne un bulletin Force Vie et qui éprouve au fond du cœur cette petite joie intérieure typique quand on se dit : « j’ai fait ce qu’il fallait faire » : voter Force Vie.

2. Vous êtes président des AFC en France (Association des Familles Catholiques), et président de la Fédération des AFC en Europe (FAFCE) qui regroupe 18 Etats membres. Vous passez à un engagement institutionnel plus poussé. Pour vous, était-ce normal de vous présenter pour aller défendre la famille au Parlement européen ?

Chaque famille et chacune de nos vies a plus d’importance que toutes les lois et les évolutions de la société. Mais les directives européennes et les évolutions de société ont une grande influence sur le déroulement de nos vies et plus encore sur notre attitude face aux différents aspects de la famille. C’est pourquoi, même si la famille reste de la compétence de l’Etat, il faut être présent dans les institutions européennes. Force Vie se situe au-delà des clivages gauche/droite. Nul ne doute que Force Vie représente le projet européen le plus cohérent parmi les nouvelles propositions électorales. Force Vie ne fait pas la campagne des européennes pour reconquérir un pouvoir en France, ou pour préparer les échéances nationales de 2017. Aux questions européennes, Force Vie répond par l’Europe et non par la politique politicienne hexagonale. Le vrai enjeu aujourd’hui, c’est retrouver le sens originel de la construction européenne et « la meilleure manière de gérer les parties communes de la copropriété planétaire » (Jean-Claude Martinez). Nous nous inspirons très clairement de l’héritage des fondateurs français et allemand, Robert Schuman et Konrad Adenauer.

3) On sait que les partisans de la PMA, d’un élargissement toujours plus grand du droit à l’avortement, de la recherche sur l’embryon, s’organisent et se structurent. Ne serait-il pas temps que les défenseurs de la famille fassent de même et contre-attaquent comme on a pu le voir avec l’initiative Un de Nous ?

Les Associations Familiales Catholiques de France a fondé la plate-forme européenne des AFC, au lendemain de la chute du mur (1989). Nous travaillons sans grand tamtam avec les décideurs européens. L’initiative citoyenne Un de Nous, la résistance contre les rapports Estrela (faire de l’avortement un droit inconditionnel dans l’Union européenne et un outil de progrès dans l’aide au développement) et Lunacek (Feuille de route pour les droits et privilèges des personnes homosexuelles, y compris le mariage pour tous en Europe) en témoignent. La FAFCE était la première à lancer aux candidats le questionnaire « Vote For Family 2014 » fondé sur l’expérience euro-parlementaire institutionnelle. La Manif Pour Tous s’est fondée sur les conclusions du Grenelle national de la Famille pour interpeller les candidats. « Un de Nous » a, lui aussi, sensibilisé les candidats aux questions bioéthiques. Toutes ces initiatives reflètent la conscience aigüe des familles relative aux enjeux politiques européens qui les concernent. C’est pourquoi la liste Force Vie se propose de d’être leur porte-parole politique dans les institutions européennes. Il faut rester vigilant : la commission des droits de la femme du Parlement européen a déjà publié une première étude comparative sur l’état de la jurisprudence nationale en matière de PMA. Il n’y a pas de fumée sans feu… nous devons nous attendre à ce que ce dossier reviendra sur la table au cours de la prochaine mandature. Nous sommes prêts.

4) A part la famille, quels sont les autres thèmes principaux de votre programme ?

Notre offre politique dépasse les clivages gauche/droite et se propose modestement de redonner un second souffle à l’Europe – actuellement enlisée – en la ramenant à l’esprit initial et à la vision politique des pères fondateurs, considérant notamment la valeur intrinsèque de l’être humain et le sens du bien commun comme fondements de toute décision politique. Comme le détaille notre Charte Commune : Oui à une Europe qui reconnaît la dignité de chacun, du début à la fin de sa vie et surtout quand il est le plus faible. Oui à une Europe au service de la vie et de la famille. Oui à l’économie sociale de marché au service de toute l’humanité. Oui à une gestion responsable des parties communes de notre planète.

Avec Force Vie, les citoyens peuvent s’attendre à un vrai suivi des questions de société, à un outil de pré-alerte politique et législatif, à un flux d’information permanent pour alimenter le travail européen au niveau national, à une démarche de formation des jeunes aux questions européennes. Force Vie mettra en place un système de stage rémunéré systématique ouvert aux jeunes qui veulent mieux connaître le Parlement européen. Toute civilisation survit grâce à la transmission du savoir, et du savoir-faire. Nous voulons former la génération suivante et transmettre le goût de l’Europe, et la boîte à outils pour mettre en œuvre les bonnes convictions. Le ministère d’appel de Force Vie ne s’achève pas au soir des élections. Nous ne sommes pas seuls en Europe et sommes déjà en contact avec des parties politiques et listes électorales dans une dizaine d’Etats membres. Au niveau européen, nous sommes membres du Mouvement Européen Politique Chrétien (ECPM), nous avons donc même un parti européen. Force Vie n’est pas isolé, c’est important pour être efficace.

5)  Comme à chaque élection européenne, il y a beaucoup de débats autour de l’Europe et de l’Union Européenne. Comment voyez-vous l’Europe et que représente-t-elle pour vous ?

« La construction européenne ne pourra et ne devra pas rester une entreprise économique et technique. Il lui faut une âme » disait Robert Schuman. L’Union européenne est un projet de civilisation, revenons-y en commençant avec ce qui est le plus important pour chaque personne humaine : la vie, sa famille première organisation sociale et lieu de liberté. L’Europe doit retrouver un équilibre entre les besoins de l’Homme, de la planète et du profit.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. guigui says:

    Media Press Info: vous faites la campagne de Force Vie? comme certains membres de civitas?

    • Pierre-Alain Depauw says:

      La rédaction de Médias-Presse-Info propose des entretiens à diverses personnalités parmi lesquelles, durant la campagne, des candidats. Pour autant, nous ne donnons aucune consigne de vote ni ne faisons la promo d’un parti en particulier. Du reste, sur ce site, vous aurez aussi trouvé des vidéos d’Aymeric Chauprade ou de Bruno Gollnisch, des échos du travail parlementaire de l’UMP ou de l’UDI, bref de l’information.
      Je laisse à Civitas le soin de répondre de son côté mais je n’ai pas observé non plus la moindre consigne de vote de ce côté. C’est d’ailleurs conforme à leur discours depuis plusieurs années.

    • Marie -Madeleine Courtial says:

      Nous avons fait plusieurs demandes à des candidats FN ou autres. Aucun n’a daigné nous répondre sauf Force Vie. Nous publions ce que nous recevons comme retour. Nous n’allons quand même pas inventer des interviews.

  2. Leonard says:

    Bonjour,je souhaiterais savoir pourquoi je ne trouve pas la profession de foi ni le bulletin de vote des candidats Force Vie pour l’election européenne.Merci
    ps:et je ne suis pas seul dans ce cas
    André Leonard

    • Marie -Madeleine Courtial says:

      Bonjour, il se peut comme c’est le cas pour l’Est que ce soit trop cher pour l’envoi dans les enveloppes. En revanche, vous devez normalement en trouver dans les bureaux de vote. Si ce n’est pas le cas, il faut l’imprimer vous-même.

  3. RAYNAUD says:

    Une liste de Catholiques qui n’ ont pas peur d’ affirmer leur Foi, et d’ en tirer les conséquences : non à l’avortement, au mariage homosexuel etc ….

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com