Ce traité d’apologétique du Père Auguste-Alexis Goupil a été publié pour la première fois en 1937. Auparavant, les publications du Père Goupil concernaient essentiellement la théologie qui a pour principe les vérités révélées, acceptées par la foi sur l’autorité de Dieu. Tandis que l’apologétique a pour point de départ des vérités connues par la raison et tirées de la philosophie et de l’histoire. Quand la foi était connue et admise par l’ensemble des esprits, la théologie suffisait. L’apologétique est devenue nécessaire quand les fondements de la foi ont été sapés, quand les conditions de l’acte de foi ont été méconnues, quand la démonstration chrétienne a été compromise par des méthodes fausses ou dangereuses. La véritable apologétique vient donc réparer et rétablir le chemin vers la foi.

Le présent ouvrage s’atèle donc à la démonstration de la crédibilité de la foi et montre pourquoi il est sage et raisonnable de croire la doctrine catholique. L’auteur fait pour cela appel au témoignage humain ainsi qu’aux signes divins. Il analyse enfin la méthode d’immanence.

Apologétique, Auguste-Alexis Goupil, éditions Saint-Remi, 175 pages, 15 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

2 commentaires

  1. PM de Montamat says:

    Merci beaucoup pour la présentation de ce précieux livre.
    Auriez-vous connaissance d’un livre plus récent, faisant état de recherches historiques de la fin du XX° voire début du XXI° siècle, par exemple de la découverte qu’au début de notre ère, Nazareth existait bel et bien (contre M Onfray).
    Je sais qu’il y a plein de bouquins intéressants aux EU d’Amérique, notamment par des évangélistes (évoqués dans Dieu n’est pas mort version 2). Mais en français ?

  2. Qumran21 says:

    Lisez le livre “Les Évangiles à l’épreuve de l’Histoire”, éditions Artège, 2018. Bruno Bioul y parle notamment des dernières fouilles de l’archéologue Yardena Alexandre qui a mis au jour, en 2006/2009, les vestiges de deux maisons du Ier s. av. et apr. J.-C. à Nazareth. Plus bien d’autres découvertes archéologiques peu ou pas connues du grand public.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com