police utrecht

Le syndicat de la police néerlandais NPB plaide pour la séparation des demandeurs d’asile par ethnie et par religion. La proposition rappelle celle émise il y a quelques jours en Allemagne. Si cette séparation n’est pas faite, la police néerlandaise craint la multiplication des violences inter-ethniques et inter-religieuses.

Cette recommandation du syndicat de police néerlandais fait suite aux très violentes bagarres entre immigrés au centre de réfugiés à Utrecht dans la nuit de vendredi à samedi.

Aux environs de minuit et demi, deux grands groupes d’immigrés s’étaient formés pour s’affronter. La police avait réussi à les calmer mais de violentes bagarres ont repris quelques heures plus tard.

Des blessés ont dû être transportés à l’hôpital.

Des émeutes ont également été signalées autour d’un centre de réfugiés à Purmerend où des villageois en colère ont manifesté vigoureusement leur désaccord avec l’arrivée des « réfugiés ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. Pierre Malak says:

    Mais laissez donc ces suppôts de Mahomet se BOUFFER entre-eux !

    Pourquoi en plus, faudrait-il qu’on les conforte dans leur ségrégationnisme et leur totale intolérance, en laissant croire aux uns et aux autres qu’on les sépare parce qu’il sont meilleurs que les autres ?

    Car sachez qu’à partir du moment où vous offrez la ségrégation à un musulman, il s’imagine immédiatement que c’est Allah qui nous y oblige : cela s’appelle le « complexe de Fatima » et c’est un complexe de supériorité qui fait que, se croyant l’élite de l’Humanité, le musulman nous méprise, SURTOUT si nous satisfaisons leurs exubérantes et intolérantes revendications.

    • Il faut séparer les victimes chrétiennes réfugiées et autres minorités opprimées des envahisseurs tortionnaires suppôts du califat islamique.

  2. Stéphane Desroches says:

    Les réfugiés chrétiens devraient être protégés et invités à s’installer pacifiquement, tant qu’ils respectent les règles et les droits des terres d’accueils. Ceux qui se disent islamistes et transgressent les lois devront être mit en quarantaine, fouillés, identifiés et dûment remit à la Turquie, l’Arabie Saoudite ou tout autres contrées fières de prêcher la charia pour qu’ils se retrouvent en famille idéologique sur une terre d’accueil musulmane où ils pourront librement se laisser aller au pillages et aux saccages!

  3. Stéphane Desroches says:

    Étrange que le pays d’accueil offre la séparation (forme de ségrégation) pour régler des problèmes fondamentaux dans un camp de réfugiés et que ce même pouvoir interdirait la même solution en autres situations… Imposant même le contraire à n’importe quel prix! Décidément, il manque de rigueur intellectuelle pour les biens pensants inter mondialistes…

  4. Les separer par ethnies et religions, ça ne tombe pas sous le coup de la loi? Moi je crois que ceux qui preconnisent ce comportement sont d’abominables racistes.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com