Civitas réagit au jugement du Tribunal administratif de Grenoble qui oblige le maire de Publier de déménager une statue de la Sainte Vierge. Le président de Civitas replace ce jugement dans le contexte général.

 

statue-ste-vierge-grenoble.jpg

Après la chasse aux crèches de Noël, les fondamentalistes de la “Libre Pensée” s’en prennent aux statues de la Ste Vierge. L’association la Libre Pensée de Haute-Savoie avait intenté une action contre l’installation en août 2011 d’une statue de la Ste Vierge dans le parc municipal de la commune de Publier. Magnifique, Notre-Dame-du-Léman posait son regard bienveillant, du haut du village de 6.500 habitants, sur le Léman. Gaston Lacroix, courageux maire de Publier, avait toujours refusé de céder aux intimidations des fondamentalistes laïques.  Mais le Tribunal administratif de Grenoble, saisi par les laïcistes, vient d’ordonner le déménagement de la statue.

«La question de l’existence ou non de Dieu n’est pas de la compétence d’un maire ni de quelconque élu.», s’est réjoui José Goëmans à qui on doit cet acharnement antichrétien dans cette petite localité. Le maire Gaston Lacroix, lui, continue de souligner l’évidence. «De nos jours, la France ne sait plus où elle habite. On assiste à une perte de repères. (…) cette statue est un repère. (…) Il n’y a pas un sommet où on ne trouve pas une croix ou une Vierge. Beaucoup ont été édifiées après 1905!», a-t-il déclaré à France 3.

Ce fait local traduit l’état d’esprit qui règne aujourd’hui en France et qui s’est renforcé avec “l’affaire Charlie Hebdo”. La République hait Dieu. La République sait néanmoins que l’homme ne peut vivre sans religion. La République veut donc imposer la laïcité comme religion de substitution. Dans un scénario digne d’Aldous Huxley ou de Georges Orwell, la République commande à la population de répéter l’incantation “Je suis Charlie”, à l’école ou au travail, sous peine d’être dénoncé comme un déviant. Chacun est sommé d’accepter le blasphème, de tolérer la profanation, de sourire du sacrilège. Sauf lorsque le “sacrilège” vise un dogme de la laïcité républicaine. Là, instantanément, la fameuse liberté d’expression fait place au bras répressif de l’ogre républicain et de sa police de la pensée.

Durant des mois de manifestations contre la loi Taubira, comme tant d’autres, nous avons dénoncé la “dictature socialiste”. Le terme était impropre. Il s’agit d’une dictature matérialiste, athéiste et mondialiste. Le socialisme français en est simplement un exécutant plus dogmatique et zélé que d’autres. La théorie du genre prescrite de force à l’école ou les ambitions de légaliser l’euthanasie n’en sont que des illustrations parmi d’autres.

Une fois de plus, Civitas rappelle ces mots de Jean Jaurès : “Nos adversaires ont-ils opposé doctrine à doctrine, idéal à idéal ? Ont-ils eu le courage de dresser contre la pensée de la Révolution, l’entière pensée catholique, de réclamer pour le Dieu de la révélation chrétienne, le droit non seulement d’inspirer et de guider la société spirituelle, mais de façonner la société civile ? Non, ils se sont dérobés, ils ont chicané sur des détails d’organisation. Ils n’ont pas affirmé nettement le principe même qui est comme l’âme de l’Eglise.

J’appelle tous ceux qui refusent de se dérober plus longtemps à rejoindre Civitas sous l’étendard du Christ-Roi. Serrons les rangs pour affronter les temps d’épreuves. 

Alain Escada, président de Civitas

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Christiane says:

    Soutenons Civitas et osons nous élever contre la tyrannie anti- chrétienne des tribunaux administratifs en refusant d’appliquer leurs décisions « laïcistes » qui sont dirigées contre les racines chrétiennes de la France. Peillon avait bien dit que la révolution n’était pas terminée et qu’il fallait abattre l’Eglise catholique. Soyons prêts, s’il le faut, à descendre par millions dans la rue pour défendre notre identité et proclamer notre attachement profond à notre foi.

  2. bravo je serais des vôtres

  3. Geoffroy says:

    Bonjour
    On nous demande d’enlever les crèches, les croix et statues parce que liés à un culte religieux, au nom de la laïcité. Au nom de laïcité et contre toute forme de culte, je demande qu’on détruise tout monument au mort dans les communes. Ce sont des monuments de la honte où est marqué le nom des sacrifiés à la république: c’est un culte abominable de la laïcité et de la république où 2 de mes arrières grand_pères sont morts à cause de l’incapacité du président de la république de l’époque. Les monuments aux morts sont un culte aux sacrifices humains du peuple de France. Qu’on enlève aussi le drapeau français républicain!!! et qu’on le mette aux frontons des mairies à l’envers. Avec la République, on marche la tête à l’envers.
    Salutations

  4. Tiens ces super brillants sujets ont un cerveau à géométrie variable et ils doivent être sourds et aveugles puisqu’ils ne dénoncent pas la construction de mosquées avec l’argent des contribuables. Ils ne doivent sans doute pas payer d’impôts…
    Ils auront du boulot en Alsace où il y a des croix à chaque carrefour…Je souhaite ardemment que les alsaciens ne vont pas se laisser faire par cette bande de soi-disant »libres penseurs ».
    Remettez donc à leur place tous ces faiseurs de pagaille chaque fois qu’ils se manifestent et ne pas hésiter à faire de l’action psychologique pour tenter de les faire sortir de leurs pensées sectaires qui ne visent qu’à démolir nos traditions millénaires comme le fait « l’entreprise de démolition » qui gouverne actuellement le pays.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com