mgr-sanzmontes 

Mgr Jesus Sanz Montes, archevêque d’Oviedo (Asturies, Espagne), a réagi aux erreurs que l’on entend en ce moment à propos de la liberté d’expression, à la suite de l’attentat contre Charlie Hebdo.

L’archevêque d’Oviedo a publié un communiqué qui se distingue du consensualisme flasque qui envahit toute l’Europe.

« Il n’est pas question de tolérance ou de libre pensée: l’insulte est une violence. Charlie est mort pour avoir minimisé les risques de l’islam radical. Il pensait qu’en vivant dans un pays chrétien il pourrait insulter en toute sécurité. Je ne suis pas Charlie, mais je suis un chrétien. Je n’ai pas pensé un instant qu’ils devaient mourir ou qu’ils avaient trouvé ce qu’ils méritaient. Paix à leurs âmes et que Dieu les accueille, s’ils le veulent, dans sa miséricorde. Mais je ne suis pas Charlie.« 

« (…)Je suis seulement un chrétien. Pour cela, je condamne ce meurtre. J’ai lu avec plaisir ceux qui ont la lucidité de condamner les attentats odieux qui ont tué ces vies, et ont la liberté de dénoncer également la violence qu’implique toujours l’insulte, le mépris, la dérision, le ridicule, le blasphème, tout ce qui blesse injustement les sentiments et les croyances des gens. »

« Il y a des gens qui sont tués par ces fanatiques extrémistes pour avoir seulement un nom chrétien, une foi  chrétienne, une vie chrétienne. En Syrie, en Afghanistan, au Nigeria, en Libye ils tuent des chrétiens, séquestrent des fillettes chrétiennes, expulsent de leurs terres les chrétiens, volent leurs maisons et leurs églises, mais quasi personne en Occident ne le dénonce, pas de déclarations ou rassemblements intergouvernementaux, ni de grandes manifestations de rue, on ne pleure pas ceux qui sont innocents de toutes provocations et offenses, ils sont abattus simplement pour être différents, pour être chrétiens, sans être contre quiconque. »

+ Fr. Jesús Sanz Montes, ofm, arzobispo de Oviedo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. « Paix à leurs âmes et que Dieu les accueille, s’ils le veulent, dans sa miséricorde. Mais je ne suis pas Charlie. »

    Le « s’ils le veulent » est très important. Beaucoup de chrétiens croient en effet à tort que envoie les pécheurs en enfer. Rien n’est plus faux. A l’heure de la mort les hommes choisissent d’aller en Enfer en pleine connaissance de cause après avoir écouté Jésus prêcher l’Evangile et Lucifer chanter les louanges de l’Enfer et de l’humanité orgueilleuse et égoïste qui le peuple.

  2. Bonjour,
    1) l’enfer n’est jamais mentionné dans la Bible (qui est la Parole de Dieu)
    2)Pour être sauvé (avoir accès au Dieu Saint dans le sanctuaire du Dieu d’amour il faut être revêtu de la justice de Jésus Christ (seul nom par lequel nous pouvons être sauvé (Actes4.12)
    3)Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et viennent à la connaissance de la vérité (1Timothée2.4)

    • Xavier Celtillos says:

      Vous ne connaissez pas la bible : de nombreuses fois il est fait mention à l’enfer, et celui apparaît même physiquement. Souvenez-vous, quand les juifs adorent le veau d’or, Moïse revient de la montagne et brise sur l’idole les tables de la loi. La terre s’entrouvre et les instigateurs tombent dans le feu.
      Le Christ parle lui aussi à nombreuses reprises de l’enfer, « là où sont les pleurs et les grincements de dents ».
      Nier l’enfer, c’est nier qu’il puisse y a voir une justice, et sans justice, pas de rédemption.

  3. Xavier Celtillos

    est-ce que l’enfer est mentionné seulement dans l’ancien testament, donc pré-christ et judaïque, ou aussi dans le nouveau ?

    Sinon, une chose a échappé à cet archevêque : que les charlots savaient parfaitement qu’ils n’étaient pas en sécurité, pas après mohamed merah ou l’assassinat de Théo van gogh. Personne ne l’est, peu importe où. Mais ils ont eu le courage de continuer à rire, non à insulter, peu importe si c’est ainsi que certains peuvent le ressentir.

    Et enfin, si on ne défile pas autant pour des inconnus massacrés, c’est peut-être aussi parce que tout cela est vu comme étant un problème lointain et ne touchant que les proches des victimes. Maintenant que cela a eu lieu a la fois chez nous et que les victimes sont des caricaturistes connus de tous et aimés de la plupart, j’espère vivement que cela changera. Car on a besoin de nombreux changements.

  4. La bête immonde « chrétienne » Oviedo oublie que les musulmans sont les premières victimes du terrorisme américain et sioniste aux millions de morts (Irak, Afghanistan, Lybie, Palestine, …)

    Condamner que le terrorisme islamique dont les victimes sont minuscules en comparaison relève de l’extrémisme christianiste.

  5. JE NE SUIS NI CHARLIE NI AUTRE BIDON

    JE SUIS MOI !!!!!!!!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com