Déjà en 1979, le mondialiste Jacques Attali annonçait sans le nommer l’avènement du transhumanisme. Depuis, il n’a cessé de vanter cette folie.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

5 commentaires

  1. sentenza says:

    En tout cas, le transhumanisme n’a pas empêché son prophète de vieillir ah! ah! ah! et bientôt de mourir. Copie de lui-même, ou pas copie de lui-même, il y passera comme tout le monde, un point c’est tout.

  2. Saint-Plaix says:

    Un point c’est tout… Vite dit!
    Imaginez qu’il ait réussi à faire faire des copies: des clones de Jacques Attali, vous imaginez le cauchemar!
    D’accord, des clones de BHL, ce pourrait être pire…

  3. Jean-Pierre DICKES says:

    Dans son ouvrage Breve histoire de l’Avenir, Attali parle d’une « société marchande « où l’on vendra les hommes car ils se vendront ». Avec la GPA on y est.

  4. Sylvain says:

    Vous avez tous une espèce de Pont Goodwin du transhumanisme : l’homme machine, l’esclavage cyber, L’intelligence artificielle devenue Dieu, l’immortalité ennuyeuse, le chômage, etc.
    Vous oubliez tous les aspects intermédiaires : les robots guérisseurs, les prothèses, la prolongation de la vie, les robots infirmiers, etc.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com