Alors que débute sous peu le chapitre général de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX) qui doit élire son nouveau supérieur et préciser les orientations des relations avec la Rome moderniste, il serait bon que chaque capitulant se rappelle ces paroles de Mgr Marcel Lefebvre, fondateur de la Fraternité Saint Pie X, prononcées le 4 octobre 1987. « Nous ne pourrons pas collaborer ! (…) Rome a perdu la Foi ! Rome est dans l’apostasie ! ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

24 commentaires

  1. Robert says:

    « Nous ne pourrons pas collaborer ! (…) Rome a perdu la Foi ! Rome est dans l’apostasie ! ».

    Conclusion, le Saint Siège à Rome est bien VACANT de droit bien que occupé par un hérétique !..
    Donc, la position théologique et canonique dite sédévacantiste est le bonne depuis bien longtemps !..

    • Cadoudal says:

      Non

      Le Vatican est occupé par un intrus
      il faut qu’un concile le dépose et le remplace par un vrai pape

      • Robert says:

        ( Le Vatican est occupé par un intrus )

        Donc , le saint Siège est vacant de DROIT mais non de fait !…
        En conséquent , la position théologique et canonique sédévacantiste est bien le bonne depuis fort longtemps car le DROIT prime toujours sur les faits.

        Sinon vous tombez dans l’hérésie condamné au Concile Vatican 1870 par Pie IX.
        Un Pape légitime sans autorité ( juridiction universelle ), est une hérésie!..

      • MA Guillermont says:

        Oui Cadoudal
        L’Apocalypse de St Jean , à aucun moment , ne nous intime de sortir de l’Église Une , Sainte ,Catholique , Apostolique et Romaine …
        Le Siège de Pierre est squatté par un imposteur , mais il va être expulsé MANU militari !

    • Deo gratias says:

      Dans ce cas qui ré-installe un vrai pape ???

  2. gégé says:

    Pape ou pas pape ,le dialogue est stérile ,il faut prendre de la hauteur pour ne pas se chamailler .
    Nous somme dans une période qui ressemble furieusement à ce qui se passait au temps de Jésus .
    Les pharisiens avaient progressivement pris le pouvoir depuis environ 150 ans ,ils s’étaient progressivement détournés de la loi écrite par Moïse pour y substituer une loi orale qui était plus en adéquation avec l’évolution de la société et l’occupation Romaine.
    Les moderniste qui ont pris le pouvoir au Vatican ont suivi le même cursus et ont adopté les mêmes motifs que les pharisiens.
    Le Christ reviendrait sur terre en ce moment il pourrait apostropher les conciliaires de la même façon qu’il apostrophait les pharisiens ,il leur dirait :
    *race de vipères
    *votre père c’est le diable
    *sépulcres blanchis à l’extérieur mais pleins de pourritures à l’intérieur.
    Les Sadducéen du temps de Jésus avaient gardé la loi écrite et étaient en opposition contre la loi orale des pharisiens ,comme nous autres tradis avec les conciliaires .
    Jésus ne s’est jamais adressé aux Sadducéens mais il s’adressait aux scribes et aux pharisiens qu’il considérait comme les brebis perdues de la maison d’Israël,Il ne donnait pas pour autant raison aux Sadducéens contre les pharisiens .
    Notre tradition actuelle nous enseigne t-elle la véritable doctrine ?
    Ce sont malgré tout des prêtres en soutane et disant les messes en latin qui ont accepté les nouveautés de Vatican II .
    Le ver était dans le fruit bien avant le concile ,malgré les apparences reluisantes d’une Eglise en ordre de marche nous étions plus près des terribles condamnations du clergé par la Vierge à la Salette que des vertus enseignées par Notre Seigneur .
    Non un prêtre en soutane disant une messe en latin ,ne fait pas tout ,il y faut de la sainteté ,c’est le diable qui disait au Saint curé d’Ars : « trois comme toi et mon royaume en ce monde serait compromis »
    Quand on voit la discorde et la haine entre les différents mouvements tradis ,nous sommes très loin de la Sainteté d’un Jean Marie Vianney .
    Comprenne qui voudra !!!

    • MA Guillermont says:

      Merci , merci , merci gégé … 3 fois merci !
      Il manque l’Amour , la sécheresse du coeur est dans toute l’Eglise !

  3. Robert says:

    @Cadoudal , est-ce que L’Ami du Clergé de l’époque 1937 vous semble pas assez clair ?..

    L’Ami du Clergé
    « Au cas où le pape deviendrait personnellement hérétique, il cesserait ipso facto d’être membre de l’Église : n’étant plus membre il perdrait a fortiori la qualité de chef. D’où les théologiens concluent que si un pape était « déposé » du chef d’hérésie, en réalité il ne serait ni déposé ni jugé ; on le constaterait simplement déchu par sa propre volonté, pour s’être transféré lui-même hors du corps de l’Église. » (Vol. 54, p. 422-3) (1937)

  4. cadoudal says:

    il y a eu des cas de papes déclarés « intrus » et déposés , qui n’ étaient pas hérétiques;

    simplement simoniaques: ils avaient acheté les votes des citoyens, et menacé les opposants ..

    dans tous les cas d’ intrusion , d’ hérésies, il faut un concile qui se prononce et dépose le pape indigne.

    • Robert says:

      Non , avez-vous une citation d’autorité ?…
      Mais encore , si vous prétendez subjectivement qu’il faut un concile qui se prononce alors pourquoi dans cette éventuelle hypothèse vous faite niez l’autorité et la juridiction que Français a sur vous !?..

      P.Auguste-Alexis Goupil, LA RÈGLE DE LA FOI, p.43 a écrit:
      … l’institution pontificale et ses prérogatives sont indépendantes des mérites du titulaire. Il y a longtemps que le pape saint Léon le Grand écrivait : « Très divers sont les mérites des Occupants, immuables sont les droits des sièges »(Ep. 119, c. 3). Mais il est faux de prétendre que celui qui occupe le siège ne possède pas, tant qu’il l’occupe, tous les droits du Siège lui-même.

      Bref , lorsque l’hérésie est constatée au for externe et publiquement ( c’est le cas d’un protestant par exemple ) nul besoin de jugement de l’autorité pour affirmer qu’il n’est pas membre du corps visible de la Ste Eglise Catholique !… Vous exprimez la malheureuse duplicité qui est pour le coup conduit a une hérétique condamné par Vatican 1870 Pie IX !..

      R. Naz, TRAITÉ DE DROIT CANONIQUE, t.IV,p.706 a écrit:
      Le clerc qui a publiquement renié la foi catholique est présumé renoncer à tous les offices ecclésiastiques : ils vaquent aussitôt, avant toute déclaration (can. 188, 4°).

      Lefebvre, Mgr. Marcel
      « L’hérésie, le schisme, l’excommunication ipso facto, l’invalidité de l’élection sont des causes qui éventuellement peuvent faire qu’un pape ne l’ait jamais été ou ne le soit plus. Dans ce cas, évidemment très exceptionnel, l’Église se trouverait dans une situation semblable à celle qu’elle connaît après le décès d’un souverain pontife. » (Interview avec Le Figaro, 4 août 1976)

      Billot, cardinal Louis
      « Dans l’hypothèse du pape qui deviendrait notoirement hérétique, il faut avouer sans hésitation qu’il perdrait par ce fait même le pouvoir pontifical puisqu’il serait transféré par sa rompre volonté en dehors de l’Église, devenant un infidèle… » (De Ecclesia, Q. XIV, thèse xxix, p. 609, édition de 1921)

      La messe est dite !…

      • Cadoudal says:

        la réponse est dans la façon utilisée par l’ Eglise pour régler les problèmes d’intrusion pontificale;

        à chaque fois des évêques intègres ont demandé aux Empereurs germaniques d’intervenir;

        ce qu’ils ont fait en venant à Rome avec une armée imposante;

        et ont convoqué un concile pour mettre fin au scandale

        ainsi:

        concile de Rome 963 , avec l’ empereur Othon le Grand
        Jean XII est déclaré intrus et déposé

        concile de Sutri 1046 avec Henri III Hohenstauffen
        l ‘intrus Benoît IX est déposé

        concile de Constance 1410 avec Sigismund
        Jean XXIII et deux autres intrus sont déposés

        • Robert says:

          Vous changez de sujet , le saint Siège est bien VACANT de DROIT Ipso facto avant toute sentence !… donc la position théologique et canonique dite sédévacantiste est la bonne depuis fort longtemps !… VACANT de DROIT bien qu’occupé par un usurpateur.

          • Cadoudal says:

            l ‘intrus Benoît IX a été déposé régulièrement

            cependant son nom n’ a pas été biffé du Liber Pontificalis romain

            ses actes n’ont pas été annulés.

            les juristes appellent cela la théorie de l’ apparence.

            • Robert says:

              Décidément vous devenez de mauvaise foi !…. non seulement vous ne citez aucun texte d’autorité comme le St droit canonique ou théologien approuvé mais encore vous véhiculez l’hérésie qu’une personne formellement et publique hérétique peut avoir une légitimité a un office ( dont vous vous soumettez pas au for externe ) Cela porte un nom : Hypocrisie !..

              • Cadoudal says:

                c’est un fait que l’ intrus Benoît IX , bien que déposé par un Concile,
                n’ a pas été biffé du Liber Pontificalis.

                le cardinal Baronius s’ est expliqué à ce sujet

                je ne vois pas où vous trouvez de l ‘hypocrisie .

                • Robert says:

                  Avez-vous des citations d’autorités au lieu d’exprimer a la protestante vos supputation !…

                  R.P. Falcon,La crédibilité du dogme catholique,Apologétique scientifique,p.353 a écrit:

                  NATURE,PROPRIÉTÉS ET NOTES DE L’ÉGLISE INSTITUÉE PAR LE CHRIST.

                  Nature de l’Église institué par le Christ :

                  Nous avons dit que le Christ a voulu grouper ses fidèles en une vraie société.Or deux caractères constituent sa nature intime:

                  I. Elle est douée d’une hiérarchie ou autorité perpétuelle et infaillible.

                  II.Elle est dominée par un chef aux pouvoirs absolus,également perpétuel et infaillible.

                  Votre conduite conduit formellement a l’hérésie néo-protestante !…

                • Robert says:

                  Histoire de l’Eglise , cours supérieur. A. Boulenger – 1932 -p.185 –

                  Benoit IX, ( 1033-1045) par les désordres de sa vie. A un moment donné, en 1046 , l’église sera meme affligée par le triste spectacle de trois papes : Benoit IX, Silvestre III, et Grégoire VI, qui se disputeront le pouvoir et que le concile de Sutri, tenu en présence de l’empereur Henri III, devra déposer.

                  Vous cherchez dans les poubelles de l’histoires ecclésiastique en galvaudent au passage le conteste et situation réelle qui na strictement rien avoir avec des « papes » publiquement hérétique et un concile général qui est en droit couvert par l’infaillibilité Pontificale mais qui ( Vatican II ) est de fait hérétique également !…

                  Le Concile de Stri a déterminé simplement qui est le VRAI Pape entre les trois prétendent qui revendiquait l’office Papale point . Benoit IV – Silveste III et Grégoire VI , il n’est pas question d’hérésie publique et formelle nullement concernent ces trois prétendent , juste une dispute concernent le vrai Pape légitime ( conforme au droit canonique )

        • pamino says:

          « Les Empereurs germaniques » ; le Saint Empire Romain, entité élective et supranationale, est composé de trois nations : la germanique, l’italienne et la bourguignonne. À la mort d’un Empereur, celui qui a été élu comme roi de Rome par les sept Électeurs, dont trois Spirituels (les archevêques-Électeurs de Mayence, de Cologne et de Trêves) et quatre Temporels (les Électeurs du Palatinat, de Bohème, de Saxe et de Brandebourg), est oint et couronné comme Empereur. Chacun des trois Électeurs Spirituels est un chancelier de l’Empire pour une de ses trois nations : celui de Mayence pour la nation germanique, celui de Cologne pour la nation italienne et celui de Trêves pour la nation bourguignonne. On oint et couronne l’Empereur d’abord à Aix-la-Chapelle, mais plus récemment pour la plupart à Francfort-sur-Main, l’onction et couronnement étant effectués par l’Électeur de Cologne comme chancelier du Saint Empire Romain pour sa nation italienne et en cette qualité comme représentant du pape. Les empereurs ont été le plus souvent germaniques, simplement parce que des trois nations qui constituent l’Empire, la Germanie a toujours eu la population la plus nombreuse. Le Saint Empire Romain existe encore, mais le trône est depuis 1806 (abdication volontaire de François II) vacant.

  5. PrSC-Phd says:

    En fait si. Il est pape.

    • pamino says:

      Ah, MCF, pardon, vous avez écrit cela pendant que j’écrivais en amont de vous.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com