Argentine – La marche annuelle des mouvements féministes est à chaque fois synonyme de violences antichrétiennes.

En soirée, la cathédrale a été à nouveau assiégée par des hordes de furies haineuses. Au-delà des graffitis et des saccages antichrétiens constatés à différents endroits de la ville, c’est la cathédrale qui polarise chaque année les groupes féministes liés à l’extrême gauche et aux lobbies LGBT. Cette année encore, ces furies ont lancé des cocktails molotov contre la cathédrale.

Ces viragos féministes, souvent à moitié dénudées, ont pu agir durant des heures en toute impunité, avant d’être écartées par les forces de police.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Message à Videla : « Revenez mon général ! »

  2. Rèveil français Bravo Marine tu as raison l’Europe est contre les peuples souverains français la république française est en danger et nos valeurs et nos entreprises et notre civilisation …

  3. Reprenez moi si je fais une erreur: Ces donzelles ne sont elles pas les copines et les protégées de Papy François?

  4. Tarées de chez tarées…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com