argentine-violences-pro-avortement-MPI

Medias-Presse-Info vous informe régulièrement de l’antichristianisme qui se répand en Argentine à travers une recrudescence inquiétante de profanations. Mais cet antichristianisme peut aussi revêtir la forme de la violence physique à l’encontre des catholiques. Cela a notamment été le cas dimanche dernier face à la cathédrale San Juan de Cuyo.

Des jeunes catholiques organisaient ce jour-là un rassemblement pacifique contre l’avortement devant la cathédrale. Ils ont été pris à partie avec une rare violence verbale et physique par des fous furieux, promoteurs de l’avortement. Leur haine antichrétienne apparaît clairement dans la vidéo qui nous a été transmise et que nous joignons à cet article.

Les jeunes catholiques ont été insultés, couverts de crachats et de peinture mais rien n’a pu les empêcher de continuer à réciter le Rosaire. Les incidents violents se sont produits malgré la présence de près de 600 policiers mobilisés en raison de la violence prévisible des pro-avortement. La police avait fait installer des barrières métalliques devant les églises du cente-ville afin de freiner les charges des nervis antichrétiens.

argentine-pro-avortement-2-MPI

Un groupe d’activistes pro-avortement a publiquement appelé à « brûler la cathédrale en chantant au rythme de la samba ».

Parmi les manifestants haineux se trouvaient plusieurs femmes dénudées à la façon des Femen, poussant des cris hystériques et n’hésitant pas à porter des coups aux jeunes catholiques paisiblement rassemblés.

Le lendemain, les murs de la ville ont été recouverts de nombreux graffitis anticatholiques et en faveur de la prostitution.

Deux religieux qui visitaient une maison de la Charité ainsi que le prêtre Romulo Campora , curé de la cathédrale, ont été agressés durant ce week-end.

argentine-pro-avortement-4-MPI

(photo ci-dessus : des agressions violentes menées par les pro-avortement contre de jeunes catholiques)

argentine-pro-avortement-graffitis-MPI

(photo ci-dessus : des militants pro-avortement ont couvert la ville de graffitis anticatholiques)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

40 commentaires

  1. Pingback: L'observatoire de la Christianophobie | Argentine : la haine antichrétienne monte d’un cran

  2. champar says:

    Je suis en admiration devant le courage et la maîtrise de soi de ces jeunes catholiques face à la lâcheté de leurs agresseurs.
    Et satan conduit le bal !
    Heureusement qu’il y a internet pour s’informer.

  3. marie belloc says:

    Et nous, catholiques de France, aurons-nous assez de foi et de courage pour en faire autant?….

    • @marie belloc
      Oui, nous en faisons autant: venez donc aux rosaires pour la Vie du Docteur Dor . Dans certaines villes de France vous aurez droit au même traitement, les seins à l’air en moins (mais ça va venir) par des centaines de cinglé(e)s LGBT, anarchistes, syndicalistes, libertaires, droitdelhommesques: jets de pierres, de boulons, aggressions, obscènités, crachats, hurlements. La police? pratiquement absente et laisse faire, alors que les contre-manifestants ne sont pas déclarés. Et un rosaire ré&cité lentement dure 2 heures. Vous êtes partante?

  4. gabrielle says:

    Félicitations aux manifestants, sincères, devant ces manifestations hystériques et légères qui méritent une place en asile psychiatrique. Elles sont instrumentalisées, c’est évident.

  5. Francis says:

    Et cela se passe au pays du Pape quand même!
    Solution pratique, manifester durant l’hiver austral:
    il devrait alors y avoir nettement moins de monde et de seins nus…

  6. Emmerich says:

    À tous ceux qui perdent leur temps sur internet ! À tous ceux qui ont du temps libre !
    À tous les catho de bonne volonté !
    N’Oubliez pas que Dieu nous a donné la foi pour nous défendre !
    N’OUBLIEZ PAS DE PRIEZ POUR QUE DIEU AIDE CES HUMBLES CATHO ARGENTINS !

    Pour ma part je serais dès ce soir en union de prière, avec ces argentins, car ce qui leur arrive, nous arrive aussi en Europe ! (cf les Femen blasphémant Notre Dame de Paris)…

  7. Pingback: Violence antichrétienne des militants de l’avortement | CatInfor.com

  8. On ici un aperçu de ce que Lot a subit à Sodome!
    voir Genèse 19.
    Les temps n’ont pas changé.
    aimons, persévérons, intercédons pour ceux qui nous offense.

  9. Pingback: Violence antichrétienne des militants de l'avortement - Les Observateurs

  10. Ils sont tout simplement magnifiques.
    Voir leur larmes couler en récitant les Ave Maria….
    Nous n’avons pour beaucoup plus la même ferveur en France, et assumons plus difficilement certains de nos choix.
    Que Dieu nous donne la même force que ces Argentins!

  11. Pingback: Argentine – L'incroyable violence anticat...

  12. Pingback: Argentine – L’incroyable violence a...

  13. Pingback: Argentine : la haine antichrétienne monte d’un cran » Savoir ou se faire avoir

  14. C’est violent c’est clair. Mais en quoi une religion a-t-elle le droit d’interdire quelque chose en fait?

    Si les catholiques sont contre l’avortement, qu’ils ne le pratiquent pas. Mais pourquoi imposer aux autres de ne pas pouvoir avorter…?

    • Thibaut says:

      Je trouve ca honteux de pouvoir dire ca, alors que vous êtes dans un pays qui prône la liberté. Ces catholiques ont voulu (comme les opposants) défendre leur idée sur ce sujet, mais il se sont fait agressé par de vulgaire animaux et vous venez en quelque sorte défendre ces gens ignobles.
      Reflechissez deux secondes à ce que vous dites au lieu de dire de tel chose

    • 1) En Argentine comme ailleurs les interdictions sont faites par les lois des hommes et jamais par la religion.

      2) Considérer l’avortement comme une liberté individuelle est d’un simplisme ridicule. Quelque soit l’opinion que l’on a sur l’avortement, le fait qu’il engage 2 êtres: la mère et l’enfant en devenir, d’où la difficulté d’avoir une position objective totale.

      • Croyant says:

        Bonjour Fanfan, sachez, de 1, que l’Argentine est un pays où la politique est fortement influencée par l’Eglise. Croire en la séparation absolue de l’Eglise et du gouvernement est absurde. Je vous propose de lire quelques articles de juristes argentins à ce sujet, vous remarquerez très vite l’influence sidérale de l’Eglise.
        De deux, si l’on pousse votre epistémologie jusqu’à son paroxisme, on considerera aussi l’utilisation de préservatif – ou la methode ancestrale du retrait – comme la mise à mort de l’enfant en devenir. Rappelons aussi que les manifestants anti-avortement se sont regroupés pour prier contre l’article 86 du Code Penal argentin, qui permet l’avortement en cas de viol ou de danger de mort pour la mère en gestation. L’avortement en d’autres cas en Argentine est strictement interdit. Il est passible de 16 ans de prison.

      • jean Pierre says:

        Il y a un troisième être qui est aussi engagé : le père du fœtus, ne l’oublions pas, c’est son sang.

    • Brisset Claude says:

      mouef………….vous présentez le problème sous un angle faussé : vous posez la question de savoir en quoi une religion à le droit d’interdire quelque chose ?
      Posez la question maintenant sous cet angle : en quoi la politique et donc l’idéologie aurait-elle le droit d’obliger à quelque chose ?

      C’est pourtant ce que font les gouvernements lorsqu’ils décident des conditions qui rendent impossible de mener à terme une grossesse qui pourrait constituer une problématique d’ordre économique, ou professionnelle, par exemple.

      Vous dites : …….mais pourquoi imposer de ne pas pouvoir avorter ?
      Pourquoi ne posez vous pas la question à l’envers ? pourquoi les politiques familiales des pros avortement sont-elles contraire à ce qui favoriserait la diminution de la pratique de l’avortement ?

      Quand le gouvernement socialiste légalise l’utilisation des embryons sur-numéraires à des fins de recherche génétique thérapeutique, ce que l’on sait être inutile pour mener à bien ce type de travaux, il ne le fait que pour ouvrir un nouveau marché , lequel devra être approvisionné avec de la matière première, l’embryon.
      D’où nécessité d’encourager et de faciliter l’avortement,présenté comme étant une liberté,alors que cela ne devrait JAMAIS être présenté comme cela.

      Tout bonnement parce qu’il s’agit d’une problématique d’ordre morale, que cela découle ( sauf cas du viol )de la conséquence d’un acte dont la porté et les conséquences n’ont pas été évaluées à leur juste mesure.
      Cela favorise et encourage l’irresponsabilité, caractéristique de la mentalité dominante de notre époque,et laisse à considérer que se dédouaner de ses actes est un droit.

    • E.G. Ferrari says:

      1/ -que faites-vous lorsque vous voyez une personne en danger ?
      2/ -Le rôle des Catholiques, c’est de colporter la parole de Dieu, même à ceux qui maugréaient contre le mal-vivre de notre société dépravée
      3/ – La liberté, fut-elle républicaine, nous donne le droit de militer…
      4/ -« la foi n’est rien sans les œuvres… »

    • alloin says:

      mouef ,,1 il ne sagit pas  » d interdire « 2 il ne sagit pas plus  » dimposer » 3 non seulement comme tu dis c est violent mais surtout lache ,ces satans ne feraient pas le millieme a des musulmans ou juifs et et a tout hasard a des temoins de Jehovah car eux aussi ne s en laisseraient pas raconter fais moi confiance .moi qui ne suis pas catholique mais integriste sur l ancien testament peux te dire qu en ce qui me concerne je n ai pas un gramme de patience avec les gauchiotes .

  15. Pingback: La haine christianophobe se déchaine en Argentine | Itinerarium

  16. et dire qu’on ose se plaindre en France!! vous pourrez compter sur ma prière!
    je ne pensai pas que c’était possible une telle haine..

  17. Pingback: 03 Décembre 2013 | conflitmondial

  18. A la place des jeunes hommes cela aurait été plus efficace que ce soit des femmes et jeunes filles qui aient protégé la cathédrale. Ces harpies n’auraient pas osé

  19. Meringue says:

    Quelque soit la cause de ces manifestation, il y a dans ce déchaînement mimétique d’humiliations les attitudes psychologiques extrêmes et le rétrécissement de la conscience personnelle que l’on retrouve présentes dans l’origine des atrocités de masse : stalinisme, nazisme, génocide du Rwanda, lapidations islamiques, etc … A titre individuel, la quasi totalité de ces gens serait incapable de commettre de pareils indignités, mais emportés par l’emballement collectif, ils en arrivent à commettre ce genre d’atrocités argentines qui rappellent davantage Oradour sur Glane que l’expression libre d’une opinion.

    • Exact, effet de groupe pour encourager les lâches, une meute animale quoi. Et dire que c’est un soi-disant progrès social qui anime ces gens ! Il y a de quoi remettre sérieusement en question la notion de progrès…

  20. Jean Bapt says:

    Il y a du Diable la dessous…………….

  21. PETIT madeleine says:

    je prie pour le retour d’une chrétienté médiévale, et quelques bûchers de salubrité publique … tout ce beau monde endiablé rentrerait rapidement sous terre …
    Le Moyen Age n’était pas si « obscur » qu’on nous le dit, il savait où Satan se cache !

  22. Faute d’arguments valables et confondus dans leurs réelles intentions, il ne leur reste plus que la violence pour « convaincre »…

  23. bertrand says:

    Mouaip pas convaincu, on ne voit pas de reel violence, simplement du harangage et des peintures.
    pour rappel ces bon « cathos » sont contre le fait qu’une femme violé puisse avorter de l’enfant de son agresseur. Je pourrais comprendre qu’une femme a qui cela soit arrivé éprouve des accés de rage et de violence envers si peu de considération humaine

  24. Minguet says:

    Quelqu’un compare le retrait, ou le préservatif à l’avortement. Il n’y a aucune comparaison à faire, car l’avortement détruit un être déjà vivant, ce n’est tout de même pas le cas pour le retrait et le préservatif!.
    Cependant, le préservatif est une méthode qui fait partie d’un système encouragé par des théories qui ne sont pas forcément défendables, si elles supposent la méfiance de l’autre, l’accession à la sexualité par les jeunes, comme un droit, la protection contre la venue de l’enfant comme si c’était un indésirable,le fait de mettre à la première place la satisfaction du désir charnel à tout prix.
    Il y a des circonstances dans la vie où la chasteté est une source beaucoup plus féconde, si elle est motivée par le respect de l’autre, de l’époux malade, du jeune qui doit encore grandir pour être prêt à assumer une famille.

  25. Pingback: Argentine : nouvelle campagne antichrétienne des pro-avortement

  26. Pingback: Accueil - axedelaresistance.com » Argentine : ignobles violences antichrétiennes

  27. Etienne says:

    En quoi est-ce une chose positive de s’en prendre plein la g. ?
    La joue gauche, puis la droite ; ou arrache ton oeil, etc… Ce sont des formules-chocs, une façon de parler pour faire réfléchir. On ne doit pas suivre à la lettre sous peine de verser dans l’absurdité.

    Nous sommes tous pécheurs par les yeux. Mais on ne voit pas d’éborgnés volontaires parmi nous.

    Le Chrétien n’a pas non plus la vocation de devenir martyr. Il peut le devenir du fait de circonstances malheureuses. Rechercher le martyr, c’est une névrose.

    A défaut d’une intervention adéquate des forces de l’ordre. Première lacune grave !
    Ne faudrait-il pas concevoir ça tout autrement ? Par exemple.

    a) Les moins « balaises », filles et garçons réunis occupent la position. Statiques, pour faire venir l’agresseur.
    b) Les plus « balaises », commencent par se planquer. Pourquoi pas dans l’église ?
    c) Quand les sauvages d’en face sont bien en train de dépasser les bornes, les « balaises » sortent en masse et leur rentrent dedans fermement. Le but étant d’envoyer un maximum d’adversaire se faire soigner ailleurs.

    – Mais, c’est la guerre ça monsieur.
    – Evidemment que c’est la guerre. Et après ?

    Montrer les Chrétiens en eunuques héroïques, c’est une lamentable bêtise.

    • « Montrer les Chrétiens en eunuques héroïques, c’est une lamentable bêtise. »
      Exact, quoique cela soit vrai.

      « Rechercher le martyr, c’est une névrose. »
      Non, beaucoup de saint(e)s l’ont recherché pour prouver à Dieu leur amour,… et l’ont obtenu de Dieu. C’est pourquoi il est dit que Dieu inspire aux âmes leurs désirs de sainteté.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com