Le jeudi 13 février 2014 au jour du vote de l’euthanasie des mineurs, des sentinelles se font embarquer pacifiquement par la police devant le Sénat à Bruxelles. Une vidéo a été faite.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. de la Croix says:

    Ou étaient les protestations des autres belges que ces quelques témoins courageux que l’on voit embarquer par la police ????? Et pour commencer ceux de ma propre famille et belle famille qui résident en Belgique et même à Bruxelles ???

    Sont ils vraiment conscients qu’ils sont par leur silence et leur absence devant les immondes lois mortifères qui se votent à leur nez et leur barbe en train de condamner leurs propres enfants et petit enfants qui pourraient très bien se trouver dans le cas que couvre cette loi sur l’euthanasie…

    Debout les belges

  2. Oui. M. de la Croix qui vient d’écrire ce post a tout à fait raison. J’habite près de la Belgique et j’ai beaucoup d’amis dans ce pays. Ce sont tous de braves gens avec lesquels nous nous entendons très bien. Mais ils ont une vision tout à fait matérialistes. Ils pensent à leur confort essentiellement. Mais ils ont cessé de réfléchir sur les conséquences du vote des politiques. La maçonnerie a pris alors toute la place et les catholiques n’osent même plus s’affirmer comme tels. Cette indifférence les mène à la relativisation de la souffrance qu’ils ne veulent plus regarder. Elle doit être évacuée de leur champ de vision. Alors commence la tuerie de l’euthanasie qui est pratiquée larga manu hors la loi. Personne ne dit rien. Le pouvoir de droit de vie et de mort est laissé à la discrétion des médecins. Ceux-ci s’en donnent à coeur joie. Il y a six unités mobiles qui viennent même à domicile faire le « travail » quand on les appelle. Tous les prétextes sont bons. Pratiquement tout le monde peut se faire euthanasier pour tout prétexte. Plutôt que de soigner, il est bien plus simple d’éradiquer la maladie en tuant le malade. Il n’y a plus l’instinct de lutte pour la vie. C’est le comble de la décadence. Les « braves gens » sont devenus les complices. L’Eglise aurait du mobiliser les fidèles : elle ne l’a pas fait en dehors e quelqus déclarations épiscopales. Ils devront rendre des comtes quand ils paraîtront devant Dieu.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com