Comme à l’habitude Nicolas Domenach se montre le valet du prêt-à-penser pour bobos décadents, s’enthousiasmant pour les obscénités de Paul McCarthy présentées comme de l’art contemporain. Eric Zemmour réplique brillamment.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Chaque époque a ses artistes, détracteurs et puritains. Michel Ange n’aurait-il pas peint le plafond de la chapelle sixtine en représentant Dieu les fesses à l’air ?
    Qu’en pense Zemmour…

  2. de la Croix Guy says:

    Alors on n’a pas fini de lire des commentaires débiles de l’ l’hystérie de la fesse…
    telle » Alline qui ne semble penser qu’à ça…

  3. Monsieur T says:

    Domenach n’en a pas marre de servir de punching-ball à Zemmour.

  4. Zemmour propose quelques critères intéressants:
    -on n’a pas besoin d’explications pour apprécier
    -ça se comprend toujours aussi bien plusieurs siècles plus tard.
    Donc
    -Michel-Ange, pas de souci, c’est de l’art
    -les peintures pariétales de la grotte Chauvet, idem
    -l’urinoir de Duchamp: c’est du cochon, au bout d’un siècle, on n’arrive toujours pas à se passer d’un commentaire pour y rester plus de cinq minutes (sauf si c’est pour satisfaire un besoin pressant…)

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com