Le papyrus de César, dernier album d’Astérix publié ce jeudi, relance déjà chez quelques obsédés pathologiques une polémique absurde. Les albums d’Astérix contiendraient des stéréotypes racistes. Pour preuve, ces champions de la censure et du politiquement correct avancent que les Noirs sont représentés dans la bande dessinée avec la lèvre charnue et l’accent prononcé.

Le dernier album d’Astérix est fidèle à l’héritage d’Uderzo et Goscinny. Les Noirs y sont représentés de la même façon que dans les albums précédents. Comme le seraient les Helvètes ou les Belges, avec un trait volontairement caricatural mais sans aucune méchanceté blessante.

Lors de l’exposition consacrée à Astérix à la bibliothèque nationale en octobre 2013, Lilian Thuram avait déjà tenté d’activer la police de la pensée. Heureusement sans succès.

En septembre 2011, on avait même entendu pire. Michel Serres,  philosophe et historien, avait ni plus ni moins affirmé sur les ondes de France Inter, dans sa chronique dominicale, que, les héros d’Uderzo et Goscinny incarnaient la doctrine nazie et devraient éviter de passer entre toutes les mains !

Michel Serres osait prétendre que les aventures du héros gaulois font l’éloge du fascisme et du nazisme, que les « conflits ne se règlent qu’à coups de poing« , que « Cette potion magique, c’est de la drogue, une forme de dopage dont les toxicomanes sportifs abusent et dont ils peuvent parfois mourir » et que « L’image du poète pendu pendant les banquets de fête évoque irrésistiblement à mes yeux et oreilles la parole d’Hermann Göring, le dirigeant nazi, qui disait « quand j’entends parler de culture, je sors mon revolver« .

Tout cela fait penser à la formule de l’humoriste Michel Leeb : « Ceux qui vous taxent de racisme ont eux-mêmes un problème à régler« .

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. gabriel zallas says:

    Quelle bande d’abrutis, en restant poli. Pendant ce temps là les nécociations sur le marché transatlantique progresse… un jour nous nous réveillerons aves la surprise de voir que nous somme pieds et poings liés par le bon vouloir de l’étranger.
    Oui mais diront certains : « nous menons combat contre le racistme et l’antisélitisme et nous sommes fiers ne ne pas avoit voté pour un parti nationaliste, xénophobe, conhophobe, socialonophobe, exnophobe (nouveau çà vient de sortir, c’est un joker) etc…

  2. Tchetnik says:

    Ce n’était pas Goering mais Goebbels.

    Décidément, les racistes absolus que sont les antiracistes (on peut détruire les races en les mélangeant, comme disait Volkoff) ne savent plus à quel saint laic se vouer.

    Tintin, Chandler, Léo Malet ont aussi été visés.

  3. Ceux qui, depuis trente ans, dénoncent du racisme à tout crin sont les mêmes férus de la repentance des Français, dans le seul but de se faire minablement valoir, de faire croire à leur supériorité afin de s’imposer et de soumettre. Ce sont des charlots qui se déclarent Charlie que lorsque cela sert leur bien pensante exécrable.
    Le peuple de France est tolérant et patient, jusqu’à ce qu’il réagisse rudement.

  4. lafarmer says:

    Il faut arrêter de voir du racisme partout… de nos jours on ne peut plus rien faire sans être attaqués de tous côtés par des associations genre sos racisme… Astérix est une caricature…ce n’est pas de la moquerie méchante. Je regrette les années 60 et 70 où l’on pouvait rire librement et sans méchanceté de tout… aujourd’hui pour une « mauvaise » blague on nous colle direct un procès ! Les gens sont trop fiers, se prennent vraiment trop au sérieux, cherchent les embrouilles pour un rien. Ils n’ont plus d’auto-dérision. Si les dessins d’Astérix sont « racistes » envers les noirs, alors ils le sont aussi envers les corses ou les autres peuples caricaturés… il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez et arrêter de s’offusquer pour un rien. Je suis corse et la caricature des corses dans Astérix en Corse m’a fait mourir de rire. Il y a une part de vrai, mais il faut savoir en rire.

  5. Francesco says:

    Je suis né en Italie, à Rome : on avait Asterix traduit en italien, tout le monde s’éclatait de rire, la caricature des romains, qui parlaient d’ailleurs en dialecte caricaturé, était à mourir, géniale. Personne ne pensait que cela pouvait être du racisme, au contraire, on répétait les mêmes blagues entre nous les copains…
    En France j’apprends que c’est du racisme, enfin, et il faut pas que cela s’arrête là : il faut virer les fables et les contes pour l’enfance aussi, un vraie concentré de racisme et violence, et pour obtenir tout cela et plus, nous n’avons qu’à rétablir la censure, comme ça on sera à nouveau à l’obscurantisme.
    Pas de BD pas de caricature pas de musique pas d’art.
    Pas de liberté = pas de dignité

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com