Au Daguestan, république du Caucase russe, un policier a été tué et un autre blessé lundi dans une attaque au couteau revendiquée par l’Etat islamique. Deux assaillants ont été abattus.

« Un policier est décédé de ses blessures » et « les assaillants ont été éliminés », précise sobrement le communiqué de la police.

Cette attaque contre des policiers à Kaspiisk intervient dix jours après l’attaque au couteau menée par un islamiste en Sibérie. L’individu avait poignardé sept personnes en pleine rue.

Dans les deux cas, les autorités russes ont ouvert des enquêtes pour tentative d’homicide, et non pour « acte terroriste », malgré les revendications des djihadistes de l’Etat Islamique.

 

 

Les assaillants étaient « très jeunes », a indiqué la télévision russe, montrant des traces de sang maculant le sol d’une rue de Kaspiisk, ville de 100.000 habitants située au bord de la mer Caspienne, à 20 km au sud de la capitale du Daguestan, Makhatchkala.

Parallèlement, un membre des forces de l’ordre a été tué et un autre blessé lors d’une opération « pour neutraliser des hors-la-loi armés » à Khassaviourt, une zone montagneuse située à 115 km de Kaspiisk, a annoncé le Comité national antiterroriste (NAK) dans un communiqué.

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com