La police anti-terroriste a pris l’enquête en mains. Le mode opératoire rappelle celui des attaques islamistes. Un policier a été tué dans une fusillade sur les Champs-Élysées ce soir à Paris, selon la préfecture de police. Un autre policier visé à la tête vient de décéder selon LCI, mais cette information a été ensuite démentie, le policier serait très gravement blessé, mais toujours en vie. L’assaillant a été abattu selon le ministère de l’Intérieur, il a été identifié, il était fiché « S », cela n’a pas empêché la tragédie. Selon Marine Le Pen qui intervenait au même moment sur France2, il existe 17 000 fichés « S » en France, dont 10 000 relèvent de l’islamisme.

C’est une voiture qui s’est arrêtée à la hauteur de la patrouille et un individu muni d’une kalachnikov a ouvert le feu délibérément pour tuer les policiers. Une intervention est en cours sur le boulevard de la capitale.

Selon la préfecture de police, des coups de feu ont été tirés ce jeudi soir sur l’avenue des Champs-Elysées à Paris. Les tirs auraient eu lieu à l’angle de la célèbre brasserie parisienne du Fouquet’s, devant le magasin Yves Rocher. Un individu en véhicule aurait tiré sur une voiture de police à l’arrêt. Les faits ont eu lieu vers 21 heures entre les stations de métro Franklin-Roosevelt et Georges V de la ligne 9 du métro. Sur Twitter, la Préfecture de police a recommandé d’éviter le secteur, indiquant que les forces de l’ordre étaient en cours d’intervention. Deux policiers ont été touchés, l’un a été tué sur le coup, l’autre visé à la tête, très grièvement atteint est en soins intensifs à l’hôpital. Les Champs-Elysées ont été immédiatement évacués.

Les tirs auraient eu lieu à l’angle de la célèbre brasserie parisienne du Fouquet’s, devant le magasin Yves Rocher. Un individu en véhicule aurait tiré sur une voiture de police à l’arrêt, tuant un policier. Il y aurait 2 policiers blessés.premier policier assassiné était un gardien de la paix qui faisait partie de la Compagnie de sécurité et d’intervention 75. La piste d’un attentat est étudiée, elle est confirmée par l’ouverture d’une enquête par la section anti-terroriste du Parquet de Paris.

Pierre Henry Brandet, porte-parole du ministère de l’Intérieur, a détaillé ce qui s’est passé :

« Un homme est sorti d’un véhicule avant d’ouvrir le feu, a priori avec une arme automatique, sur un car de police stationné. Il a tué un policier, puis a tenté de partir en courant en essayant de prendre pour cible d’autres policiers. Il en a blessé deux avant d’être abattu par les forces de l’ordre

L’hypothèse d’un braquage qui a mal tourné ne semble pas privilégiée par la Place Beauvau. « Je peux vous dire que selon les première constatations, ce sont les policiers qui ont été visés directement ». 

Selon nos informations, un fusil d’assaut a été utilisé par l’assaillant lorsqu’il a tué un policier sur le coup. Ses collègues ont riposté et l’ont mortellement atteint. Le cadavre a été menotté au sol. La scène s’est déroulé à côté du Fouquet’s. La BRI est en train de quadriller le secteur pour trouver d’éventuels complices qui auraient pris la fuite. »

La campagne électorale présidentielle française est manifestement visée, après l’arrestation de deux suspects avant-hier à Marseille.

Dernière minute: L’État islamique a revendiqué l’attentat des Champs-Elysées via son organe de propagande Amaq. Selon l’organisation islamique, l’attaque aurait été commise par un Belge.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

9 commentaires

  1. Sancenay says:

    La démonstration de la détermination du système à enrayer le fléau est faite une fois de plus: pour neutraliser un terroriste parfaitement « logé  » par les services adéquats, il faut attendre qu’il ait flingué -au moins – un policier.C’est ainsi que s’entretient cyniquement la terreur permanente. »aboutissement » comme rugit la Taubira, de la révolution idem. C’est insurpportable. Il est plus que temps de dégager cette oligarchie pourrie,pardon du pléonasme, à commencer par ses pantins as been, qui se repaissent du dépeçage de notre Patrie.

    • Marie-Thérèse Struyven says:

      Entièrement d’accord ! Lorsque les attentats sont en plus petit nombre, ce sont quasi toujours des « fichés S » mais que font-ils encore sur le territoire français ou belge ?????

    • LANKOU RU says:

      Et encore IL aurait pu vider son ou ses chargeurs sur les clients des bars ou autres commerces ouverts .Alors là : hécatombe civile !

  2. Horace says:

    @Sancenay : on écrit « has been » et non as been. Tout autre chose. Pour le reste d’accord. Je ne comprends pas comment un gars fiché « S », dangereux de surcroît et condamné à 20 ans, court dans nos rue un pistolet dans la ceinture, une kalachnikov aux poings. Que faut-il commettre comme crime pour être vraiment arrêté en France ? Il y a, selon moi, des culpabilités à dénoncer du côté des juges. Par contre, vous et moi, citoyens étourdis, ne tentez pas de rouler de travers en bagnole, parce que là on ne vous pardonnera rien.

    • Sancenay says:

      @horace
      merci, j’avais vu cela entre temps, mais à une heure du matin passée et au bout de longues années de vigilance et de combat , il peut arriver arriver qu’on fasse une petite faute, non ? Il doit y avoir chez nombre de faux résistants des faiblesses plus coupables, non ?

  3. Nicodème says:

    L’animal était , paraît-il , né à Livry-Gargan en 1977 . Comme dit la blaque : né en France , élevé en France , abattu en France … 1977 , ça ne vous dit rien ? un an après 1976 , l’année où ces deux ordures irresponsables de Giscard et Chirac ont mis en place le regroupement familial . ..la moukère est arrivée pour être engrossée , et le salopard s’est juste donné la peine de naître ds notre beau pays . Ceci illustre , une fois de plus , l’extrême nocivité du regroupement familial et du droit du sol , deux aberrations qu’il faudra immédiatement abroger lorsque la Résistance aura repris le pouvoir . A l’adresse des ktos , se rappeler la levée de bouclier des évêques « conciliaires » contre le projet chiraquien (vite abandonné , comme d’hab’) d’abroger le droit du sol , ce pourquoi les gens avaient voté RPR quelques années plus tard .

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com