police grecque

La déferlante migratoire nous montre de plus en plus un visage violent. Vendredi, sur l’île grecque de Lesbos, un engin explosif artisanal a explosé, provoquant un incendie dans les bureaux d’un ancien ministre grec de la Justice.

Cette explosion qui n’a pas fait de victime a néanmoins causé de sérieux dégâts matériels. Selon la police, cet attentat est « très probablement lié » à l’arrivée massive d’immigrés. L’engin, composé de bonbonnes de gaz, a explosé juste devant la permanence politique d’Haralambos Athanasiou, qui fut vice-ministre de l’Intérieur puis ministre de la Justice dans le gouvernement d’Antonis Samaras entre 2012 et janvier 2015. « La police pense que cet attentat est très probablement lié à la crise des migrants qui perturbe l’île« , a déclaré un responsable des forces de l’ordre ayant requis l’anonymat.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com